Co-innovation réussie : l’histoire de Informatique CDC

Partager

Les principales forces qui ont modifié l’économie globale ont conduit à des avantages concurrentiels à durée réduite et à des cycles de vie des produits plus courts. Il est désormais nécessaire de se concentrer sur la création de valeur, en tirant parti des avantages concurrentiels et de l'innovation centrée sur la valeur.

Innovation et co-innovation : quelle différence

L'innovation est un concept très large qui englobe toute nouvelle idée ou approche, fondée sur les avancées technologiques ou sur de nouvelles façons de faire pouvant créer de la valeur pour l'organisation et ses parties prenantes.

La co-innovation est un nouveau paradigme de l'innovation qui peut aider les organisations à créer de la valeur par la convergence, la collaboration et la co-création. De nouvelles idées de sources internes et externes sont exploitées de façon différente pour créer une valeur ou expérience nouvelle pour l’ensemble des parties prenantes, y compris les clients.

Le partenariat Informatique CDC – Orange, une co-innovation réussie

Le partenariat d’innovation entre Informatique – Caisse des Dépôts et Orange a été créé en juin 2016. Son objectif est de développer un accélérateur de la transformation des métiers du Groupe Caisse des Dépôts. Ce partenariat repose sur quatre piliers.

1. Etablir une gouvernance adaptée

La réussite de ce partenariat s’explique tout d’abord par le fort sponsorship du Comité de Direction, convaincu des bénéfices que ce dispositif va apporter. Il impulse une dynamique (organisation horizontale, sessions de pitchs, Learning Expeditions, événements) qui est ressentie comme un objectif majeur par l’ensemble des métiers d’Informatique CDC.

La gouvernance adoptée permet d’orienter de façon pragmatique les thèmes du partenariat selon les besoins des métiers, et de valider les expérimentations à lancer.

2. Diffuser une culture de l’innovation auprès des métiers

Une des priorités du partenariat est de diffuser une culture de l’innovation au sein des équipes métiers. Cette acculturation prend des formes variées :

  • Des Learning Expeditions dans des lieux innovants
  • Une activité de veille stratégique
  • La réalisation d’études prospectives
  • La participation à des salons professionnels : Salon de la Recherche à Orange Gardens, Viva Technology, Big Data Paris …

Pour atteindre cet objectif, Orange donne accès à la totalité de son écosystème d’innovation :

  • 1000 start-up issues des Orange Fab et du réseau de partenaires
  • Un réseau de veille mondiale dont l’analyse des tendances de la Silicon Valley
  • Le partenariat avec l’institut Mines-télécom
  • 5000 chercheurs
  • Des espaces de créativité

3. Favoriser l’idéation

Les ateliers d’idéation permettent de faire émerger des cas d’usage innovants répondant aux besoins des métiers. Pour travailler avec les métiers et les équipes techniques, Orange s’appuie sur le Design Thinking, un mindset combinant pensées créatives et analytiques dans une optique de résolution de problème.

A l’issue de ces ateliers, les idées d’expérimentations détaillées sont priorisées, puis présentées en Comité de Pilotage.

4. Développer l’expérimentation

Une fois validées en Comité de Pilotage, les expérimentations sont mises en œuvre en adoptant une démarche agile. Leur objectif : prototyper rapidement de nouvelles solutions innovantes pour valider leur pertinence.

Orange accompagne les équipes métiers dans le pilotage des expérimentations : de la sélection du meilleur partenaire technologique jusqu’à la présentation des résultats et la préparation d’un éventuel passage à l’échelle.

300x300_edouard-barbier.png
Edouard Barbier

Consultant Principal dans le conseil en digital et innovation, spécialisé dans le secteur banques et assurances. Je soutiens la transformation digitale et l'innovation de mes clients en France et à l'étranger. J’ai développé des compétences dans les domaines suivants : mise en place de démarches innovantes, Design Thinking, consumer-centric design et pratiques Lean Startup.