Réseaux hybrides, l'atout flexibilité de l'entreprise

Partager

Dans le sillage de sa transformation digitale, l’entreprise voit ses réseaux évoluer. Avec les réseaux hybrides elle trouve une double réponse à la montée en charge du trafic réseau et au renforcement du rôle des services dans le Cloud. Zoom sur les 3 piliers de cette nouvelle approche des réseaux.



#1 Le routage distribué vers internet
Jusqu’à une période récente, de nombreuses DSI privilégiaient la consolidation de l’accès à Internet, afin de mieux le contrôler et le sécuriser. En général, une entreprise internationale installait 3 passerelles régionales, supportant tout le trafic. Un modèle difficilement compatible avec une accélération rapide et soutenue des besoins en bande passante, qui risque de conduire à un encombrement total du réseau, perturbant jusqu’au fonctionnement des applications métiers.

De plus, l’utilisateur se trouve parfois très éloigné de la passerelle et du site de destination, pénalisant certaines applications Internet du fait de la latence importante inhérente à ce type d’infrastructure.

En conséquence, le routage vers Internet doit être repensé, et le nombre de points de routage augmenté – jusqu’à 15 ou 20 pour une entreprise multinationale. Cela aura pour effet de réduire la latence, ainsi que le trafic sur le réseau MPLS, et donc les coûts.


#2 Le délestage sur Internet
Permettre de router les flux en fonction de leur nature, c’est la promesse faite par le délestage sur Internet. Par exemple, lorsque le réseau MPLS est encombré, certains flux tels que les transferts par lots ou le trafic vidéo, peuvent être rebasculés vers Internet.

Le délestage s’effectue de façon dynamique, en fonction des règles de gouvernance du réseau et des capacités disponibles. Ainsi, la performance du trafic critique est garantie, tandis que les coûts liés à l’utilisation du réseau MPLS sont allégés. Une condition doit néanmoins être remplie : une démarche d’optimisation applicative doit être engagée afin d’apporter la granularité, la visibilité et le contrôle de toutes les applications.


#3 L’interconnexion avec le Cloud
Le Cloud a bouleversé la façon dont les utilisateurs accèdent aux ressources informatiques : hébergement des données, applications en mode SaaS… Il s’est imposé dans de nombreuses entreprises, qui favorisent également le paiement à l’utilisation des outils professionnels tels qu’Office 365, plutôt que d’acheter des licences globales pour des dispositifs installés localement.

Pour une meilleure performance, les utilisateurs doivent pouvoir accéder à une solution comme Office 365 via le réseau d’entreprise, plutôt que de dépendre d’Internet, qui ne garantit pas un niveau de performance optimal. Il est donc essentiel de travailler l’interconnexion entre le fournisseur de réseau et le fournisseur de services Cloud !
 

Simply Market : performance et sécurité à tous les rayons !

Parmi les entreprises en recherche d’un réseau intelligent, sécurisé et flexible, Simply Market a fait le pari des réseaux hybrides, comme le détaille Franck Morales, directeur Marketing Internet & réseau Data d’Orange Business Services : « Simply Market propose, dans chacun de ses 332 magasins, des services connectés à ses partenaires techniques qui interviennent sur les équipements, à ses clients à travers le wifi du magasin, et à son personnel. Les réseaux hybrides ont permis d’adapter les besoins en débit et en sécurité à chacune de ces 3 populations. »

Découvrez également l’interview de Pascal Martinez, responsable des opérations informatiques de Simply Market

 

Pour aller plus loin

>> Les réseaux hybrides : qu'est-ce que c'est ?

>> Réseaux hybrides : la réponse au boom du trafic