Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Adieu bureau, bonjour digital workspace !

Adieu bureau, bonjour digital workspace !
21 Mai 2015dans Regards métiers2015-05-212015-07-10regards métiersfr
Avec le digital workspace, la promesse de travailler facilement en situation de mobilité se concrétise. Mais les collaborateurs ne seront pas les seuls à bouger... Jean-Luc Vallejo, directeur marketing digital workspace d’Orange Business Services revient sur les impacts de cette tendance côté DSI.
Digital workspace
Avec le digital workspace, la promesse de travailler facilement en situation de mobilité se concrétise. Mais les collaborateurs ne seront pas les seuls à bouger... Jean-Luc Vallejo, directeur marketing digital workspace d’Orange Business Services revient sur les impacts de cette tendance côté DSI.

 

Eclairages / Pourriez-vous nous rappeler le concept de digital workspace ?  
Jean-Luc Vallejo / Le facteur de transformation au cœur du digital workspace, c’est principalement la mobilité des collaborateurs. Avec l’essor des smartphones à partir de 2007, s’est produite une véritable révolution des usages. En quelques années le smartphone est devenu presque aussi polyvalent que le PC !

E. / Professionnellement, qu’est-ce que cela change pour un salarié ?

J-L.V / Prenons l’exemple d’un commercial qui, auparavant, disposait pour présenter son offre d’une brochure et d’un catalogue de prix mis à jour chaque mois. L’évolution du prix des matières premières ou la fluctuation des taux de change ne lui permettaient pas de disposer d’une information fiable et en temps réel. Aujourd’hui, en l’équipant d’une tablette et d’une application dédiée, il peut s’appuyer sur une documentation dont les prix sont mis à jour en temps réel, consulter les stocks disponibles, montrer à son client une vidéo testimoniale de la dernière référence emblématique et prendre sa commande en temps réel... Plus opérationnel, plus réactif dans sa relation avec ses clients, il maximise ses chances de succès.    

E. / En quoi le digital workspace bouleverse-t-il l’organisation de l’entreprise ?    
J-L.V / Avec le digital, l’innovation ne vient plus seulement de l’entreprise, mais majoritairement du grand public ! Les collaborateurs utilisent un terminal personnel plus évolué que leur terminal professionnel. Le "Bring Your Own Device" a obligé les entreprises à repenser leur politique d’équipement des collaborateurs, non plus en fonction de leur statut, mais de leur usage. Le bouleversement est donc profond. Il n’est pas seulement technique mais concerne les façons de travailler et la gestion des équipes.

E. / Cette transformation de l’espace de travail s’accompagne donc d’évolutions en matière de gouvernance de l’IT ?
J-L.V / Tout à fait ! Avant la DSI contrôlait tout. Désormais, la gouvernance de ce type de projet est extrêmement transverse. Elle implique la DSI, les directions métiers, la DRH et constitue souvent un sujet de direction générale. Évidemment, la DSI doit rester le garant à la fois du budget global, de la sécurité des données et de la stratégie informatique à moyen/long terme. Mais un partenariat interne entre la DSI et les Directions Métiers est indispensable. Il faut construire des solutions adaptées aux usages métiers, avec des R.O.I. basés sur des indicateurs business.

Par ailleurs, il est de plus en plus demandé à la DSI d’être le support des métiers. En conséquence, son rôle est moins d’être expert en matière d’infrastructures que de se positionner en fournisseur flexible de services internes.

E. / Au final, à qui revient la tâche d’accompagner la mise en place du digital workspace en interne ?
J-L.V / La DSI a un rôle à jouer dans l’accompagnement des collaborateurs. Néanmoins, cela dépasse son seul périmètre. L’accompagnement doit être global. Le point critique, c’est l’accompagnement des salariés sur la compréhension du changement de posture. Lorsque l’on installe ces outils dans un processus métier, il faut expliquer comment on va passer de l’avant à l’après, ainsi que les bénéfices qui en découlent. Les DRH ont aussi un rôle important à jouer dans cet accompagnement.

E. / Comment Orange aide l’entreprise à mener cette transformation ?
J-L.V / En amont de leur projet, les entreprises sont preneuses de beaucoup de conseils, de partage de bonnes pratiques, d’exemples de projets réussis pour bien orienter le leur. Dans cette phase, notre rôle consiste à comprendre ce que font les utilisateurs dans leur métier aujourd’hui, et à transposer cela dans un futur où s’intègreront de nouveaux outils.

Pour réussir cette transformation il faut former les utilisateurs à ces nouveaux usages, les managers à de nouvelles façons de gérer les équipes, plus souvent à distance… Il faut négocier, discuter, accompagner la transformation avec les organisations syndicales, parfois repenser des chartes d’usage dans l’entreprise. Ces étapes sont essentielles à la réussite des projets.

En aval, nous intervenons sur l’accompagnement de l’entreprise dans la communication autour du projet, la formation et le support opérationnel des futurs utilisateurs.



En savoir plus

>> Les outils digitaux au service de l’entreprise collaborative

>> Digital workspace : des opportunités pour votre activité

Changer d'affichage