Quelles directions impliquer dans la transformation digitale ?

Partager

89 % des DRH estiment avoir une forte influence sur les politiques d’équipement de l’entreprise

"Les nouveaux modes de travail à l’ère du digital : enjeux et opportunités, exemples et enseignements", Sia Partners/Orange, avril 2014

La transformation digitale, l’affaire de tous !

S’il peut surprendre au premier abord, ce chiffre révèle surtout que la transformation digitale n’est pas l’affaire de la seule DSI. En effet, l’intégration du numérique dans l’entreprise implique de repenser en profondeur l’organisation, les métiers et les flux d’information.

Pour la mener à bien, il est nécessaire de coordonner un projet global à tous les niveaux de l’entreprise. Comme le rappelait récemment Vivek Badrinath, Directeur Général adjoint, Marketing, Digital, Distribution et Systèmes d’Information du groupe Accor, il s’agit d’un processus transverse :« la transformation digitale n’est ni un sujet d’informatique, ni un sujet de marketing, ni un sujet de commerce électronique… c’est un peu de tout cela en même temps ! ».

 

Pilotage de la transformation : les rôles

  • La Direction Générale fixe le cap : tout au long du processus, elle se doit de donner du sens au projet, aussi bien auprès des managers que des collaborateurs. Comme l’analyse Bernard Duverneuil, Vice-Président du CIGREF et DSI du groupe Essilor, « ce n'est pas simplement une mission de change management, c'est une véritable transformation culturelle de l'entreprise ».
     
  • La Direction des Ressources Humaines accompagne les collaborateurs : garante de la culture d’entreprise, elle redéfinit les missions et les interactions au sein de la nouvelle organisation. Le développement d’une culture digitale est clé dans le processus de transformation. Il s’agit de rassurer les collaborateurs, de les former, puis de les faire monter en compétence.
     
  • La Direction des Systèmes d’Information sécurise le processus : au-delà de la rédaction du cahier des charges et du déploiement des solutions, elle se positionne en interlocuteur des différentes directions métiers dont elle est à l’écoute des besoins et avec qui elle co-construit les solutions. Surtout, elle assure la sécurisation des infrastructures et des réseaux au sein d’organisations de plus en plus connectées et capitalisant sur les données.
     
  • Une direction composite pour la vision d'ensemble : certaines entreprises ont créé une direction dédiée à la transformation digitale, sous la direction de profils naissants tels que le Chief Digital Officer ou le responsable innovation. Elle fait le lien entre la Direction générale, la DSI, le Direction marketing et les métiers. À l’instar de La Poste qui a créé une "direction numérique" coordonnant ces expertises.


Pour aller plus loin

>> Faut-il recruter un Chief Digital Officer pour réussir votre transformation ?

>> Internet repense le voyage et Accor se réinvente

>> Digital workspace : des opportunités pour votre activité