Orange soutient les acteurs publics et de santé durant la crise sanitaire

Dès l’arrivée de la pandémie de Covid-19 sur le territoire français, les équipes d’Orange se sont mobilisées pour venir en aide aux acteurs publics et sanitaires en première ligne dans la lutte. Coup de projecteur sur ces actions de soutien lancées dans un contexte inédit.

La connectivité numérique pour sortir de l’isolement

Dès le début de la crise, afin d’éviter l’isolement des malades et de leur permettre de garder le contact avec leurs familles, les équipes d’Orange Business Services ont mis à disposition de plusieurs établissements de santé français des appareils numériques et la connectivité associée. Pour Valérie Girardon, Directrice Ventes Secteur Public, Éducation et Santé pour l’Agence Entreprises Rhône Méditerranée, « la situation était inédite et il fallait répondre à l’urgence et à l’appel à l’aide des institutions hospitalières. Plusieurs acteurs sur le terrain se sont mobilisés pour relayer les demandes à la Fondation Orange et s’assurer que les dons soient répartis de manière optimale, les commerciaux en charge des établissements de santé d’une part et les Directeurs régionaux en lien avec les élus d’autre part. Plusieurs établissements nous ont témoigné leur grande reconnaissance pour ce geste de solidarité qui a permis de contribuer au maintien du lien avec les familles et à apporter un peu de réconfort dans le quotidien des patients malades et des résidents d’Ehpad. »

Orange France s’est associé à cet effort, comme l’explique Laurent Martin-Blanc, Directeur de projets RSE. « De nombreuses demandes d'établissements hospitaliers nous ont été communiquées par nos délégués régionaux et nos différents responsables au sein des territoires. Après une qualification de ces demandes et en lien avec la Fondation Simplon, 1 277 Airbox 4G et 250 tablettes ont été allouées à 249 centres hospitaliers et Ehpad. »

La Fondation Orange qui a soutenu le monde médical et la recherche dès le mois de mars a également participé : « Nous avons fourni 750 tablettes aux associations luttant contre l’exclusion et l’isolement des personnes les plus fragiles comme les enfants déscolarisés. », précise François Baroin, Directeur de la Communication de la Fondation

Des plateformes numériques d'entraide locale

EOLAS, filiale d’Orange Business Services, a créé en urgence pour les collectivités la plateforme Entraidons-nous qui facilite la mise en relation des particuliers désireux de rendre des services. « La première version mise en place pour la ville de Grenoble au lendemain du confinement comptait 700 inscrits en 4 jours », raconte Frédéric Dulac, Directeur d’EOLAS. Sa facilité d’utilisation et son évolutivité ont rapidement séduit près de 40 collectivités qui enrichissent leurs plateformes de nouvelles options. C’est notamment le cas de la ville d’Herblay-sur-Seine qui a choisi Entraidons-nous en complément de son centre d’aide et de son groupe sur les réseaux sociaux. « Plus d’une centaine de contributeurs ont pu s’organiser pour s’échanger des masques ou faire des courses de première nécessité. Nous souhaitons faire perdurer la plateforme pour encourager l’entraide après la crise », souligne le maire de la ville, Philippe Rouleau.

La protection des infrastructures médicales

La situation d’urgence et de précipitation liée à la crise sanitaire a offert de nouvelles opportunités aux pirates informatiques. Tandis que les cyberattaques se multipliaient dans les entreprises, les collectivités et les établissements de santé, Orange Cyberdefense a mis son expertise au service de la communauté médicale (hôpitaux, cliniques…) via un numéro d’appel gratuit et une coordination avec le Ministère des Solidarités et de la Santé. « Les équipes ont apprécié de contribuer avec leur savoir-faire à protéger celles et ceux qui soignaient et sauvaient des vies, explique Nicolas Arpagian, VP Stratégie d’Orange Cyberdefense. La disponibilité des systèmes d’information des centres de soins et l’accessibilité des sites Internet des institutions de santé en période de crise sont des composantes essentielles de la résilience collective ». Des spécialistes de la sécurité informatique ont ainsi informé les appelants des consignes essentielles pour protéger leurs outils numériques mais aussi les ont aidé à conduire des actions d’urgence en cas de malveillance.

L’analyse des données, clé de la recherche contre le virus

L’analyse des données collectées auprès des malades de la Covid-19 est déterminante pour développer des algorithmes afin de quantifier l'étendue des lésions liées au Covid-19. Orange Healthcare fait partie d’un consortium public-privé qui a constitué un entrepôt de données de 10 000 scanners thoraciques annotés par un groupe de 20 radiologues experts. L’objectif est de faciliter l’analyse de scanners thoraciques tout en exploitant d'autres informations dans l'image sur l'état du patient (les artères coronaires, poumon malade…). Le projet, baptisé STOIC, est disponible dans une vingtaine d’hôpitaux en France. « Certifié hébergeur de données de santé, Orange Healthcare stocke la data collectée mais aussi la solution applicative permettant aux radiologues d'annoter les scanners », détaille Icham Sefion, Directeur de l'Innovation et de la Prospective d’Orange Healthcare. Compte tenu de la diversité des informations, l'intérêt de cet outil dépasse les enjeux actuels liés à la pandémie.