Comment partager facilement des documents volumineux et sensibles en toute sécurité ? Le Centre Eugène Marquis de Rennes a choisi BlueFiles, une solution qui garantit la confidentialité des données de santé grâce au chiffrement des fichiers envoyés.

Un constat : des solutions multiples pas toujours adaptées

Le Centre Eugène Marquis de Rennes est l’un des 18 centres de lutte contre le cancer (CLCC) du réseau Unicancer. Ce réseau hospitalier français dédié à la lutte contre le cancer accueille chaque année plus de 540 000 patients et regroupe des activités de recherche, d’enseignement et de soins. Pour les travaux de recherche clinique comme pour les activités liées au soin, le partage de l’imagerie, du dossier médical du patient ou de ses plans de traitement en radiothérapie avec des laboratoires ou d’autres établissements de santé est indispensable.



Pour la prise en main de BlueFiles, il aura fallu à peine une heure pour former les référents par usage et le tour était joué

 

Pierre Massiboeuf, Directeur des systèmes d’information du Centre Eugène Marquis.

Les professionnels du Centre communiquent par ailleurs avec les patients par exemple pour récupérer la prescription du médecin de ville avant leur venue.

BlueFiles, un outil approprié aux usages métiers

Il fallait donc trouver un outil qui puisse compléter ces solutions et qui soit à la fois rapide à mettre en place, simple d’utilisation et sécurisé pour les données. C’est BlueFiles qui a été choisi. La solution est proposée en mode SaaS et ne nécessite donc pas d’infrastructures particulières. Selon Pierre Massiboeuf,« le déploiement de BlueFiles est assez léger et nous avons été particulièrement bien guidés à toutes les étapes par les équipes d’Orange Business Services. Pour la prise en main, il aura fallu à peine une heure pour former les référents par usage et le tour était joué ».

L’interface de BlueFiles est très intuitive : une fois son compte créé, un espace s’ouvre afin d’y déposer les documents grâce à un simple « glisser-déposer ». L’envoi peut atteindre jusqu’à 2 Go. « Que ce soit en tant que promoteur de recherche, centre investigateur, pour les réunions de concertation pluridisciplinaires ou pour les échanges de dossiers médicaux entre établissements, la solution s’adapte vraiment à tous les usages des équipes métiers qui l’ont très vite adoptée. C’est un peu le jour et la nuit avec la situation d’avant où il nous arrivait d’envoyer les documents par voie postale, faute de solution adéquate », se réjouit Pierre Massiboeuf. Et pour le destinataire ? Une authentification sécurisée lui permet de télécharger les documents, ce qui garantit la confidentialité des données tout au long de l’échange.

Un système de sécurité bien rôdé

Autre atout essentiel : BlueFiles est la seule solution du marché avec un chiffrement de bout en bout et un hébergement certifié Hébergeur de Données de Santé (HDS), des conditions imposées par le Code de la santé publique français (article L.1111-8) pour renforcer la sécurité et la protection des données de santé à caractère personnel. La solution est donc totalement conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), aux recommandations de la CNIL et à celles du ministère de la Santé sur le traitement des données médicales. « Avec BlueFiles, les fichiers sont automatiquement supprimés du serveur au bout de 15 jours. C’est à la fois un niveau de sécurité supplémentaire et une tâche en moins à faire », conclut Pierre Massiboeuf.