5 cas d’usage où l’orchestration des containers fait toute la différence

Dans ce billet, le premier d’une série de deux, je vais vous expliquer pourquoi les DSI se doivent de bien orchestrer la containerisation de leurs applications.

Pourquoi l’orchestration des containers s’impose

Parmi les principaux avantages de la containerisation, on trouve l’élasticité qui permet de répondre à des variations de charge. Prenons l’exemple d’Orange Cinema Series qui, grâce à la containerisation, a pu instantanément réagir et adapter son service face à un afflux sans précèdent de visites, dû au confinement.

Il existe deux raisons pour lesquelles, cette containerisation nécessite d’être orchestrée :

  • Pour préserver les gains de la containerisation dans la durée grâce à l’automatisation ;
  • Pour assurer la robustesse des containers et leur disponibilité 24/7. Cela passe nécessairement par une combinaison d’outils et de service. C’est cette vision qui nous a guidés dans la création de notre solution d’orchestration qui est une combinaison de logiciels
    - dont Kubernetes - et de services d’infogérance.

En approche DevOps, la containerisation ne peut répondre seule au besoin des entreprises, sans solutions d’alerting, de monitoring, de comportement, de métrologie, de sécurité et de gestion d’identités et des accès (IAM). En outre, elle doit pouvoir être utilisée, à la fois, par les développeurs et les administrateurs des infrastructures, même si leurs besoins diffèrent.

C’est l’injonction paradoxale du DevOps : permettre un degré de liberté de création et de réaction des développeurs sur ce qu’ils produisent et, en même temps, répondre à un besoin de rationalisation de la gestion des opérations.

L’orchestration concerne toutes les entreprises

Gartner prévoit que jusqu'à 15 % des applications fonctionneront dans un environnement de conteneurs d'ici 2024.
Source : Revenue Growth for Container Management Software | Gartner

Nous observons une demande croissante pour de la containerisation et de l’orchestration avec Kubernetes, en vue de basculer les applicatifs sur les clouds publics comme Flexible Engine ou ceux des hyperscalers (AWS, Azure, GCP...), dans une approche multi-cloud.

Nous travaillons avec tous les types d’entreprises sur ces projets d’orchestration qui ne sont pas réservés aux grands du CAC40 mais qui concernent également les PME et les start-ups, même si leurs attentes sont différentes. Là où les besoins des grosses entreprises concernent la réduction des coûts, les petites tendent à se focaliser sur la réduction des risques.

L’orchestration des containers : des cas d’usage concrets

Pour vous démontrer l’impact de l’orchestration des containers, je vous propose de prendre quelques cas d’usage issus de nos expériences du terrain.

  • Un opérateur de l’énergie, dont le budget d’opération d’une application containerisée avoisine les 200 K€ par an, a pu, grâce à la mise en place de notre outil d’orchestration, diminuer ce budget de 40 %. Il sera possible de faire passer cette économie à 50 % dans un délai assez bref. La mise en œuvre, par le client, d’une chaîne d’orchestration de ce type aurait nécessité environ 3 mois mais, en s’appuyant sur une expertise Orange Business Services, ce délai a été ramené à 3 jours.
     
  • Un opérateur de services grand public doit faire containeriser la totalité des applications de son SI RH. La première étape concerne 3 applications (sur 7 au total). Il s’agit d’un véritable projet de transformation qui nécessite de recomposer les stacks applicatives pour qu’elles soient entièrement containerisables. Le redéveloppement des 3 applications est en cours et celles-ci sont en cours de test. Convaincu par les premiers résultats obtenus, le client envisage d’étendre cette chaîne d’orchestration à l’ensemble de ses environnements VM ce qui en ferait, à terme, une solution globale de cloud management.
     
  • Une entreprise du secteur du service à la personne souhaite déployer, en moins de 3 ans, une application de gestion pour ses 17 000 franchisés du monde entier, avec une expérimentation sur 40 points de vente. La DSI, bien que très compétente, se heurte aux difficultés de mise en œuvre d’une solution résiliente et scalable de containerisation de cette application. Une solution d’orchestration peut permettre à la DSI de passer de 6 à 300 clusters en moins de 6 mois au lieu des 3 ans initialement prévus. Grâce à l’orchestration, le SI devient ainsi générateur de valeur, car il permet aux métiers de déployer leurs offres mieux et plus vite.
     
  • Une entreprise du secteur aérien, fortement impactée par la crise, doit faire face à une réduction des coûts de l’IT de 70 %, dont 30 % la première année. La DSI se trouve dans l’obligation de rationaliser ses 1 700 applicatifs. Un PSE a été prévu, mais il ne permettra pas seul d’atteindre cet objectif d’économies. 700 applications, soit 40 % de l’ensemble, doivent basculer dans la containerisation en un an à peine. C’est tout à fait possible, à condition de s’appuyer sur les bons outils, tel que l’orchestration de containers.
     
  • Un grand acteur de l’immobilier en ligne dont le modèle économique repose sur deux applications e-commerce, toutes deux critiques car indispensables à la réalisation du chiffre d’affaires. Initialement, la DSI avait réalisé elle-même l’orchestration, elle a finalement choisi un partenaire. Un facteur de taille intervient, en effet, dans ce choix : le turnover. Dans un cas comme celui-ci, un personnel externe spécialisé et disponible en 24/7 était indispensable pour maîtriser la solution d’orchestration. Elle permet, notamment, de gérer des environnements containerisés sur différents cloud, la DSI envisage de porter une 3e application, développée sur AWS au sein de cette solution.

En conclusion

La containerisation et son orchestration s’imposent peu à peu à une majorité d’entreprises, quelle que soit leur taille.

Dans un prochain article, je vous prodiguerai mes conseils pour bien réussir un tel projet, dont l’importance apparaît cruciale pour gagner en résilience

300x300_herve-tessier.png
Hervé Tessier

Depuis une vingtaine d’années dans l’IT, je suis actuellement Directeur Operations & Engineering dans les domaines des Managed Applications, Hyperscalers et solutions DevOps. Auparavant, j’ai occupé des fonctions de direction dans les départements techniques, commerciaux et achats.