Armor Cup : Orange teste la vidéo immersive

Partager

Les 21, 22 et 23 juin, plus de 380 collaborateurs Orange ont largué les amarres depuis la baie de Quiberon, le temps de participer à une régate à la voile organisée par le Groupe. L’occasion de souder les équipes, d’en apprendre davantage sur soi, mais aussi de tester de futurs services à destination des acteurs du e-sport.
Débriefing post-course avec Béatrice Descomps et Gilles Sabatier, skippers amateurs et membres de la direction Grands Clients d’Orange Business Services.
Vignette

40 équipages en lice, 8 nationalités, 3 jours de régate : l’Armor Cup est l’une des plus grandes courses corporate disputées en France. Signée Orange et organisée par la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer, elle est née il y a 22 ans sur une initiative des salariés du groupe et réunit chaque été, amateurs et novices de la voile.

Quand l’équipe se fait équipage, la régate s’aborde en mode projet

Les équipages — tous issus des rangs Orange — ont embarqué sur des voiliers identiques. Une fois à bord, enchainant manœuvres et prises de décisions, les skippers ont rapidement perçu une analogie entre l’univers de la voile et celui de l’entreprise.

Un constat partagé par Gilles Sabatier, directeur marketing client et co-innovation chez Orange : « Sur l’eau, nous devons déployer une stratégie pour composer avec l’océan : un élément complexe, changeant et structuré par le vent et les courants, un peu à l’image du marché. Sur le pont, chacun des 7 équipiers a un rôle précis et apporte son énergie, sa vision à l’équipe : l’enjeu est alors de bien coordonner nos manœuvres pour inscrire ce mouvement collectif qui fera filer le voilier vers la ligne d’arrivée. Le tout, en faisant attention aux concurrents. En somme, on retrouvait ici les étapes de nos projets clients : tactique, travail d’équipe et compétition. »

« C’est vrai que nous avions tous des niveaux très différents », complète Béatrice Descomps, directrice commerciale, « certains étaient skippers quand d’autres n’avaient jamais mis les pieds sur un bateau. Mais c’était là tout l’intérêt : révéler les atouts de chacun et fédérer les équipes pour jouer collectif. Sans oublier le plaisir, et l’innovation ! »

Un test grandeur nature de vidéo immersive pour « vivre la régate de l’intérieur »

Même en mer, les collaborateurs Orange ne perdent pas leur goût pour l’innovation : ils ont ainsi mis à profit ce challenge sportif pour tester la faisabilité d’un service qu’ils entendent proposer à leurs clients à des fins de démonstrations : une retranscription en temps réel de la régate via une camera 360°.

« Nous avons embarqué une caméra 360° sur le pont et le résultat est juste remarquable : on est “au cœur de l’action”, à bord avec l’équipage. Celui qui visionne la vidéo peut choisir d’observer les manœuvres depuis différents endroits du bateau : sur le pont pour l’envoi du spi, à la barre pour évaluer les concurrents au coude à coude à tribord et bâbord, ou encore à la proue du voilier au moment du franchissement de la ligne d’arrivée », explique Gilles, enthousiaste, « et pour nous qui avons vécu la régate de l’intérieur, nous avons été bluffés par le rendu de la vidéo ».

Réalité augmentée : coupler immersion et retransmission en temps réel

L’autre enjeu du test réalisé lors de l’Armor Cup relevait de la transmission de ces données captées par la caméra, comme l’explique Béatrice : « Nous souhaitions aller un cran plus loin dans cette réalité augmentée en ajoutant l’effet du “live” à notre vidéo. Un enjeu intimement lié à la technologie 5G sur laquelle travaillent nos labs Orange : des solutions devraient être opérationnelles dès septembre prochain à des fins de démonstrations pour nos clients du secteur médias, e-sport ou même du divertissement. Avec les progrès rapides dans le secteur de l’image et des NTIC, nous avions perçu une attente chez nos clients pour concevoir des services qui combinent les technos et permettent de faire vivre des expériences inédites et grand public. »

L’expérimentation réalisée lors de l’Armor Cup s’est donc révélée très concluante et permet aux équipes Orange de démontrer à leurs clients la valeur d’usage de ce type d’innovation.