Orange déploie des projets immobiliers d’envergure en réponse aux nouveaux modes de travail et aux attentes des collaborateurs. Le Groupe s’appuie sur Orange Business Services pour intégrer à ses sites des services digitaux innovants permettant à ses salariés de vivre une expérience de travail optimale. Une stratégie gagnante dans le contexte actuel.

Une nécessaire adaptation aux modes de travail hybrides

Si l’intégration des nouveaux modes de travail n’est pas nouvelle pour Orange, la crise de la Covid-19 a tout accéléré. Le télétravail existe depuis de nombreuses années chez Orange, mais aujourd’hui un modèle hybride entre télétravail et travail au bureau semble se généraliser, ce qui ne sera pas sans impact sur la politique immobilière du Groupe.

«Nous entrons dans une ère de pluralité des lieux de travail, avec des locaux qui doivent pouvoir aussi bien renforcer le lien social que permettre la possibilité de s’isoler», explique Éric Houviez, Directeur Immobilier du Groupe (DIG). « Les outils numériques utilisés en mobilité devront de leur côté reconstituer au mieux l’expérience des échanges humains pour « augmenter » le collaborateur. L’aménagement, le mobilier et les équipements digitaux ainsi que la mise en place de services numériques ont donc la même importance au sein d’un projet immobilier cohérent. »



Nous entrons dans une ère de pluralité des lieux de travail, avec des locaux qui doivent pouvoir aussi bien renforcer le lien social que permettre la possibilité de s’isoler

 

Éric Houviez, Directeur Immobilier du Groupe Orange.

Le smart office d’Orange, lieu d’ancrage évolutif

Depuis 2018, Orange a multiplié les projets immobiliers d’envergure avec l’ouverture de 14 nouveaux sites d’ici à fin 2023. Le Groupe a pris le parti d’investir dans des immeubles modernes offrant la souplesse d’aménagement nécessaire pour s’adapter aux mutations progressives des modes de travail. Des projets qui regroupent des équipes et des métiers issus de différents sites à l’image de « Cœur Défense » ou encore du projet « Bridge », futur siège du Groupe à Issy-les-Moulineaux qui place la digitalisation au centre de sa conception d’ensemble et accueillera à partir de juin 2021 près de 3 000 collaborateurs. Comme le précise Éric Houviez, « ces nouveaux sites répondent à l’évolution des modes de travail et des usages des métiers et soutiennent le travail collaboratif. Nous souhaitons que nos immeubles soient des lieux de travail facilitants et collaboratifs à tous niveaux, des lieux d’ancrage et d’attractivité, de socialisation au service de nos activités et de nos enjeux RSE, des lieux de rencontres qui renforcent le sentiment d’appartenance, de culture et d'image vis-à-vis de nos clients ».

Un prestataire interne pour accompagner le changement

La DIG s’est tournée vers son partenaire interne, Orange Business Services pour l’aider dans le cadre de l’aménagement des nouveaux sites du Groupe et lui fournir les outils numériques essentiels. Orange Business Services a d’abord endossé un rôle de conseil et d’assistance dans la réalisation d’un référentiel de services numériques à partir des besoins conjoints de la DIG, des ressources humaines et de la DSI. Outils collaboratifs pour les équipes nomades, services de réservation de salle géolocalisée, domotique… À l’échelle du parc immobilier du groupe Orange, l’implémentation de ces services ne pouvait être efficace qu’en rationalisant les choix de technologies. « Nous suivons également une méthodologie d’analyse prenant en compte la diversité des besoins pour chaque site en termes d’espaces comme d’outils digitaux », détaille Éric Houviez. « Nous nous fondons sur les usages du collaborateur au cours de leur journée ou selon les méthodologies de projet, avec des lieux adaptés aux besoins de réunions par exemple, mais aussi des espaces d’échanges plus informels, des endroits où l’on peut venir travailler tranquillement, seul ou avec un collègue, etc. » Orange Business Services accompagne les équipes dans la construction de leur offre digitale via des relais locaux : impliquer les collaborateurs dès la conception des espaces est en effet le meilleur moyen de susciter l’adhésion aux décisions prises à une échelle plus globale. « Ce travail transverse nous aide à gagner en efficacité et à obtenir une expérience salarié homogène tout en tenant compte des spécificités propres de chaque site », souligne Éric Houviez. Le campus Orange Lumière à Lyon illustre ce travail transverse : il propose un choix diversifié d’espaces sur 8 étages, accessibles à l’ensemble des équipes. Sa conception, axée sur l’évolutivité, est un exemple d’investissement pérenne qui s’avère stratégique dans un contexte de basculement rapide entre différents modes de travail hybride.

Vers une expérience salariée enrichie par la data

Orange utilise la Gestion Technique de Bâtiment (GTB) et l’analyse de données pour optimiser le pilotage de ses bâtiments. La data lui permet notamment de mieux superviser la maintenance et de réaliser d’importantes économies d’énergie dans le respect du confort des occupants, à l’image des sites d’Alleray ou d’Orange Gardens en Ile de France. « Une data fiable sur la fréquentation des locaux nous aide aussi à connaître les comportements et à évaluer la satisfaction des occupants. Nous pouvons ainsi nous adapter aux changements avec une base analytique », conclut Éric Houviez. « Notre démarche doit être similaire pour les services digitaux, notamment les outils de télétravail, afin d’enrichir l’expérience professionnelle et de l’optimiser, en veillant toujours à encourager les interactions humaines, même à distance. »

Un chantier pour lequel la DIG pourra à nouveau compter sur son partenaire interne, spécialiste du voyage de la donnée.

Ouverture de 14 nouveaux sites Orange d’ici à fin 2023

 

 

Pour aller plus loin