Bienvenue dans la Cloud Native Society !

Dans leur démarche cloud native, les entreprises ne peuvent pas se permettre de mauvais choix.
Le programme Cloud Native Society d’Orange Business Services a pour but de vous aider à prendre les bonnes décisions pour tirer pleinement parti du potentiel de cette approche.

Etre ou ne pas être cloud native

Le cloud est devenu ces dernières années de plus en plus critique dans la transformation numérique des entreprises. D’une technologie envisagée sous l’unique angle de l’optimisation d’infrastructure ou de la réduction des coûts, il est désormais considéré comme le moteur même de cette transformation. Une société est dite « cloud native » quand elle utilise massivement les technologies et les services proposés par le cloud. Une des grandes évolutions de ce monde cloud native réside dans son entière automatisation ; une nécessité pour en tirer toute la valeur.

Ces évolutions impliquent des changements dans les organisations, passant notamment par une adaptation des équipes opérationnelles, en particulier au sein du département informatique. La séparation traditionnelle entre développeurs et opérationnels n’est ainsi plus de mise. Les premiers doivent intégrer dans leur code les éléments d’infrastructure et outils nécessaires à l’exécution du code et les seconds doivent désormais être aussi capables de développer. La faculté qu’offre le cloud native de simplifier l’accès à des services à valeur ajoutée et de développer beaucoup plus rapidement de nouvelles fonctionnalités favorise par ailleurs l’innovation. Il autorise enfin une plus grande agilité sur le plan opérationnel.

Vous aider à faire le bon choix

Orange Business Services accompagne ses clients dans leur démarche cloud native afin qu’ils puissent en tirer le maximum de valeur. Cet accompagnement est devenu d’autant plus important que nos clients utilisent déjà plusieurs clouds, généralement un principal et des secondaires pour des besoins spécifiques. Or, chaque hyperscaler – fournisseur de solutions cloud – propose plusieurs centaines de nouveaux services par an.

Le rôle d’Orange Business Services consiste à permettre à nos clients de faire les bons choix en décryptant les technologies et les thématiques. Si les fournisseurs de cloud offrent un tronc commun d’offres et de méthodologies, il est fondamental d’appréhender les besoins clients dans leur ensemble, sous des angles fonctionnels, techniques, organisationnels, etc., pour identifier et mettre en place la solution la plus pertinente. Nous ne développons pas nécessairement les mêmes services avec nos trois partenaires, Microsoft, Amazon Web Services (AWS) et Google et sur nos plateformes Orange.

 

Ensemble, décrypter les enjeux

L’idée du programme Cloud Native Society est de faire intervenir ces 3 acteurs – lesquels représentent 80 % du marché – au sein d’un même média. Orange Business Services occupe une place privilégiée en étant à la fois leur partenaire et en apportant une vision agnostique, en fournissant des services optimum quelle que soit l’infrastructure.

Le programme Cloud Native Society a été conçu autour d’un « Think tank » et d’un « Do tank ».

La partie « Think tank » a pour but d’aider les décideurs à décrypter les enjeux du cloud native, notamment via des tribunes et une série de lives sur LinkedIn.

La partie « Do tank » permettra, d’une part, de partager les retours d’expérience de clients : pourquoi et comment ont-ils fait leurs choix ? Via quelles solutions et quelles technologies ? Elle permettra d’autre part d’apporter un éclairage sur certaines nouveautés technologiques via des échanges entre experts, par exemple dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la sécurité dans le cloud. Elle s’adressera à un public plus technophile, comme les développeurs ou les architectes.

Au-delà des enjeux, le programme Cloud Native Society tentera donc de répondre à la question clé : comment mettre en œuvre ces technologies ? Nous approfondirons une thématique avec chacun de nos partenaires, Microsoft, Amazon Web Services (AWS) et Google, afin qu’ils nous livrent leur vision. 


Première thématique : l’hybridation cloud

Microsoft sera le premier à intervenir sur le thème de l’hybridation. Si les entreprises veulent de plus en plus faire appel aux technologies cloud native, elles ne peuvent ou ne veulent pas déployer toutes leurs activités dans le cloud du fait de contraintes légales, technologiques, voire économiques. Ces sociétés ont alors besoin de recourir à l’hybridation. La technologie Azure Arc répond par exemple justement à cette problématique. Elle permet de déployer partout – aussi bien on premise au sein de l’entreprise que dans des environnements de cloud public ou edge – une sous-partie d’Azure, où il sera possible de développer et d’opérer des application. Azure Arc permet aussi de contrôler des machines virtuelles. Azure Arc sait assurer la continuité entre ces différents environnements. J’aurai le plaisir de décrypter les enjeux de l’hybridation, avec Microsoft, lors de la première conversation en live sur LinkedIn de notre programme Cloud Native Society. Venez nombreux ! Les thématiques abordées avec Amazon Web Services (AWS) et Google seront, elles, dévoilées sous peu.

 

Pour aller plus loin

300x300_guillaume-renaud.png
Guillaume Renaud

Vice President Multicloud Services et expert dans la transformation digitale des entreprises, je pilote l'activité des services cloud (consulting, migration, managed services) ainsi que les partenariats et les Cloud Center of Excellence Azure, AWS et GCP.