Des espaces de travail propices à la collaboration

Partager

Plus de confort pour faciliter les échanges

Des espaces collectifs de vie au travail, oui, mais pas à n'importe quel prix ! La plupart des collaborateurs attendent aujourd'hui des conditions de travail agréables pour pouvoir travailler sereinement en équipe. Cela commence par le confort auditif : de plus en plus de salles collectives sont équipées de dalles de plafonds, de revêtements au sol ou d’éléments muraux qui absorbent le bruit, développant une acoustique propice à la réflexion et à l’échange sans gêner les autres occupants. Les phonebox connaissent également un succès grandissant : ces espaces individuels permettent de passer des appels sans déranger ses collègues. Ils peuvent être fermés, semi-ouverts, mobiles ou totalement hermétiques. Leur fonction : limiter le bruit de fond dans les locaux tout en offrant aux collaborateurs plus de discrétion pendant leurs conversations.

Mais le confort provient aussi des lieux qui rapprochent les collaborateurs de leur univers familier : les entreprises n’hésitent plus à aménager leurs cafétérias, auditoriums ou espaces de détente sur le modèle d’un salon personnel avec des tables hautes, des canapés… Certaines entreprises mettent même à disposition une bibliothèque ou une salle de jeu. Loin d’être anecdotiques, ces efforts d’aménagement aident les collaborateurs à sortir d’un cadre purement institutionnel. La vie d’entreprise s’en trouve stimulée et l’émulation collective encouragée.

Adapter l’espace au mode de collaboration

L’offre standard de locaux comprenant le bureau personnel, l’open space et la salle de réunion devient insuffisante car les équipes fonctionnent désormais avec un besoin d’espaces plus variés, selon les contextes et les projets. La modularité de l’espace est donc le point-clé pour s’adapter aux différents contextes de collaboration. Le cas d OCWS, filiale d’OBS, est emblématique : ses locaux de Massy accueillent environ 450 salariés qui peuvent profiter d’une collection de 20 espaces de travail qui répondent chacun à un scénario de travail prédéfini. Des espaces de discussion sont à leur disposition pour échanger à deux ou trois, tout comme des lieux d’isolement pour faciliter la concentration. Chaque bureau est doté d’un écran auquel les collaborateurs peuvent connecter leurs différents terminaux.

Ces derniers apprécient par ailleurs d’avoir le choix entre différents types de lieux pour une même phase de travail, en fonction du besoin. L’exemple des salles de réunions est significatif. Si les grandes pièces au design classique et équipées en visio conviennent bien aux grandes réunions transverses, les points d’étapes sur un projet en petit comité ou une session de brainstorming se feront plus facilement dans un lieu moins formel, propice à la communication à bâtons rompus. Les entreprises développent donc des espaces de réunion variés qui s’inspirent des lieux de vie, à l'image d'Airbnb qui aménage ses bureaux en s'inspirant des plus beaux appartements proposés sur son site.

Accueillir les partenaires externes

Les entreprises travaillent avec de nombreux partenaires externes (clients, prestataires, start-up…), ou encore avec des collaborateurs mobiles et de filiales étrangères passant l’essentiel de leur temps hors les murs. Comment faciliter la collaboration avec ces partenaires lors de leurs passages dans les locaux ? Les espaces de travail éphémères constituent une première réponse. Généralement situés dans les entrées, couloirs et niches, ils disposent d’un ameublement qui tire parti de l’espace disponible.

Une autre grande tendance est celle du corpoworking : la création d’espaces partagés à l’intérieur même des locaux permet d’accueillir sans distinction collaborateurs et partenaires externes. Que l'on vienne y travailler seul ou en mode projet, ces lieux sont souvent caractérisés par une animation spécifique, reprenant les codes du coworking : flexibilité, services aux occupants, partage et échanges informels… Une opportunité de nouer des liens entre professionnels aux compétences variées, et donc de renforcer la logique collaborative que l'entreprise cherche à mettre en place. Les espaces de corpoworking peuvent également recevoir une équipe entière le temps d’un projet pour stimuler sa créativité, à l’image de la Villa Bonne Nouvelle d’Orange, située dans le centre de Paris : un véritable « laboratoire vivant » qui se donne pour mission de préparer le futur du travail par le prisme d’un collectif fort.

 

Pour aller plus loin :