Faire de l'entreprise une organisation en mouvement

Partager

A l’ère du digital, c’est tout le métabolisme de l’entreprise qui est bouleversé. Pour suivre le tempo inédit imposé par cette transformation et en saisir les opportunités, l'entreprise du futur doit tendre vers une organisation reconfigurable, en plaçant l'humain au coeur de ce changement. Une vision présentée par huit gourous du digital lors de la conférence « Hello ! Business Talks » et que l'on retrouve dans le livre blanc Humanité(s) Digitale'(s). Dans ce premier article, j'en synthétise les principaux enseignements.

Repenser les modèles de leadership

L’arrivée du numérique modifie en profondeur notre rapport au travail. Attendus à tous les niveaux de l’organisation, ces changements redessinent les structures hiérarchiques et les modèles du leadership de l’entreprise. D’un schéma traditionnel, classique et centralisé, les stratégies de management reposent désormais sur une multitude de combinaisons. Nouvelles fonctions, évolution des tâches, champ inédit d’usages et de collaborations.... L’impact du digital ne se limite pas aux systèmes d’information, c’est aussi un challenge humain de réorganisation interne et redistribution des rôles.

Prenez l’exemple des réseaux sociaux. La généralisation de ces moyens de communication a fait naître de nouveaux experts et référents, dont les codes et les usages sont maîtrisés par la génération des digital natives. Cette nouvelle génération, connectée en permanence et plus mobile, appelle à une forme de management intermédiaire et pose un nouveau défi à la fonction RH. L’une des priorités sera d’instaurer de nouvelles façons de travailler, en valorisant à la fois ces talents émergents et des profils plus traditionnels.

Capter les tendances d’un marché en perpétuelle mutation

On cite machinalement Uber comme un acteur disruptif dans le secteur de la mobilité. Et pour cause, le phénomène de cette entreprise vieille de huit ans a introduit le terme « uberisation » dans le langage courant. Que retenir de cet exemple de réussite basé sur un cycle d’innovation court et l’évolution de la relation client ? La révolution digitale créé un déséquilibre permanent. Pour ne pas en subir les effets à marche forcée, c'est l'expérience client qui doit désormais guider la vision stratégique de l’entreprise.

 

Thumbnail

Face à une demande de plus en plus exigeante et à l’accélération des processus innovants, les connexions entre les compétences internes (vente et markéting, production et achat…) et l’écosystème de l’entreprise deviennent incontournables. Pour trouver de nouveaux relais de croissance et savoir où agir demain, l’ensemble des collaborateurs doivent être mobilisés autour d’une même vision : la satisfaction des clients.

Choisir la bonne stratégie digitale

Que ce soit par la cadence imposée que par l’ampleur des changements exigés, toute transformation digitale implique de nombreuses incertitudes. Comment se fixer les bonnes priorités ? En adaptant son modèle opérationnel autour de deux points clés. Une initiative digitale se mesure d’abord par la valeur qu’elle apporte : adéquation entre le besoin et le service, facilité d’adoption de ce nouvel usage et robustesse de son fonctionnement.

L’autre problématique liée à cette transition tient à son financement et à la répartition des investissements futurs. Comment calculer un ROI précis alors qu’aucun business plan n’est figé ? Les arbitrages se feront davantage au cas par cas, car les initiatives génératrices de valeur sont souvent transverses à plusieurs projets.

C’est finalement l’usage de l’utilisateur, client comme collaborateur, qui doit guider l’allocation des dépenses digitales. D’une relation verticale entre un producteur et un consommateur, l’avènement du numérique a placé l'expérience humaine au centre de la chaîne de création de valeur.

Pour aller plus loin

Regardez le Replay de la soirée « Hello ! Business Talks »

Téléchargez le livre blanc : Humanité(s) Digitale(s). Robots, intelligence artificielle, blockchain... la technologie est devenue partie intégrante de nos vies

L’homme au cœur de la transformation digitale

Catherine Barba : "Tourner son regard vers le client est la seule démarche possible pour bien aborder la transformation numérique"

Emmanuelle Germain

Journaliste de formation, j'ai fait mes premières armes au sein de la rédaction web actualité du Figaro. Mon parcours m'a ensuite amenée à me spécialiser sur la rédaction de contenus web et l'animation de réseaux sociaux. Je suis aujourd’hui consultante en Community Management au sein de l’équipe digitale d’Orange Business Services.