L’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines déploie des objets connectés

Partager

Saint-Quentin en Yvelines adopte une solution d’objets connectés afin de mieux gérer les risques d’inondation au sein de l’agglomération.

Enjeux

L’inondation : un risque réel pour la collectivité et ses habitants
Classée parmi les villes et pays d’art et d’histoire, l’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines enregistrait près de 235 000 habitants au 1er janvier 2019 selon l’INSEE. L’agglomération compte 50 bassins de rétention d’eaux pluviales. Face aux intempéries, elle doit être à mesure d’anticiper et de gérer les risques d’inondation.
Un transformateur électrique installé à côté d’un des bassins de rétention de l’agglomération s’est avéré être une réelle menace pour la région. Le niveau d’eau avait considérablement monté. Un court-circuit dans le transformateur aurait pu plonger une bonne partie de l’Ile-de-France dans le noir. Il devenait donc urgent de pouvoir appréhender les montées d’eaux dans les bassins afin de se prémunir des inondations.
L’agglomération fait donc appel à Orange Business Services pour l’aider dans la gestion de ces risques. Une solution d’objets connectés a été mise en place dans les bassins.

« Orange Business Services a pu nous accompagner sur le territoire avec de l’IoT, de l'Internet des Objets, sur la technologie Lora… Cette technologie nous permet d'avoir un coût entre 3 à 15 fois moins cher que ce qu'on pouvait avoir sur les anciennes technologies... »

Philippe BERTRAND, Directeur Adjoint des Systèmes d’Information, Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Solutions

L’Internet des Objets, une solution personnalisée et adaptée aux besoins
Les tests menés par Orange Business Services ont permis de proposer des capteurs IoT adéquats pour répondre à la problématique sans mobiliser d’alimentation électrique ou de ligne télécom. Le risque de court-circuit était donc écarté.
Les capteurs IoT installés par Orange permettent de faire remonter les informations concernant les niveaux d’eau à une fréquence définie à l’avance. Toutes les données recueillies transitent par le Cloud sécurisé d’Orange et sont envoyées directement aux agents soit sur le terrain via une tablette soit sur leur ordinateur de bureau.

Bénéfices

La détection des niveaux d’eau en temps réel, une solution efficace de gestion
La technologie déployée génère des économies budgétaires pour l’agglomération. Elle débourse 3 à 15 fois moins que pour les anciennes technologies de type GSM ou ADSL. La solution a pu ainsi être également déployée sur des petits bassins qui impactent le réseau d’eau pluviale.
Grâce à cette solution, l’agglomération a pu définir des niveaux d’alertes critiques. En fonction des atteintes de ces alertes, le système envoie des alertes par SMS ou par mail aux agents en charge de la gestion des bassins. Cela permet de limiter les déplacements du personnel exploitant et d’obtenir en temps réel les niveaux des bassins de rétention. Les exploitants interviennent plus vite et savent immédiatement à quel moment manœuvrer les bonnes vannes pour déverser le trop plein d’eau d’un bassin vers un autre.
L’agglomération qui souhaite devenir un territoire d’innovation se projette déjà vers d’autres usages IoT. Par exemple, elle prévoit des mesures de lutte contre la pollution sanitaire causée par les cyanobactéries. Cette solution IoT étant réplicable, elle permettra aussi de mesurer la hausse des températures des chaussées ou encore la qualité de l’air.

Résultats

  • Meilleure gestion des risques d’inondation
  • Amélioration de l’efficacité des exploitants
  • Economie budgétaire
Voir le site de Saint Quentin en Yvelines
  • Près de 235 000 habitants en 2019
  • 50 bassins de rétention d’eau pluviale