Dès le début du confinement, le groupe hospitalier parisien Diaconesses Croix Saint Simon a eu recours à la solution de messagerie sécurisée BlueFiles pour poursuivre ses échanges avec les usagers.

BlueFiles déjà utilisée pour la transmission de fichiers volumineux

Avant que la crise sanitaire due au coronavirus n’éclate, la DSI du groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon (qui accueille 120 000 patients chaque année) avait déjà choisi la solution BlueFiles depuis plus d’un an.

Elle était, jusque-là, principalement utilisée pour transmettre des fichiers volumineux (comme des résultats d’examens) à des professionnels de santé externes à l’établissement. A la clé : sécurité des échanges et simplification des envois.



La solution a été installée en une demi-journée alors que j’étais en télétravail

 

Michel Droniou-Cassaro, directeur-adjoint des Systèmes d’Information

Un coup d’accélérateur avec la multiplication des téléconsultations

Lorsque le confinement est décidé à la mi-mars, il faut dans l’urgence trouver une solution qui puisse supporter le développement exponentiel des téléconsultations. En particulier à la maternité (2500 naissances par an) et au centre de fertilité ou le suivi régulier des patientes demeure indispensable, qu’importe le contexte.

« Nous étions préoccupés par le sujet de la sécurité des envois de mails aux patientes depuis plus d’un an », explique Laurence Pavie, Sage-Femme responsable du centre de fertilité.

La crise sanitaire a singulièrement accéléré le basculement vers BlueFiles pour garantir la continuité de l’activité et supporter l’accroissement des téléconsultations de façon sécurisée

La solution de recours en pleine crise sanitaire

Alertée par ces deux services, la DSI de l’établissement prend les choses en main et décide de recourir à BlueFiles, qui donne déjà satisfaction pour l’envoi des fichiers volumineux.

« Nous sommes partis du besoin utilisateur », se souvient Michel Droniou-Cassaro, directeur-adjoint de la DSI. Contact est rapidement pris avec les équipes d’Orange et l’outil déployé de façon massive quasi instantanément. « La solution a été opérationnelle en une demi-journée alors que… j’étais en télétravail ! », complète-t-il. Signe de la simplicité et de la rapidité de déploiement de BlueFiles.

Pour le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon, la solution coche alors toutes les cases : conformité au RGPD, chiffrement de bout en bout des échanges, réception authentifiée grâce à un mot de passe sécurisé, hébergement en France via les data-centers d’Orange. « Des points rassurants pour nous », ajoute Michel Droniou-Cassaro.

Plus de 2000 documents déjà échangés avec BlueFiles

Depuis le 24 mars dernier, la maternité et le centre de fertilité sont les principaux utilisateurs de BlueFiles pour l’envoi sécurisé d’ordonnances et de prescriptions d’examens médicaux. Des échanges possibles de l’hôpital vers les patientes mais aussi des patientes vers l’hôpital.

Ont ainsi déjà transité plus de 2000 contenus par ce canal sécurisé de bout en bout, qui garantit une totale confidentialité des informations personnelles et sensibles.

Plus de 2000 fichiers transmis en 5 mois