Le département d’Ille-et-Vilaine développe, avec Orange Business Services, une plateforme unique pour proposer toujours plus de démarches en ligne totalement dématérialisées aux citoyens.

Répondre aux attentes des usagers, avides de services en ligne

Pour gagner du temps, éviter le casse-tête des démarches administratives, télécharger un document en quelques clics, dialoguer en ligne avec les équipes de la collectivité… les usagers se tournent de plus en plus vers les téléservices. Le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine (CD 35) l’a bien compris. Il regroupe 333 communes, un million d’habitants, 4 300 agents répartis dans 150 services et a saisi tout l’enjeu de se doter d’une solution digitale qui lui permette de bâtir une offre de téléservices à la hauteur des attentes.

« La relation à l’usager est le sens même du service public, confirme Mona Izabelle, directrice générale adjointe du CD 35 et directrice des services numériques. La simplification des démarches des usagers, comme celle de notre fonctionnement interne, a guidé nos actions de transformation ».



La possibilité de pouvoir produire des solutions nous-mêmes avec des outils que l’on peut administrer de bout en bout mais avec de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), était très importante

 

Benoît Moraillon, directeur des services numériques du CD 35

L’assistance des experts d’Orange Business Services pour bâtir la plateforme

Équipes stables, confirmées, rompues à la méthode agile, à un coût optimisé : Orange Business Services coche toutes les cases du cahier des charges de la collectivité. Il va donc assister les équipes du Département dans le développement de leur plateforme centralisée de services numériques via la solution Le Guichet , rebaptisée Illisa par le CD 35. Outre sa haute disponibilité sur tous les équipements, ses performances et ses garanties en matière de sécurité des connexions, son back office particulièrement « user friendly » pour les collaborateurs et la clarté des tableaux de bord pour assurer un suivi impeccable, une autre caractéristique à totalement séduit le Département.

« La possibilité de pouvoir produire des solutions nous-mêmes avec des outils que l’on peut administrer de bout en bout mais avec de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), était très importante, explique Benoît Moraillon, directeur des services numériques. Le principal bénéfice est d’avoir la maîtrise ».

L’atout d’une plateforme simple à enrichir

Sept téléprocédures de demandes de subventions pour les associations sportives et culturelles, un formulaire de demande de médiation, un service de prise de rendez-vous pour les transports adaptés, un service de saisine directe… près de 1 500 démarches en ligne sont déjà réalisées par an. Et ça n’est qu’un début puisqu’avec Le Guichet, tout devient possible.

« La solution apporte un nouveau modèle de productivité autour des téléservices. Nous allons plus vite en interne en termes d’ingénierie avec une plateforme low code qui permet de produire des téléservices en mode prototypage », relève un membre des services numériques. Inutile, en effet, d’avoir une armada de développeurs et fini les projets au très long court. Avec la plateforme, de nouvelles démarches en ligne s’ajoutent rapidement et en toute simplicité.

Durant la crise sanitaire, une demande de fonds de soutien a été créée en seulement… 15 jours. De quoi gagner en réactivité et en satisfaction utilisateur !

1 500 démarches en ligne réalisées en un an

 

Pour aller plus loin