Le cloud, service compris - Réussir une migration SAP vers le cloud en 7 étapes

Partager

Découvrez comment un industriel a réussi sa migration SAP vers le cloud avec l’équipe des Professional Services d’Orange Business Services.

J’ai une longue expérience des projets de migration de SAP vers le cloud. Dans cet article, je vais utiliser un cas client récent, sur la région Asie-Pacifique, afin de décrire notre méthodologie étape par étape. J’y décrirai comment nous avons réalisé la migration réussie de cet environnement SAP d'un cloud public vers une autre plateforme cloud, ainsi que les bénéfices significatifs pour notre client, un industriel international de premier plan.

SAP et la donnée au cœur du business

Notre client est un grand fabricant international de produits de grande consommation ayant une présence significative dans la région Asie-Pacifique et dont le nom ne peut pas être cité ici pour des raisons de confidentialité.

Il recourt intensivement aux données afin de stimuler l'innovation à tous les niveaux de ses activités. Dans ce contexte, SAP est un élément clé de ses fonctions financières, logistiques et RH. Lors du déménagement de ses bureaux, ce client a dû faire face à de nombreux défis en termes de connectivité et de gestion des données qui auraient vraisemblablement pu porter préjudice à son business.

Son environnement SAP était hébergé sur un cloud public avec un environnement figé qui ne permettait pas à cette infrastructure de monter en charge, que ce soit pour coller à l’évolution de son activité ou à l’accroissement des volumes de ses données. C'est un problème classique des infrastructures ERP, qu'elles soient hébergées ou sur site. Un manque d’anticipation quant à l’évolutivité d’un environnement ERP conduit, en effet, souvent à une impasse lorsque l’entreprise se retrouve au pied du mur.

7 étapes distinctes pour réussir la migration de SAP

Nous avons identifié 7 étapes distinctes pour réussir la migration de SAP vers une nouvelle infrastructure cloud.

Les lacunes de la configuration SAP initiale

Ce n’était pas, et de loin, le seul problème rencontré par notre client. Il a, en effet, été confronté à de sévères problèmes d’accès administrateur à la plateforme. Par ailleurs, un manque de transparence du catalogue de services initial et l'absence de support client, aux moments les plus critiques, fut à l’origine de nombreux retards dans le déploiement des modules de mise à jour de SAP.

Notre client a alors décidé de passer à une solution plus personnalisée, englobant le dimensionnement de son environnement SAP existant et capable de soutenir une croissance annuelle du volume des données de 10 %. Pour ce qui était des sauvegardes, nous avons proposé une solution complète, couvrant les machines virtuelles (VM), la base de données et l'environnement SAP. Un tel choix offre une granularité importante et permet de faire redémarrer le système depuis n’importe lequel de ces trois environnements, en fonction de l’origine de l’incident.

Conditions préalables à la migration vers le cloud SAP

L’approche la plus performante consiste à effectuer une telle migration au niveau de la machine virtuelle avec les fonctionnalités SAP Basis au niveau OS, base de données et SAP. C’était donc le meilleur choix pour faire face au net raccourcissement des délais et des impondérables. Cela nous a permis de réaliser la migration complète en un mois, en incluant la connectivité de tous les utilisateurs distants de SAP.

Nous avons commencé par l'audit des instances SAP existantes, puis nous avons analysé la croissance des données et des transactions par utilisateur, le calendrier des pics d'utilisation annuel et les consommations maximales des ressources par les tâches transactionnelles de SAP à chaque fin de mois, de trimestre et de fin de l'année. Ensuite, nous avons ajouté un volant de sécurité de 20 % dédié au « compute » et à la mémoire, et de 30 % pour le stockage. Celui-ci a été calculé sur la base de l’historique de l’utilisation annuelle des ressources reventilé sur 3 ans.

Nous avons ensuite procédé à la migration de l'instance SAP QA au niveau de la machine virtuelle. L’assurance qualité est, en effet, essentielle pour la mise en œuvre des projets SAP.

