Helpevia, groupement d’achats, a choisi l’offre d’objets connectés Orange Business Services pour équiper ses adhérents, des établissements de santé et médico-sociaux. Retour d’expérience dans un EHPAD de Seine-Maritime.

Une réponse à la multitude de contrôles nécessaires

« Tout gérer en permanence, c’est affolant pour un directeur d’établissement ! » estime Jean-Marc Venard, qui dirige l’EHPAD Les Jardins de Matisse au Grand-Quevilly près de Rouen. De très nombreuses normes s’appliquent. Avoir les yeux partout, procéder à des vérifications et mesures manuelles s’avère chronophage. Sans parler du risque d’erreur.

Et il y a un ennemi invisible et dangereux : la légionelle. Hantise des établissements de santé, cette bactérie peut proliférer dans le réseau d’eau chaude sanitaire. Il faut prendre rigoureusement garde à ce que sa température reste constamment supérieure à 50 degrés. Des relevés quotidiens, comme la tenue d’un carnet sanitaire, sont donc obligatoires.

Pour Jean-Marc Venard, l’Internet des objets via la pose de capteurs connectés est donc apparu comme la solution idéale pour sécuriser cette surveillance essentielle. Et particulièrement scrutée par les agences régionales de santé (ARS).



Ce qui est certain, c’est que je ne reviendrai pas en arrière. C’est une sérénité supplémentaire. C’est un coût modique. Et l’intérêt pour le directeur d’établissement est vraiment prégnant

 

Jean-Marc Venard, directeur de l’EHPAD « Les Jardins de Matisse

Des partenaires pour choisir les objets connectés les plus adaptés

Dans sa quête des meilleurs outils, l’EHPAD Les Jardins de Matisse peut compter sur Helpevia. Ce groupement d’achats, destiné aux établissements de santé et médico-sociaux, propose les solutions du marché les mieux adaptées aux besoins de ses 4 000 adhérents.

Sur le volet objets connectés, Helpevia a choisi son partenaire : Orange Business Services. « Orange permet d’avoir accès à des services allant de la téléphonie jusqu’à la sécurité des systèmes d’informations et propose ainsi une offre de bout en bout dans le domaine de l’Internet des Objets» explique Benoît Caricand, responsable de Marché chez Helpevia.

Des objets connectés utilisant la technologie LoRaWAN ® ont ainsi été installés en plusieurs points du réseau d’eau de cet EHPAD. « Cette technologie radio permet d’éviter le câblage complet de l’établissement », détaille Benoît Caricand. Ce qui peut représenter une dépense extrêmement importante ».

Une visibilité totale et du temps gagné

Il est certain que je ne reviendrai pas en arrière. C’est une sérénité supplémentaire pour un coût modique » assure le directeur de l’EHPAD. Depuis l’installation des capteurs connectés, toutes les informations relatives au réseau d’eau sont disponibles en temps réel. A la clé : visibilité totale, surveillance H24 et alertes en cas de soucis. « Mettre en place des objets connectés permet de répondre à trois objectifs : maîtriser les risques, dégager du temps sur des tâches plus essentielles et avoir une traçabilité permanente », complète Benoît Caricand.

Ce qui, pour des établissements de santé, est loin d’être négligeable. Mais si l’EHPAD les Jardins de Matisse a choisi de concentrer ses efforts sur la traque de la légionelle, les objets connectés sont de précieux alliés sur bien d’autres sujets.

Parmi eux : la surveillance des blocs opératoires (pression et température), le contrôle du confort intérieur et de la qualité de l’air, le suivi des consommations d’énergie et de la chaîne du froid ou encore les contrôles d’accès.
Preuve que l’IoT couvre efficacement une myriade de champs d’applications pour le secteur de la santé.

 

Helpevia, avec le concours d’Orange Business Services, propose les solutions les mieux adaptées aux besoins de ses 4 000 adhérents.

 

 

Pour aller plus loin