Exécutée dans le cloud Flexible Engine d’Orange Business Services, l’infrastructure Ubiant fournit des services de performance énergétique aux bâtiments.

Une solution de jumeau numérique pour préserver les ressources de la planète

Pesant pour près de 40 % des émissions de CO2 des pays développés, 37 % de la consommation d'énergie et 40 % des déchets produits, le secteur a un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Au travers de la stratégie nationale bas-carbone, adoptée en 2015, la France s’est fixée un objectif ambitieux : réduire de 40 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans ce secteur d’ici 2030. A l’intersection des impératifs écologiques, d’une part, et des contraintes socio-économiques rencontrées par les entreprises, d’autre part, les technologies numériques ont un rôle clé à jouer dans cette lutte contre le changement climatique. C’est la promesse d’Ubiant, PME disposant d’une expertise forte dans le bâtiment connecté, qui propose une solution de jumeau numérique pour maximiser la performance énergétique des bâtiments et accompagner la transition vers le « smart building ».

Un jumeau numérique, ou digital twin, n’est autre qu’une réplique exacte et dynamique d’un bâtiment, d’une infrastructure ou d’un actif qui existe dans le monde physique. Hébergée dans le bâtiment ou logée dans des plateformes de services en mode SaaS (Software as a Service), celle-ci est connectée de manière bidirectionnelle et en temps réel avec son double physique. La stimulation, dans l’environnement virtuel, du mode de fonctionnement du produit final tout au long du cycle de vie du bâtiment, permet une diminution des coûts de production et une amélioration de la qualité de la construction et de la performance énergétique. Le bâtiment apprend et s’adapte de lui-même aux occupants et aux contraintes d’exploitation. « L’objectif est d’optimiser au maximum les installations existantes, précise Emmanuel Olivier, président d’Ubiant. Au sein d’un même bâtiment, les déchets d’un usage peuvent être une ressource pour un autre : on chauffe une piscine et on refroidit des bureaux ».



Ubiant propose un jumeau numérique comme référentiel de données unifiées, hébergées dans le cloud Flexible Engine d'Orange, pour répondre aux besoins de performances énergétiques des bâtiments neufs ou existants.

 

Emmanuel Olivier, président d’Ubiant

Des données optimisées grâce à une solution sécurisée de bout en bout

Ubiant a choisi la solution de cloud public Flexible Engine d’Orange Business Services pour ses solutions logicielles et les données de ses clients.

Hébergée en France, opérée et sécurisée par Orange Business Services et supervisée en 24 x 7 par Orange Cyberdefense, elle offre l’environnement de confiance souhaité par Ubiant et de fortes garanties de service.

Dotée d’une grande richesse fonctionnelle et conçue sur une base ouverte et transparente OpenStack, la plateforme répondait également aux besoins d’Ubiant en matière de transposabilité et interopérabilité : « les usagers visualisent en temps réel où sont leurs données et s'ils souhaitent changer, c'est possible très simplement en deux clics », précise Emmanuel Olivier.

La PME a également pu profiter des technologies de containerisation qui permettent d'assurer la portabilité des applications d'un environnement à un autre au travers de l’utilisation de Cloud Container Engine (CCE), l’offre de « Containers as a Service » de Flexible Engine. « Avec l’outil d’orchestration fourni par Orange, l’usager peut bouger un bâtiment d'un serveur à l'autre », apprécie le patron d'Ubiant. Un pragmatisme précieux pour l'entreprise.

Une performance énergétique maximisée

Cette solution globale de jumeau numérique de bout en bout, couplée à la puissance du cloud Flexible Engine a fait ses preuves : « Après avoir cartographié 140 écoles parisiennes considérées comme des passoires thermiques, l’utilisation de la plateforme d’Ubiant a permis de baisser de 37 % la consommation d’énergie de ces bâtiments, en analysant et mutualisant les données remontées », expose le président de la PME. En permettant de réduire le temps d'action pour répondre à l'urgence climatique, elle apparaît comme une solution clef pour la numérisation du bâtiment.

Baisse de  37% de la consommation d’énergie des bâtiments de 140 écoles parisiennes

 

Pour aller plus loin