7 étapes pour la migration de SAP dans le cloud

À partir de ce moment-là, nous avons mis en place une approche en 7 étapes pour la transition de l'environnement SAP de notre client vers notre cloud. Voici comment nous avons procédé  :

  • Pour commencer, nous avons exporté l'image de la VM existante à partir du cloud source et l’avons réimportée sur la plateforme cible. Cette étape s’est réalisée de manière transparente en permettant à l'instance source de SAP de continuer à s'exécuter en parallèle de l’installation de la machine virtuelle du cloud cible.
     
  • En second lieu, nous avons créé l'image disque du système au niveau OS, pour ensuite procéder à la configuration des données et des autres disques de cette instance.
     
  • Troisièmement, nous avons exporté l'instance de la base de données du cloud source, mis à jour la configuration du host SAP, et réalloué cette instance au nuage cible, assurant ainsi la migration complète de tout l'environnement nécessaire à la bonne exécution de la base de données sur l'environnement cible.
     
  • Quatrièmement, nous avons affiné la configuration réseau de SAP pour l’adapter à l’environnement cloud cible. Ces modifications doivent être effectuées à la fois au niveau de l'hébergement et de l'application, car il existe toujours des différences entre les infrastructures des fournisseurs de cloud. Un tel changement de configuration permet d'optimiser la gestion du réseau sur le réseau cible.
     
  • Nous avons ensuite démarré l'instance SAP sur le cloud cible, puis lancé l’installation du système et réalisé un contrôle de cohérence qui a confirmé que toutes les instances de SAP s’exécutaient correctement. Cette phase a également permis de s'assurer que la base de données et ses schémas de données étaient adéquatement liés à l'environnement SAP cible et que le système utilisait les bonnes données au bon endroit.
     
  • La phase 6 de notre méthodologie consistait à ouvrir l’accès aux utilisateurs et à laisser les utilisateurs finaux réaliser des tests du front-end. Une fois établi que le back-end fonctionnait de manière fiable - étape 5 de notre approche – il était, en effet, possible de laisser les utilisateurs finaux tester l’enchaînement fonctionnel de l’applicatif et de s'assurer que tout fonctionnait bien pour eux.
     
  • Enfin, la phase d’ouverture du système ou “Go Live”. Nous avons migré toutes les nouvelles données créées depuis le début de la migration afin de nous assurer que le jeu de données était complet et à jour et de déployer le système.

Résultats obtenus et bénéfices client

Tout au long de ce projet, nous avons accompagné notre client dans la création de l’image de la VM, le transfert du système source et la migration des données. Nous nous sommes ensuite assurés de la qualité de la connexion des utilisateurs finaux à l'instance SAP de production depuis 3 localisations, Singapour, la Corée du Sud et le Japon.

En ce qui concerne les transactions et la croissance des données de sauvegarde, nous avons recommandé un plan de stockage dans le cloud sur cinq ans, en conformité avec la réglementation. La solution cible s’est révélée être cinq fois moins chère que sa configuration d'origine.

Nous avons atteint tous nos objectifs malgré un calendrier très serré et avons suivi un modèle de transition parallèle permettant d’assurer la continuité du service afin de permettre le déroulement sans couture de la clôture financière de fin de mois.

Indépendamment de toutes les contraintes auxquelles nous avons dû faire face, l’environnement SAP complet de notre client a été migré en huit jours à peine, alors que ce type de projets demande en principe vingt jours.

300x300_blogger-debashish-mahapatra.png
Debashish MAHAPATRA

Senior Solution Manager au sein de l’équipe Professional Services d’Orange Business Services, j’accompagne nos clients internationaux sur la migration de leurs infrastructures historiques « on-premises» vers des infrastructures de cloud privé, public ou hybride, pour mener à bien leur transformation SAP et moderniser leur datacenter.