Usages pro/perso : donnez des repères à votre équipe

Partager

Le rapport des employés aux outils numériques brouille les cartes entre usages pro et perso. Une dynamique qui s’avère positive pour l’efficacité tant que pour le confort de travail des équipes... à condition que le manager sache fournir des repères aux collaborateurs les plus connectés

 

Réseaux sociaux : rester maître de ses usages

Dans le sillage des grands réseaux sociaux à succès, s’en sont glissés de nouveaux, de plus en plus spécialisés. Aujourd’hui, un utilisateur peut jongler avec 4 ou 5 réseaux différents qui le relient à des communautés aussi diverses que sa famille, ses amis, ses pairs, ses collègues...

L’opportunité : des collaborateurs connectés et informés sur leur secteur, voire même émetteurs influents dans leur domaine d’expertise, ce qui sert l’image de l’entreprise.

Le risque : ne plus discerner les différents cercles d’expression, et raconter par exemple à ses amis une anecdote sur son entreprise ou son client sans réaliser que le message est lisible en public.

  • Première tâche du manager : consulter les chartes et guidelines produites par son entreprise et s’assurer de leur assimilation par l’équipe. Si aucun document n’existe, ce peut être l’occasion de le solliciter et de fournir une liste concrète des risques et opportunités que cela représente dans son activité.
  • Sensibiliser certains collaborateurs individuellement est parfois utile : rappeler les paramètres de gestion de la confidentialité sur certaines plateformes, signaler la présence d’une information confidentielle de l’entreprise sur un CV en ligne…        

 

Tirer le meilleur parti des mobiles et des tablettes

Le bénéfice de l’utilisation des smartphones et tablettes au travail n’est plus à démontrer : gain d’efficacité, de réactivité… Le manager endosse la responsabilité d’encourager leur bon usage autant que de prévenir les risques. 

  • Les DSI de grandes entreprises ont souvent produit leur politique BYOD et les guides de bon usage sécuritaire des mobiles au travail. Positionnez-vous en écho de cette politique pour garantir la confidentialité des données de l’entreprise.
  • En parallèle, le manager peut encourager ses collaborateurs à installer sur leurs appareils les applications qui sont utiles (et autorisées par la DSI !) dans l’organisation ou la réalisation de leurs tâches.         

 

Pro/perso : aidez à tracer les frontières

Promouvoir la connectivité ne doit pas générer l’impression que vous exigez des collaborateurs qu’ils restent joignables à tout moment. Une bonne gestion des usages digitaux de ses équipes passe par la définition d’un cadre, et notamment d'un « droit à la déconnexion ».

Qu’attendez-vous de vos collaborateurs en matière de connexion ? Le définir de façon ouverte en collaboration avec eux favorisera leur bien-être. Communiquez par exemple qu’on ne répond aux appels ou e-mails professionnels que jusqu’à une certaine heure le soir.

Encadrer les conditions de travail à distance des collaborateurs participe également de la meilleure définition de la frontière pro/perso. Prévoir des solutions de coworking permet aux collaborateurs en télétravail de mieux faire la part des choses et de ne pas transformer leur salon en bureau !


Pour aller plus loin


>> Adieu bureau, bonjour digital workspace !

>> L’espace de travail digital : des opportunités pour votre activité