DRH : le véritable sponsor de la transformation numérique

Partager

La transformation numérique est aujourd’hui partout : dans les entreprises high-techs comme dans les activités plus traditionnelles. Tous les secteurs de l’économie mondiale sont concernés.

Course à l’innovation

La course à l’innovation suit un rythme effréné. Data, l’intelligence artificielle, objets connectés, terminaux mobiles s’invitent partout dans les entreprises. Dans les bureaux mais aussi dans les usines ou sur les surfaces de ventes. Partout, les avancées technologiques bouleversent les business model des entreprises.

Nouveaux métiers

Pour se mettre au diapason de cette transformation, les entreprises doivent recruter des profils de collaborateurs adaptés à ces nouveaux besoins. Data scientist, UX designer, chief data officer, coder, expert en intelligence artificielle, ingénieur virtualisation… Aucun de ces métiers n’existaient pas il y a encore 15 ans et comptent pourtant désormais parmi les talents les plus convoités. Que faire pour les attirer, les recruter puis les conserver ? Mais aussi comment les intégrer et les faire cohabiter avec les métiers « traditionnels » de l’entreprise ? Autant de défis pour la DRH qui doit également innover dans ses méthodes de recrutement et management afin d’attirer ces profils.

 

Nouvelles compétences

Comment se préparer à l’avenir quand on sait que la majorité des professions d’aujourd’hui sont vouées à disparaître dans les vingt prochaines années. Selon une étude Dell avec l’Institut pour le futur (Emerging Technologies’ Impact On Society & Work in 2030 (étude de 2017)), 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Il est donc essentiel pour les entreprises d’accompagner leurs salariés dans l’apprentissage et l’adaptation de compétences liées à l’évolution des métiers. Sous peine d’accuser demain trop de retard dans la course à la compétitivité.

La DRH au cœur des enjeux du capital humain

Quelles compétences seront indispensables dans l’entreprise de demain ? Comment la formation devra-t-elle s’adapter pour suivre ces évolutions ? Comment intégrer la technologie dans les modes de travail tout en ne laissant personne de côté ? Quel impact sur la DRH elle-même ? Autant de questions auxquelles les DRH doivent apporter des réponses dès aujourd’hui. Et ce alors même qu’un DRH sur deux s’estime mal préparé pour accompagner son entreprise dans ses transformations (source : Etude annuelle du comptoir de la nouvelle entreprise : RH de demain).