En quelques mois, la direction interministérielle du numérique (DINUM) a développé en co-innovation avec Orange Business Services un portail unique et évolutif, basé sur des APIs d’Orange Business Services. Cette solution permet au réseau interministériel de l’État (RIE) de gérer automatiquement les demandes relatives au réseau. Une première qui a débouché sur un beau succès.

 

Un besoin de simplification et d’efficience dans le traitement des demandes

Avec plus de 13 000 sites accédant au réseau interministériel de l’Etat et plusieurs centaines de demandes d’évolutions par mois, la direction interministérielle du numérique (DINUM) a souhaité connecter son portail de gestion directement au système d’information d’Orange Business Services via des APIs. L’objectif : offrir aux collaborateurs des ministères un portail unique fonctionnel à valeur ajoutée centralisant toutes les données et les demandes de leur périmètre réseau (inventaire du parc et des accès, prise de commande, gestion des modifications réseau, etc.) sans nécessité de retraitement et de ressaisie sur les portails clients d’Orange Business Services ou des autres opérateurs.



Grâce aux APIs développées par Orange Business Services, les ministères peuvent désormais accéder à un portail unique centralisant toutes les données et demandes de leur périmètre réseau de manière très simple et sécurisée.

 

Stéphane Cula, chargé de mission production pour le réseau interministériel de l’État à la direction interministérielle du numérique.

Une solution agile conçue avec des APIs pour répondre aux besoins du client

La DINUM a donc demandé à Orange Business Services de proposer des solutions alternatives aux échanges par mail pour simplifier les processus métiers des ministères, optimiser la charge opérationnelle tout en garantissant la fiabilité de la donnée. Pour des raisons de sécurité, il n’était pas envisageable d’utiliser le portail extranet d’Orange. La DINUM a demandé à ses interlocuteurs de changer leur manière de fonctionner pour industrialiser la gestion des commandes.

Orange Business Services a donc proposé la création d’un catalogue d’APIs nommé « API for Business », qui met en œuvre un moyen de communication machine to machine très sécurisé et qui automatise les échanges d’un bout à l’autre de la chaîne.

« Les APIs (Application Programming Interface) peuvent être imaginées comme des briques de Lego. Les associer permet de construire une application en combinant diverses fonctionnalités. Par exemple, pour créer un assistant vocal, vous combinez une API de reconnaissance vocale, de retranscription, de volume sonore, etc. » explique Philippe Valette, Product API Evangelist chez Orange Business Services.

Une automatisation d’un bout à l’autre de la chaîne

Désormais, l’utilisateur se connecte au portail de gestion RIE, et coche une case correspondant à sa demande. L’équipe de la DINUM reçoit une notification, et confirme pour transmettre l’information à l’opérateur. Le portail de gestion RIE est directement relié au système d’information d’Orange Business Services via des APIs. À la clé, plus de fiabilité, un formidable gain de temps et de réactivité pour tous les intervenants.

Pour y parvenir, Orange Business Services a fait évoluer son SI afin d’automatiser la réception et le traitement des commandes, grâce aux développements d’un catalogue d’APIs. «Le gain de temps est énorme à tous les niveaux, y compris chez Orange, souligne Philippe Valette. Il n’y a plus de déperdition au niveau opérationnel. L’automatisation permet de gagner en réactivité et en qualité de l’information.»



Les APIs permettent de répondre de manière très agile aux besoins des clients, sans passer par le développement d’une solution sur-mesure. Les nouvelles fonctionnalités sont ainsi mises à disposition plus vite, et combinables de manière personnalisée.

 

Philippe Valette, Product Evangelist API chez Orange Business Services

Une collaboration fructueuse entre client et fournisseur

« Pour mettre en place une solution innovante numérique, nous avons pu compter sur le professionnalisme des équipes d’Orange Business Services, explique Stéphane Cula. Co-innover ensemble a été l’opportunité de bénéficier d’un regard nouveau sur nos processus actuels et de challenger nos outils. Le besoin des ministères a mis en lumière la nécessité de faire évoluer les processus métiers et les chaines de traitement dans une logique d’optimisation drastique. Nous nous réjouissons de cette collaboration fructueuse qui démontre que le numérique est nécessaire pour créer les services publics de demain. »

Quant à Orange Business Services, l’impulsion du client a fait non seulement évoluer son système d’information, mais permis de construire une offre API générique pour les clients et stimulé la réflexion sur de nouvelles APIs. À l’arrivée, le terme de co-construction prend vraiment tout son sens !

De nouveaux projets basés sur des APIs sont d’ores et déjà à l’étude entre Orange Business Services et la DINUM, notamment sur l’inventaire des équipements réseau, le suivi des déploiements et la gestion des incidents. « Les équipes d’Orange Business Services ayant mené ce projet de manière très professionnelle, nous envisageons sereinement la suite de la collaboration » conclut Stéphane Cula.

13 000
sites pour près d’un million d’utilisateurs internes

 

 

Pour aller plus loin