VivaTech 2019 : Orange Business Services au rendez-vous des start-up

Partager

IoT, intelligence artificielle, 5G… Le programme s’avère encore une fois très dense pour Orange Business Services, cette année. Des centaines de start-up sont représentées sur le stand du Groupe. Une édition plus que jamais placée sous le signe de la collaboration, et bien sûr, de l’accélération. 

C’est dans une effervescence toute présidentielle qu’a démarré cette 4e édition de VivaTech, grand rendez-vous international de l’innovation. La présence très médiatisée d’Emmanuel Macron, du premier ministre canadien Justin Trudeau ou encore de Jack Ma, entrepreneur star patron d’Alibaba, n’a cependant pas éclipsé ce pourquoi tout l’écosystème de la tech et du numérique s’était donné rendez-vous à Paris : les start-up, ces véritables stars du salon.

Accompagnée d’une délégation de plus de 170 d’entre elles présentées tout au long de ces 3 jours, Orange affirme une nouvelle fois son engagement auprès des talents du numérique et sa vision d’une innovation avant tout, collective et collaborative.

La co-création au cœur d’un écosystème de pointe

« Nous croyons en la vision d’un Internet des entreprises et à la différenciation par la co-création », affirme d’emblée Helmut Reisinger. Le CEO d’Orange Business Services accompagné des fondateurs des start-up Actility et Apizee a rappelé toute l’importance d’établir des partenariats étroits avec les nouveaux acteurs de l’innovation, dans une logique d’écosystème. « Il ne s’agit plus seulement de connecter les personnes », explique-t-il, « mais également les connaissances, les savoir-faire, les sites opérationnels et les objets ».

Vignette

Gains de performance, développement de nouvelles offres et apprentissage mutuel figurent parmi les ambitieux objectifs de l’action commune entreprise par Orange Business Services et ses start-up partenaires. Cette stratégie trouve déjà des applications très concrètes : la plateforme de vidéo-assistance en temps réel d’Apizee est intégrée à l’offre Orange Business Services et les solutions de connectivité IoT d’Actility sont déployées à l’international, à l’appui des réseaux qu’Orange met en service pour ses entreprises clientes.

En intégrant en amont le savoir-faire de pointe de ces deux acteurs innovants, Orange Business Services propose de nouvelles solutions à ses clients. Et côté start-up, c’est un nouveau champ des possibles qui s’ouvre avec la détection d’opportunités naissantes et un rayonnement à international. Autrement dit, l’alliance de la technologie de pointe et de l’impact global : soit un avantage compétitif majeur.

Au-delà de l’apport technologique, un accompagnement expert

« Pour adresser le besoin d’un aéroport international, nous devons nous appuyer sur les capacités réseau d’un acteur majeur comme Orange », analyse Olivier Hersent, fondateur d’Actility.

Bien au-delà de l’apport technologique de ces partenariats, l’expertise d’Orange Business Services en matière d’innovation s’avère un atout précieux pour les start-up. Le programme Cloud Starter met ainsi à leur disposition des outils d’aide et de formation en ligne, propose des financements et accompagne ces jeunes acteurs du numérique via un réseau d’experts : les Cloud Coach.

Ce dispositif compte déjà plusieurs success-stories à son actif :

  • Smartly.ai d’abord incubée par Orange via son programme Orange FAB, opère une plateforme en cloud qui permet la génération de chatbots et d’assistants vocaux intelligents. Elle compte un portefeuille de clients impressionnant,
  • Artefixio met le deep-learning au service de l’art avec une application de reconnaissance des œuvres digne de Shazam.
  • La jeune pousse Diginove s’appuie quant à elle sur la plateforme de collecte de données Sobloo pour recenser les populations dans les zones difficiles d’accès. Son ambition ? Devenir l’acteur de référence dans le secteur des données géographiques spatiales.

Et la cybersécurité dans tout ça ?

Démultiplication des acteurs, accélération technologique et explosion des données complexifient l’écosystème de l’entreprise, et peuvent aussi le fragiliser.

Ces questions de cybersécurité n’ont jamais été aussi prégnantes. Orange Business Services et Orange Cyberdefense en font une priorité de leur action. Dans le cadre de VivaTech, ils se sont proposé de sensibiliser à ces enjeux en dévoilant une expérience inédite sur le Hall of Tech Orange : car non, s’infiltrer secrètement au sein d’une entreprise pour en extraire des données très sensibles n’est pas réservé aux pirates informatiques !

En participant à cette « mission d’infiltration secrète » à travers trois salles à explorer à la manière d’un escape game, les visiteurs sont amenés à découvrir et à comprendre les risques d’aujourd’hui liés à la cybersécurité.

La Hacking room est donc à visiter sur le stand Orange, et l’analyse sur les enjeux de la cybersécurité de Nicolas Arpagian, directeur de la stratégie et des affaires publiques chez Orange, est déjà à consulter ici.

 

 300x300_portrait_julien_francois.png
Julien François

Content Strategist spécialiste des questions de stratégies digitales, de communication web et d’innovation éditoriale, je suis passionné par l’univers du digital et de l’innovation. Depuis mes débuts, j’ai contribué à de nombreuses publications en ligne sur la révolution numérique, son impact sur nos modes de vie et sur le monde de l’entreprise.