La mobilité, une opportunité business ?

Partager

Le travail sort progressivement des murs de l’entreprise ! La mobilité des collaborateurs s’accroît et leur vision du travail à distance devient positive. Une véritable opportunité business, si l’entreprise sait mettre en place un espace de travail digitalisé permettant l’exercice de ses métiers et la collaboration en tout lieu et en toute sécurité.

La mobilité toujours plus forte dans l’entreprise

L’activité professionnelle n'est plus systématiquement cloisonnée dans l’enceinte de l’entreprise. Pour beaucoup, elle se poursuit en déplacement. Certaines professions nécessitent par nature des collaborateurs mobiles (commerciaux, techniciens d’intervention, etc). 24 % des actifs travaillent déjà en dehors du bureau, et on estime que 37 % d’entre eux utilisent leurs outils numériques professionnels en dehors du bureau de manière quotidienne (étude Eléas).
Pour les collaborateurs dont le métier s’exerce au quotidien sur le terrain, les échanges fluides et l’accès direct aux données de l’entreprise sont déjà une réalité. Permettre à l’ensemble des collaborateurs de travailler efficacement en mobilité devient un prérequis indispensable à la performance de l’entreprise. Le « Mobile Workspace » est doncun élément incontournable de sa transformation digitale.

Le Mobile Workspace : une opération gagnant-gagnant

Avec le Mobile Workspace, les collaborateurs mobiles disposent sur le terrain d’un accès direct aux ressources de l’entreprise. Historique du client, interventions effectuées, documentation produits, mais aussi possibilité de contacter en direct un collègue référent : le collaborateur gagne en efficacité.
Ses actions sont implémentées dans le SI en temps réel, ce qui évite la ressaisie des rapports de mission.
En équipant leurs collaborateurs d’outils de travail digitaux adaptés, les entreprises optimisent leurs processus, gagnent en productivité et valorisent leur marque employeur.

L’humain, cœur du dispositif

Le Mobile Workspace n’a de sens que s'il se fonde sur les besoins des collaborateurs. L’analyse des processus existants va permettre de définir les actions pouvant être digitalisées et les bons outils à mettre en place. La DSI devra choisir des applications et des terminaux adaptés à la réalité des métiers, pouvant aisément être pris en main, permettant une communication optimale et le travail en mode collaboratif. Les très hauts débits permis aujourd’hui par la 4G facilitent une connexion fluide et rapide, en tout lieu. La sécurité et la fiabilité des réseaux associés aux solutions de raccordements sécurisées seront aussi au cœur des préoccupations pour garantir la confidentialité des données échangées. L’administration centralisée des flottes de terminaux mobiles sera capitale pour maîtriser l’accès aux données de l’entreprise mais aussi pour contrôler l’usage, les coûts et les règles de sécurité des terminaux mobiles.
C’est l’humain qui doit être le pilier central du dispositif. Les employés sont de plus en plus mobiles et font évoluer leur mode de travail, pour plus de productivité et d’efficacité. Mais cela a pour conséquence l’émergence de nouveaux risques. Direction et managers doivent réfléchir aux ajustements à réaliser sur les modes d’organisation du travail : politiques de sécurité, stratégies de gouvernance, rôles et responsabilités des parties prenantes, etc.

Pour aller plus loin