RSE : vers une flotte mobile éco-responsable

50 métaux dont 17 rares, 70 kg de ressources naturelles pour un poids final de 120 g : ce bilan n’est pas celui d’un bijou de luxe, mais bien d’un smartphone. Face à cette facture environnementale importante, les gestionnaires de flotte mobile et responsables des achats sont en première ligne pour agir. C’est donc le moment d’adopter des pratiques écoresponsables permettant de diminuer l’empreinte carbone de leur entreprise.

#1 L’écoresponsabilité, une contrainte qui pèse concrètement sur les gestionnaires de flotte

L’environnement est désormais au cœur des préoccupations des consommateurs et des pouvoirs publics. Cette contrainte est intégrée par les entreprises, qui sont poussées à identifier leurs impacts sur l’environnement et à les limiter en adoptant des pratiques durables et responsables. Cette approche s’applique nécessairement lors des choix effectués par les entreprises concernant leur flotte de terminaux mobiles : la fabrication de smartphones est gourmande en ressources et en énergie.

Afin de relever ces défis avec ses clients et partenaires, Orange Business Services a lancé son programme de transformation Green Act. Il vise à une décarbonation numérique ambitieuse. Green Act intègre également le programme « Re » : Reprise, Recyclage, Reconditionnement et Réparation, déclinant les principes d’action de l’économie circulaire aux enjeux de la gestion de flottes. Cette ambition, annoncée dès la COP 21 en décembre 2015, est encore renforcée par son plan stratégique Engage 2025, notamment sur trois dimensions : l’éco-conception, la collecte des équipements avec un objectif de collecte de 30% des mobiles usagés, et le développement des matériels reconditionnés.

#2 Opter pour des solutions d’équipement plus vertueuses

Cette stratégie permet à Orange de proposer de nombreuses solutions aux entreprises soucieuses d’adopter des pratiques plus responsables en matière d’environnement, et de les accompagner au mieux dans leurs choix d’équipement. Les professionnels se voient ainsi proposer d’opter pour une embedded SIM, ou eSIM, pour leurs services mobiles. De quoi s’agit-il ? La eSIM est déjà intégrée au smartphone par le constructeur ; elle peut donc être activée dès la réception du terminal par l’utilisateur. Gain de temps, mais aussi économie de plastique et de logistique pour son acheminement. En outre, la eSIM a plus d’une corde à son arc : elle laisse libre l’emplacement habituel pour permettre d’insérer une carte SIM traditionnelle, et l’utilisateur peut ainsi alterner usages professionnels et personnels via un unique terminal.

Agir passe aussi par l’offre d’une gamme enrichie d'équipements mobiles durables et réparables, et d’accessoires conçus à partir de matériaux recyclés. Orange a ainsi développé en partenariat avec Mobiwire le Neva leaf, un smartphone qui intègre 20% de plastique recyclé, vendu dans un coffret fabriqué avec des produits issus de forêts exploitées de manière responsable.

Pour offrir du choix en matière de durabilité, un autre smartphone responsable est proposé aux professionnels : le Fairphone. Il s’agit du premier appareil neutre en matière de déchets électroniques. Durable – tous les principaux éléments de ce téléphone sont remplaçables –, il a été conçu avec des matériaux responsables et recyclés. Ces choix ne se font toutefois pas au détriment de la performance, puisque le Fairphone est à la fois puissant, endurant et compatible avec le nouveau réseau 5G.

Côté accessoires, Orange propose une gamme Just Green d’accessoires recyclés et recyclables, éco-responsables et éco-conçus. Les chargeurs de la marque Just Green sont également équipés d’un processeur intelligent qui permet une charge rapide et une optimisation de la consommation d’électricité.

#3 Prendre en compte le cycle de vie des produits

Enfin, les gestionnaires de flotte mobiles doivent aujourd’hui pouvoir tenir compte simplement de l’intégralité du cycle de vie des produits. En amont, dans leur choix d’un approvisionnement responsable, et en aval en intégrant des solutions de recyclage, de reprise ou de reconditionnement des terminaux dans leurs procédures. Afin d’accompagner au mieux les professionnels, Orange a développé une batterie de solutions visant à faciliter l’application des principes de l’économie circulaire dans la gestion de flotte.

  • Orange Reprise propose aux entreprises de reprendre leurs anciens terminaux en échange d’une contrepartie financière, afin de les reconditionner.
  • Avec le programme Orange Recycle, Orange collecte auprès des professionnels leurs anciens terminaux qui n’ont plus de valeur, afin de les recycler ou de les reconditionner.
  • La solution Mobile Leasing permet aux entreprises de louer des terminaux à des conditions financièrement avantageuses dans un processus d’économie circulaire : à la fin du contrat, les terminaux sont soit reconditionnés soit recyclés.
  • En parallèle de ces actions, Orange Business Services propose de nombreux choix de terminaux reconditionnés à ses clients.

Toutes ces solutions visent à soutenir les entreprises dans leur démarche de responsabilisation de leurs procédures, et à répondre aux défis climatiques et économiques.

Conclusion

Face à l’impact environnemental de leurs activités, les entreprises ont toutes un rôle à jouer, et se doivent de questionner leurs procédures. Conscient des défis à relever en matière de gestion de flotte dans les entreprises, Orange Business Services a souhaité rendre accessibles des solutions variées, économiques et durables à ses partenaires. A leurs côtés, et dans le cadre de sa stratégie RSE, Orange s’engage à produire, innover et consommer de manière durable, et à œuvrer pour un numérique responsable.

 

Pour aller plus loin