Booster l'expérience utilisateur grâce aux Progressive Web Apps

Partager

Le web mobile est en passe de détrôner la navigation sur ordinateur grâce à des applications natives et des sites responsive toujours plus adaptés au format smartphone-tablette. Dans ce contexte, les Progressive Web Apps (PWA) représentent un nouvel outil puissant à la disposition des marques et qui repousse les frontières de l'expérience utilisateur. Explications.

Vos utilisateurs ont choisi le web mobile

Le web a connu sa petite révolution il y a presque un an : les usages web sur mobile dans le monde (55%) ont dépassé ceux effectués depuis des ordinateurs (45%) d’après le rapport 2017 We are Social et Hootsuite. Ces nouveaux usages ont donc incité les marques à revoir leur copie en termes d'expérience utilisateur. Objectif : la rendre aussi fluide (voire meilleure) que sur un PC.
Depuis plusieurs années, les investissements dans le développement d'applications mobiles et des sites web responsive sont importants : 83% du top 30 des retailers français ont une application (2016, Etude Sociomantic). Mais le numérique est un monde qui évolue vite et qui nous propose aujourd'hui une expérience pensée pour l'utilisateur, rapide et intuitive : les Progressive Web Apps.

Une Progressive Web App, quatre nouveaux bénéfices

Une Progressive Web App est un site web accessible depuis un navigateur mobile (chrome, firefox, opéra, etc.). Elle a l'avantage d'offrir à l'utilisateur l'ensemble des fonctionnalités d'une application native, mais son innovation réside dans ces quatre nouvelles promesses :

1. Une utilisation simplifiée : il n'est plus nécessaire de télécharger une application sur un store. Lors de la 1ère visite sur le site, une autorisation est demandée pour sauvegarder les données de l'utilisateur et installer une icône sur son smartphone. Le parcours est ainsi réduit et permet de capter plus d'utilisateurs.

2. Un chargement des pages quasi instantané : et ce, même quand la vitesse du réseau est plus lente (2G) grâce aux Accelerated Mobile Pages (AMP) de Google. Une fonctionnalité nécessaire quand on sait qu'une landing page mobile met 22 secondes en moyenne à se charger alors que 53% des utilisateurs abandonnent leur navigation si la page met plus de 3 secondes à s’afficher (2017, Google, Chrome Dev Summit).

3. Un parcours sans couture : l'utilisateur va pouvoir continuer à naviguer dans les contenus principaux de l'application même hors ligne. Ainsi le "flow" n'est jamais interrompu et l'attention n'est jamais perdue même dans un tunnel ou lorsque le wifi ne fonctionne plus. Par exemple, l'utilisateur pourra charger une photo en mode hors-ligne, qui sera chargée sur la page quand la connexion sera rétablie.

4. Une meilleure acquisition et rétention des utilisateurs : une application web permet d'agir directement sur le Search Engine Optizimation (SEO) pour gagner en visibilité et recruter de nouveaux utilisateurs. Cela permet d'éviter l'encombrement des marketplaces avec un App Store Optimization (ASO) parfois compliqué à mettre en place.
En terme de rétention, la PWA envoie des notifications push personnalisées et sauvegarde les données de l'utilisateur authentifié. Cela facilite les visites fréquentes ou prolonge le parcours d'achat qui peut être continué plus tard ou sur un ordinateur. Voici l’exemple de Wego

Une alternative aux Apps

La méthode de développement des PWA, même si elle est récente, représente déjà une alternative très intéressante à deux technologies qui ont déjà fait leurs preuves : les applications natives et le Web Responsive design.

Car cette nouvelle méthode de développement va ravir toutes les équipes web : les PWA utilisent les langages de programmation existants (pas de refonte de site en perspective), le coût d'acquisition d'un utilisateur est faible et elles sont soutenues par le géant du Web Google.
Une petite limite existe tout de même : les navigateurs comme Safari (iOS) ou Edge (Windows) ne prennent pas encore en charge Service Worker, un script qui permet de faire tourner l'applicatif (cache, background synch, notifications push). Que l’on se rassure, l'application se comportera tout de même comme un site responsive classique.

Les grandes marques s'y mettent, et vous ?

De grands sites e-commerce comme Air France, Trivago, Uber, ebay, AliExpress ou encore Starbucks ont déjà franchi le pas et ont développé leurs sites web selon les standards PWA.
Ils ont au passage amélioré sensiblement leur temps de session moyen, leur taux de conversion et leur chiffre d'affaires. Je vous invite à consulter cette vidéo du Chrome Dev Summit qui permet de mieux comprendre les bénéfices des PWA pour les marques : The New Bar for Web Experiences (Chrome Dev Summit 2017).

À vous d'essayer !

Pour aller plus loin

De l'User-centered Design au Design Thinking : comment impliquer l'utilisateur dans la création du produit ?

Le chatbot, meilleur ami des clients ?

User eXperience : comment innover et se différencier grâce à l'UX ?

300x300_photo_jordane_agier
Jordane Agier

« Consultant en transformation digitale depuis plusieurs années, j’ai rejoint Orange Consulting en 2016 afin de contribuer aux lancements de services numériques innovants. Amateur de nouvelles technologies, je m’intéresse tout particulièrement à la programmation web et à son impact sur l’expérience utilisateur. »