5G : une révolution et des questions

Partager

Réseau intelligent et toujours plus performant, la 5G ne sera pas qu’un simple prolongement de la 4G. Où en est cette révolution et quelles sont les perspectives pour les mois et années à venir ? Point d’étape.

La 5G, c’est quoi ?

« Chaque année, la consommation de données sur nos réseaux augmente de plus de 60 % », constate Arnaud Vamparys, Senior VP Radio Networks chez Orange. « La 5G va nous permettre de répondre à la croissance des usages et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour les entreprises comme pour le grand public. »

La 5G, c’est le très haut débit mobile jusqu’à 10 fois plus rapide que la 4G à terme. Dans les pays où l’infrastructure Fibre est faiblement déployée, la 5G sera une solution complémentaire pour accéder au très haut débit fixe. La 5G permettra également de nouvelles applications pour accompagner la transformation des entreprises.

Enfin, à consommation énergétique équivalente, ses performances seront meilleures que celles de tous les autres réseaux.

Une révolution des usages

La 5G va révolutionner les usages du grand public à la maison comme en mobilité et largement dépasser le seul secteur des télécoms : partager des vidéos en ultra haute définition en temps réel, généraliser la réalité virtuelle ou la réalité augmentée en temps réel, faciliter le jeu en ligne, améliorer le fonctionnement des services Cloud.

Le réseau permettra aussi un déploiement sans précédent des objets connectés en adaptant ses performances en termes de débit de latence et de fiabilité aux objets avec lesquels il communique.

Pour les entreprises, la 5G amorce un changement profond : de nombreux modèles industriels vont être bouleversés, de nouveaux services en soutien de la transformation digitale des entreprises vont désormais être possibles. Le déploiement de la 5G sera synonyme de révolution de l’expérience collaborateur. La qualité, la rapidité et la performance du réseau 5G décupleront les capacités des espaces de travail et de leurs outils de communication.

Tout en favorisant des pratiques telles que le télétravail ou encore les formations à distance, grâce à la réalité virtuelle ou augmentée.

Le secteur industriel disposera de nouvelles clés pour élargir et optimiser ses capacités. Un exemple ? Les solutions connectées de maintenance en réalité augmentée permettront à un opérateur sur site d’échanger avec un expert distant grâce à une connectivité vidéo et 3D en réalité augmentée partagée. L’efficacité de ce type de solution reposera sur les débits des liaisons montantes et descendantes, bien supérieurs en 5G.

De profondes mutations attendent également le secteur de la e-santé. La 5G boostera par exemple l’essor de la télémédecine, en facilitant les consultations à distance, ou encore des hôpitaux connectés – où la collecte des données et le suivi des patients seront facilités et l’usage des outils de réalité augmentée en salle d’opération généralisé.

Si la 5G offre de nouvelles perspectives prometteuses, elle ne vient pas pour autant remplacer la 4G et les infrastructures réseau existantes des entreprises. Elle se présente davantage comme un complément et prolongement, tout en renforçant la sécurisation accrue du voyage des données. Les standards à la fois cellulaires et Wifi prévoient que les investissements des entreprises en 4G et en Wifi seront pérennisés avec la 5G.

Bientôt dans 17 villes européennes avec Orange

Après le lancement de premiers services 5G fixes aux Etats-Unis en 2018, 2019 sera l’année de la commercialisation des premiers services 5G mobiles aux Etats-Unis puis en Asie. L’Europe se prépare elle aussi activement, en s’appuyant sur la version de la norme 5G publiée en juin 2018. Orange a réalisé en 2018 ses premières expérimentations techniques concluantes en France et en Europe. En 2019, le Groupe prévoit un déploiement du réseau dans 17 villes européennes (phase pré-commerciale) et une commercialisation de la 5G dès 2020, lorsque suffisamment de smartphones 5G seront disponibles.

5G : Orange à la pointe de la recherche

Près de 1000 collaborateurs d’Orange préparent aujourd’hui l’arrivée de la 5G. Progressivement, les dizaines de milliers de personnes qui travaillent dans les réseaux, les offres et services mobiles le seront. Le Groupe mène des travaux de recherche sur la 5G depuis 2012 en Europe dans le cadre du partenariat privé public 5G PPP et en France avec l’Agence Nationale de la Recherche. Orange contribue à la normalisation de la 5G au sein de l’organisme 3GPP qui vise à garantir des solutions interopérables et pérennes. Le Groupe est par ailleurs engagé dans de nombreux projets de co-construction, d’innovation et de test des futurs réseaux 5G et des services associés, en partenariat avec des acteurs majeurs comme Ericsson, Nokia, Cisco ou Samsung, ou encore avec UTAC CERAM dans le domaine des véhicules connectés et autonomes.