Riche en promesses, en particulier sur le plan industriel, la technologie 5G devient enfin une réalité. Le site Schneider Electric du Vaudreuil, dans l’Eure, a ainsi été le théâtre d’une grande première : le déploiement par Orange d’un réseau de type indoor, privé et virtualisé répondant aux exigences industrielles. Cette démarche globale de co-innovation, qui réalise la convergence entre les technologies de l’information et opérationnelles (IT/OT), ouvre d’immenses perspectives.

Un déploiement expérimental de 5G indoor

Avec un chiffre d’affaires annuel supérieur à 25 milliards d’euros, Schneider Electric est l’un des leaders mondiaux de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes. Désireux de faire de son site de l’Eure une vitrine de l’industrie du futur, le groupe s’est rapproché d’Orange. Objectif : réaliser, dans le cadre d’un pilote, le premier déploiement de 5G indoor dans le domaine industriel dans notre pays. L’architecture réseau expérimentale installée permet en outre le traitement de la donnée en local grâce aux technologies d’Edge Computing.

Réalité augmentée et robot de téléprésence

Deux cas d’usage en particulier ont pu être testés dans le cadre de ce déploiement expérimental. Le premier concerne l’utilisation de la réalité augmentée dans les activités des techniciens de maintenance. Au moyen de leurs smartphones connectés en 5G à l’application de réalité augmentée de Schneider Electric EcoStruxureTM Augmented Operator Advisor, les opérateurs peuvent intervenir en utilisant les données en temps réel liées à des objets virtuels tels que par exemple une machine, une ligne de production ou l'usine tout entière.

Filmer une machine suffit à donner accès aux informations sur son état et les prochaines opérations de maintenance - tout en remontant les informations en temps réel dans le cloud. A la clé : la réduction du temps d'arrêt des machines, l’accélération des opérations de maintenance et la limitation des erreurs humaines.

Le second cas d’usage porte sur le pilotage en 5G d’un robot de téléprésence. On peut le faire avancer avec une réactivité en quasi temps réel et opérer ainsi des visites à distance en haute qualité vidéo. Celui-ci permet d’organiser les visites du site du Vaudreuil à distance via une expérience incomparable, avec un décalage temporel minime entre les interactions virtuelles du visiteur et celles du guide Schneider Electric qui accompagne le robot sur le site. »



L’expérimentation menée avec Orange au Vaudreuil, sur un site vitrine de Schneider Electric, valide de nombreux cas d’usage de la 5G

 

Jean-Pascal Tricoire, Président Directeur Général de Schneider Electric

Vers de nouvelles applications industrielles à très fort potentiel

Près d’un an après la mise en place du projet, Jean-Pascal Tricoire, Président Directeur Général de Schneider Electric, se félicite du travail accompli : « L’expérimentation menée avec Orange au Vaudreuil, sur un site vitrine de Schneider Electric, valide de nombreux cas d’usage de la 5G : réalité augmentée, gestion à distance, accès en temps réel aux données opérationnelles… ». Cette avancée fait aujourd’hui figure de première étape dans la collaboration entre Orange et Schneider Electric pour co-construire et opérer un réseau 5G indoor à la pointe de la technologie en milieu industriel.

La suite ? De nouveaux tests sont envisagés sur des technologies à très fort potentiel, tels que l’Intelligence Artificielle et les futures évolutions hardware et software des équipements réseau.

Jusqu’à 50 % de gains en consommation énergétique grâce au digital.

 

 

Pour aller plus loin