Retail : les usages du computer vision en 2020 à la loupe

30% des commerçants prévoient de se doter d’outils de computer vision dans les 12 prochains mois. La raison de cet engouement : une technologie qui pourrait grandement personnaliser le parcours client, faciliter le processus de paiement et offrir divers avantages aux enseignes.

Vers un parcours client plus personnalisé

À l’heure de la concurrence avec l’e-commerce, la capacité d’une machine à traiter en temps réel les flux d’images issus des systèmes vidéo des commerces constitue une véritable opportunité : celle de mieux comprendre les consommateurs et de leur proposer un parcours personnalisé.

« Jusqu’ici la fréquentation des magasins et le parcours physique était moins identifiables faute d’indicateurs précis », rappelle Virgile Dier, Chef de produit marketing Intelligence Artificielle et Big Data chez Orange Business Services. « Les cartes de fidélité ou les études de comptage n’ont pas la précision des cookies sur les sites internet. »

Combiné à la data intelligence, le computer vision permet de détailler les trajets effectués dans les rayons, d’identifier les moments où les clients choisissent leurs produits, et repérer les produits qu’ils consultent sans acheter. À l’avenir, les clients pourront accéder à des informations complémentaires sur les produits en rayon, mais aussi les scanner avec leur smartphone pour comparer les prix en direct ou déclencher des affichages interactifs. De son côté, l’enseigne pourra leur partager les promotions adéquates au bon moment en fonction de leur localisation GPS.

Gagner du temps lors du paiement

Autre point essentiel du parcours : le paiement. « Aujourd’hui l’attente en caisse n’est plus supportable », explique Virgile Dier. « Disposer d’un système d’analyse des flux va permettre d’anticiper cette attente en communiquant aux clients le délai à prévoir ou le moment idéal pour s’y rendre. En parallèle, l’enseigne pourra ainsi mobiliser au mieux ses employés en caisses. »

Un système qui sera également capable de vérifier la bonne tarification des produits sans code barre. Amazon Go va encore plus loin avec son magasin pilote en alliant le computer vision à des capteurs et des caméras 3D. La finalité ? Détecter le moment précis où les clients prennent en main un produit afin de le facturer automatiquement. « Ce type d’innovation ne se généralisera pas demain », prévient néanmoins Virgile Dier. « Il existe certains freins techniques, comme la détection de plusieurs produits superposés ou à l’intérieur d’un sac. »

Les atouts du computer vision ne s’arrêtent pas là...

Le computer vision se révèle être un redoutable outil de gestion de marchandises en scannant les linéaires pour vérifier la présence des produits, leur bonne présentation et les stocks en réserve. Quotidiennement, la chaîne de supermarchés états-unienne Schnuck Markets scanne ainsi près de 35 000 produits à l’aide de robots traversant ses magasins trois fois par jour. Les employés peuvent ensuite adapter leurs tâches en fonction des résultats du scan.

La surveillance en boutique est par ailleurs un autre point fort : agressions, braquages ou vols peuvent être plus rapidement anticipés, tout comme les éventuels problèmes liés à la sécurité du bâtiment. Enfin, l’analyse de flux détaillée va aussi aider les enseignes à comprendre où implanter leurs magasins. « Nous sommes en effet consultés par des retailers pour réaliser des mesures d’audience », confirme Virgile Dier.

 

Pour aller plus loin