L’activité Travaux Publics du Groupe Ramery a déployé une application mobile pour fluidifier et faciliter la remontée d’informations depuis le terrain et mieux organiser la donnée métier.

Accélérer la dématérialisation des documents de chantier

Le Groupe Ramery, classé parmi les 5 premiers acteurs français du BTP, compte 3 000 salariés et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Suite à d’importants investissements pour la mise à jour de son système de management interne, un groupe de salariés volontaires regroupant conducteurs de travaux, responsables d’études et chefs de chantier s’est accordé sur la nécessité de dématérialiser la gestion documentaire de l’activité Travaux Publics. « Sur nos chantiers, il y a beaucoup d’informations papier qui peuvent être égarées et de documents qui ne sont pas toujours uniformisés. Il fallait, pour parler le même langage, créer un support commun à toutes nos entités. », explique Landelin Crepel, Responsable études de l’entité Réseaux Lille Métropole.



À l’heure où les exigences de réactivité vont croissantes, l’application Clary nous aide à justifier et valoriser les travaux supplémentaires sur nos projets d’ampleur.

 

Landelin Crepel, responsable études de l’entité Réseaux Lille Métropole

Une application pour collecter les informations sur le terrain

« Nous disposions déjà d’un espace de stockage documentaire centralisé sur le web », détaille Nicolas Roelofs, responsable de domaine DSI chez Ramery. « Il nous fallait donc développer une application pour collecter de l’information au plus près du terrain et la transmettre facilement. »

Un Proof of Concept (PoC) d’application est d’abord réalisé en interne par l’activité Travaux Publics via la solution low code Microsoft Power Apps : il doit permettre la prise de photos et la saisie de formulaires sur le terrain. Les obstacles techniques liés à la mise en œuvre de l’application amènent ensuite Ramery à faire appel à Orange Business Services, qui réalise une étude du besoin et de l’application existante puis formule des recommandations sur les évolutions à apporter. L’application est redéveloppée du début. Les spécialistes d’Orange Business Services travaillent au plus près des équipes métiers pour en redéfinir les fonctionnalités. L’application Clary est née ! « Grâce à leur expertise des technologies Microsoft, les intervenants d’Orange Business Services ont une connaissance parfaite de Power Apps. Ils ont effectué une réécriture intégrale de l’application et amélioré son ergonomie », souligne Nicolas Roelofs.

Photographies, formulaires d’accueil des intérimaires, de remontées d’anomalies, de constats d’événements peuvent désormais passer par Clary : ils sont immédiatement archivés dans des formats numériques homogènes au sein du système de gestion documentaire centralisé. Ils seront dans le même temps horodatés et transmis par mail aux acteurs concernés.



Grâce à leur expertise des technologies Microsoft, les intervenants d’Orange Business Services ont une connaissance parfaite de Power Apps.

 

Nicolas Roelofs, responsable de domaine DSI chez Ramery

Une communication fluide et une meilleure valorisation des travaux

Deux entités de Ramery utilisent actuellement Clary : les retours positifs des chefs de chantier et des conducteurs de travaux permettent d’optimiser l’application au fil de l’eau. La communication des collaborateurs est fluidifiée grâce à l’envoi automatique par mail des informations (documents ou photos) ce qui leur évite de trop nombreux passages au sein de leurs entités respectives. Ils peuvent par ailleurs travailler à distance, tout en gardant le lien avec le chantier.

« Lors d’un événement inattendu, toutes les informations produites sont immédiatement envoyées et consultables. À l’heure où les exigences de réactivité vont croissantes, Clary nous aide à justifier et valoriser les travaux supplémentaires sur nos projets d’ampleur », conclut Landelin Crepel.

Ramery a déjà prévu de multiplier par deux ses capacités de stockage d’ici 2022 pour accueillir, entre autres, les nouvelles données issues de l’application. Prochaines étapes : le déploiement de Clary sur tablettes.

Un espace de stockage de données multiplié par 2 d’ici 2022