Le cloud, service compris - Comment Kerlink a déployé avec succès une plateforme IoT sans « vendor lock-in »

Partager

L’Internet des Objets (IoT) et sa version industrielle l’« Internet des Objets Industriels » (IIoT) révolutionnent le quotidien et tracent l’avenir de l’Industrie 4.0. Ils permettent, à partir de capteurs, de stocker et croiser des flux de données dans le cloud, afin de les analyser grâce aux technologies Big Data et de l’Intelligence Artificielle. Voici comment nous avons accompagné Kerlink pour automatiser le déploiement de sa plateforme IoT tout en évitant le « vendor lock-in ».

Les données peuvent concerner la géolocalisation d’équipements, la température de machines dans une usine ou encore le calcul d’un flux de personnes. Les possibilités sont infinies, comme nous l’avons vu lors du challenge LTE-M organisé par Orange et la SNCF. Les opportunités apportées par l’IoT sont, en effet, si prometteuses que les analystes comme Gartner y voient une source majeure des innovations de la prochaine décennie

Ce foisonnement nécessite de pouvoir déployer très rapidement ces solutions tout en respectant les contraintes des clients (proximité, souveraineté, etc.).

Une bonne infrastructure est un préalable à l’IoT

Les technologies IoT requièrent, avant tout, une infrastructure et une plateforme de qualité irréprochable, de la récolte à l’analyse des données, si l’on veut qu’elles réalisent tout leur potentiel. Kerlink, fournisseur de solutions réseaux et de couches applicatives reposant sur le protocole LoRa, a ainsi fait le choix de porter son offre logicielle sur le cloud d’Amazon (Amazon Web Service ou AWS). Nous avons accompagné cet éditeur dans le pilotage de son infrastructure mondiale et je vais m’appuyer sur cette expérience pour en tirer des lignes directrices qui pourraient se révéler utiles à d’autres entreprises désireuses de se lancer dans un projet similaire.

Héberger sa solution ou la mettre dans le cloud ?

À l’origine, les solutions de Kerlink étaient basées sur des architectures clients (« on-premises ») ou hébergées chez un fournisseur de cloud local pour la version SaaS multi-clients. L’entreprise développant sa clientèle à l’international et devant répondre notamment à certaines demandes réglementaires ou à la mise en place d’instances dédiées dans le cloud, a eu besoin de collecter la donnée au plus près de ses clients. Kerlink a choisi AWS pour sa couverture mondiale. La nécessité d’accélérer son déploiement commercial et les besoins simultanés de flexibilité et d’automatisation ont également imposé l’usage du cloud. Aujourd’hui, Kerlink propose à ses clients une infrastructure dynamique en mode IaaS disponible dans le monde entier. La société entend, cependant, rester agnostique sur les fournisseurs de cloud et ainsi pouvoir proposer son service en multi-cloud.

Au-delà du choix du cloud AWS, l’assistance des experts

L’entreprise bretonne, désireuse d’améliorer ses connaissances sur l’infrastructure cloud AWS et ses outils associés a donc cherché à se faire accompagner.

AWS propose un large choix de services managés, de configurations réseaux, de choix de gabarits de machines virtuelles et de types de stockage. Face à l’étendue de l’offre du fournisseur, Kerlink s’est rapidement rendu compte qu’une assistance sur la sélection des services par des experts du domaine était nécessaire. Cette sélection a été réalisée sur des critères de réversibilité pour éviter une adhérence forte aux services AWS, de résilience et de coût.

Faire évoluer la plateforme IoT en partant de l’existant

Les experts Orange ont veillé à minimiser l’impact sur le logiciel, tout en automatisant au maximum toutes les étapes, du déploiement des ressources IaaS jusqu’au déploiement du logiciel Kerlink ainsi que l’ensemble des opérations d’exploitation (mises à jour, mise à l’échelle, reprise d’activité après défaillance). Ceci afin d’éviter à Kerlink de maintenir deux versions de sa solution (une version « on-premises » et une version « AWS ») et permettre aux opérationnels d’intervenir sur une solution déployée de façon identique quelle que soit la plateforme. La stratégie adoptée a été celle d’une approche agile, au travers de laquelle nous avons multiplié les itérations.

Accompagner le déploiement de la plateforme IoT de Kerlink dans le cloud en 4 étapes :

1- Analyse des besoins: partir des enjeux et besoins du client et l'accompagner dans la montée en compétence sur l’utilisation des services AWS (plateforme et outillage).

2- Sélection des outils à utiliser pour réaliser le projet : choix parmi les services AWS (tels Amazon VPC, Object Storage S3, Security Groups, EIP) et sélection d’outillage annexe (ici Terraform et Packer).

3- Réalisation et livraison de la prestation . Durant cette période, et notamment lors des phases de test, les allers-retours avec le client sont permanents. Le but est que le produit soit co-construit et que le client puisse se l’approprier pleinement et rapidement.

4- Recettage .

Concernant l’aspect technique du projet, le choix des technologies Terraform et Packer a permis d’automatiser et de réduire considérablement le temps de déploiement. Ces choix, à la fois technologiques et stratégiques, répondaient au souhait de Kerlink de ne pas se retrouver dans une position de « vendor lock-in », c’est-à-dire trop dépendant de la solution du fournisseur de cloud retenu, afin de ne pas porter préjudice à ses propres clients en cas d’évolution d’architecture ou de prestataire. La solution qui s’imposait était donc l’adoption de technologies agnostiques de pilotage de la plateforme cloud garantissant une réversibilité totale et souple le cas échéant.

L’indispensable recours à l’expertise

Dans son désir de déployer sa plateforme IoT dans le cloud pour répondre aux attentes de ses clients en matière de facilité et de rapidité de déploiement, Kerlink a été confrontée à la difficulté de comprendre et piloter le cloud AWS. Le choix d’un partenaire — en l’occurrence Orange Business Services — lui a permis de mieux comprendre le catalogue et le fonctionnement de la plateforme cloud d’Amazon, de piloter son déploiement cloud de manière agnostique avec des outils indépendants, et de réaliser les développements nécessaires aux adaptations de ses solutions au cloud avec une approche agile et itérative. Procéder ainsi lui a permis de rester focalisé sur son cœur de métier tout en accélérant l’appropriation des technologies par ses équipes et leur montée en compétence, au plus grand bénéfice de ses clients.

300x300olivier-saluden.png
Olivier Saluden

Membre de l’équipe de Professionnal Services, j’accompagne nos clients dans leur transformation vers le cloud en utilisant les méthodologies et technologies liées au DevOps. Je suis passionné par le monde de l’open source, le cloud computing et l’automatisation (Infrastructure as Code et scripting).