Transport : en route vers la digitalisation

Partager

De la même façon que la mobilité « grand public » gagne à se connecter et à se digitaliser, l’industrie du transport et de la logistique effectue elle aussi sa mue numérique. Avec pragmatisme et la volonté de créer de la valeur en termes de production – pour l’entreprise comme pour ses collaborateurs.

De la gestion des flottes de véhicules à la simplification des tâches administratives associées aux activités, en passant par le suivi et la traçabilité des machines, la digitalisation est porteuse de bénéfices opérationnels sur toute la chaîne du transport. Ainsi, on trouve aujourd’hui sur le marché des solutions digitales pour organiser la collecte et l’analyse des données des systèmes de production, connecter et sécuriser les techniciens du transport, ou bien encore rationaliser le contrôle, le suivi et la maintenance des matériels.

Quand digitalisation rime avec dématérialisation

L’un des apports du numérique réside dans l’assouplissement des contraintes administratives, par exemple pour la numérisation de la lettre de voiture CMR, document obligatoire devant être réalisé en trois exemplaires et signé par le chauffeur au moment de la prise en charge. « Electronisée » par l’appli Nomalys, la lettre est consultable et éditable au sein du Transport management System (TMS), et peut être signée via un terminal mobile, offrant économies de papier, suivi en temps réel et traçabilité de l’information.

La dématérialisation est aussi au cœur de Kizeo Forms, une appli de saisie sur mobile ou tablette capable de générer des formulaires en plusieurs formats – PDF, Excel, Word – en fonction des besoins. Déclinée pour tous les secteurs d’activités, la solution de Kizeo s’adapte bien aux activités de transport, dont la mise en œuvre est associée à un reporting important entre l’entreprise et ses opérationnels, ses clients, ses sous-traitants, etc.

Garantir la sécurité des conducteurs

Un autre enjeu spécifique aux transports concerne l’environnement et les conditions de travail de chauffeurs, exposés à des risques professionnels du fait de leur situation de travailleurs isolés. La sécurité et l’assistance en cas d’incident constituent une exigence critique du métier, face à laquelle l’application EsafemePro propose une réponse adaptée. Cette solution « Dispositif d’Aide aux Travailleurs Isolés » (DATI) peut détecter un comportement anormal tel qu’une immobilité prolongée, et de transmettre une alerte vers un serveur dédié, associé à des informations d’identification et de géolocalisation. Un centre de surveillance en back-office peut alors traiter l’alerte, contacter le travailleur et organiser une intervention sur place si nécessaire.

Ces quelques exemples ne sont qu’un aperçu des solutions numériques déjà accessibles aux professionnels du transport. Mais une chose est sûre : le secteur est en route vers la digitalisation !

Pour aller plus loin

La tablette, outil de travail incontournable des techniciens

Transport : autonomie et donnée intelligente, vecteurs d’efficacité

Le numérique trace la route à la « smart logistique »

Séverine Ghys

Consultante au sein de la direction marketing Orange Business Services, auteur du livre blanc « Les applications mobiles, accélérateur de votre business », spécialiste en design thinking et storytelling, j’ai créé l’agence digitale WebRédacteurs en 2000.

Ses réseau sociaux:

https://fr.linkedin.com/in/severineghys