Le challenge LTE-M SNCF et Orange met l’IoT industriel sur les rails

Partager

La technologie LTE-M d’Orange Business Services (sur la bande 800 MHz de la 4G) permet de développer des projets IoT industriels. Dès 2019, elle rendra possible l’extension de la couverture sur des zones difficilement accessibles comme l’intérieur des bâtiments ou des tunnels. C’est dans ce cadre que SNCF et Orange Business Services ont organisé le challenge « Orange Developer Challenge LTE-M ». J’ai assisté le 10 décembre à Orange Gardens aux présentations des participants.

Des cas d’usage pour la SNCF

Chaque entreprise participante s’est vu attribuer un cas d’usage répondant aux besoins métiers de la SNCF dans les gares, le long des voies ou dans les technicentres. Le but était de résoudre ces cas au travers de la technologie LTE-M, avec le support des partenaires du challenge (GSMA, Sierra Wireless et Ericsson), d’un module LTE-M de Sierra Wireless et d’un accès à la plateforme Datavenue d’Orange Business Services.

1er prix : protéger les travailleurs isolés avec Neovigie

Neovigie est une jeune pousse toulousaine spécialisée dans la protection des travailleurs isolés. Elle a traité le cas de la protection des agents SNCF dans les gares. Le but était de détecter les éventuelles chutes des agents.

Pour ce cas concret, la valeur du réseau LTE-M est évidente car il permet de résoudre tous les problèmes de perte de signal, à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments.

Point important, il fallait doter l’agent SNCF d’un objet autonome pour lui éviter une recharge quotidienne supplémentaire. Neovigie a donc défini un boîtier antichoc et étanche via une modélisation 3D, équipé d’un détecteur de chutes. Quand une alarme est envoyée, tous les terminaux la reçoivent l’alarme et la levée de doute est réalisée en écoutant un enregistrement de l’environnement sonore de l’agent. Il s’agira dès lors de déterminer s’il s’agit soit d’un accident ou d’une agression.

le prototype de boîtier imaginé par Neovigie et qui a remporté le premier prix de ce concours

2ème prix : détecter les hommes et les animaux dans les tunnels avec Adeunis

Détection des animaux et des humains dans un tunnel, le prototype d'Adeunis

Adeunis est une PME de la région de Grenoble. Elle a traité un scénario de détection humaine ou animale dans un tunnel destiné à améliorer le système actuel qui échoue trop souvent dans ses détections.

Adeunis a proposé une solution de bout en bout via une cascade de détections permettant ensuite à un humain de réaliser une levée de doute (via une image ou un son) et de décider ensuite d’envoyer ou non une équipe sur place. La solution est architecturée autour d’une hiérarchie croissante d’affinage de la détection (et donc de la consommation électrique).

La solution commence ainsi par une première détection qui génèrera beaucoup de faux positifs. Une fois cette détection effectuée, le système passe à l’étape suivante, la détection du son. Par exemple, il est facile d’éliminer les bruits d’un train des séries de mesure.

Adeunis a mis en place plusieurs détecteurs en parallèle : un capteur des synchronisations des mobiles dans un rayon de 10 m, un capteur audio pour détecter les cris et bruits émis par des animaux, des capteurs infra-rouge des points chauds permettant de détecter la présence d’un être vivant.

Les informations sont ensuite envoyées via la plateforme puis contrôlées par l’opérateur.

 

3ème prix : contrôler l’éclairage des tunnels avec Inctec

Le 3ème prix de ce challenge LTE-M fut décerné à Inctec, une société allemande basée à Heidelberg spécialisée dans les projets data et principalement IoT. Leur sujet était la surveillance de l’éclairage des tunnels ferroviaires.

Deux cas ont été étudiés : d’une part la baisse de luminosité à l’intérieur du tunnel en temps réel, et d’autre part l’analyse sur le long terme du niveau de luminosité dans le tunnel.

La carte mesure la luminosité dans le tunnel et envoie un message par seconde. Ceci permet de remonter l’information en temps réel vers les utilisateurs à la surface. Par contre, cela est très gourmand en énergie.

Démonstration de la solution conçue par la société Inctec pour contrôler la lumière dans les tunnels de la SNCF

LTE-M : développer l’IoT industriellement

Bien d’autres solutions ont été présentées qui, comme l’ont reconnu les utilisateurs étaient toutes intéressantes et reflétaient un travail approfondi de la part des équipes impliquées dans le challenge. On peut donc s’attendre à des résultats prometteurs du développement des usages industriels de l’IoT grâce au LTE-M dans les mois qui viennent.

Le prix start-up a été attribué à E-novact pour son travail sur le sujet de la détection de la toxicité de l’air dans les tunnels. Sa maquette consistait à charger le tunnel avec de l’hélium et à mesurer le taux d’oxygène via des capteurs tout en pilotant les extracteurs d’air. Sur ce projet, où la vitesse est cruciale, le LTE-M a démontré son utilité de par sa faible latence et sa consommation optimale.

Le prix spécial du jury est allé à Intesens pour la surveillance de la formation de calcite dans les tunnels, un travail jugé fort pertinent par le jury et qui a permis à la PME toulousaine de découvrir l’intérêt du LTE-M, qu’elle intègrera dans ses futurs projets.

Enfin, le prix coup de pouce a été attribué à Yoko, une start-up en cours de création, pour son projet sur le monitoring de l’occupation des salons Grands Voyageurs, qui recourait à des caméras embarquant une IA spécifique. Le dispositif, très léger, avait été déployé en à peine 30 minutes dans la salle le matin-même, démontrant ainsi la faisabilité de la solution et son avantage coût/délai.

Les équipes gagnantes vont bénéficier de mises en visibilité et opérations de promotion par les différents partenaires. Elles pourront proposer des tests et PoC sur le terrain afin d’étudier une future industrialisation. Enfin, toutes les équipes participantes pourront conserver le kit open source logiciel et matériel sur ManGO Red et continuer à utiliser la plateforme Datavenue d’Orange Business Services durant six mois. Au vu de ces 14 projets, on peut s’attendre à des résultats prometteurs du développement des usages industriels de l’IoT grâce au LTE-M dans les mois qui viennent.

Yann Gourvennec

Je suis spécialiste en systèmes d'information, marketing de la highTech et Web marketing. Je suis auteur et contributeur de nombreux ouvrages et Directeur Général de Visionary Marketing. A ce titre,  je contribue régulièrement sur ce blog pour le compte d'Orange Business Services sur les sujets du cloud computing et du stockage dans le cloud.