Choisir son partenaire cloud : pour une expérience utilisateur optimale à l’international

Aujourd’hui, pour offrir des services de qualité, l’entreprise doit aller plus loin qu’un simple accès à internet et au cloud lorsqu’elle s’implante à l’étranger. La clé du succès ? Un partenaire fiable qui associe une réelle compétence à un ancrage aussi bien local qu’international.

L’expérience pour le DSI : entre performance et tranquillité

Le véritable défi pour l’entreprise à l’international ? « S’adapter – loin de son environnement habituel – à un contexte technique spécifique et à de nouveaux partenaires, pour garantir à ses utilisateurs une expérience optimale. Cette dernière repose sur deux éléments. Premièrement, sur une réelle performance : c’est-à-dire des services toujours disponibles. Deuxièmement, sur une réelle tranquillité : c’est-à-dire un SI sans surprise et prédictible, avec une continuité de service couplée à un support présent et réactif en cas de problème. En soit, l’entreprise doit avoir une totale confiance dans les outils dont dépend son business », résume Christian Eychene, à la tête des offres Public & Share cloud chez Orange Business Services.

Or, en s’implantant à l’international – plus particulièrement au-delà des frontières de l’Europe – l’entreprise va devoir faire face à des réglementations et un réseau différent. La Chine, par exemple, est particulièrement restrictive en matière de trafic transfrontalier.

L’expérience utilisateur unifiée : un objectif majeur

Prenons l’exemple d’une société française qui développe ses activités en Chine. Elle héberge son cloud public mondial à Paris. Afin de donner un accès sécurisé aux utilisateurs chinois, la société raccorde ses sites distants en Chine sur son réseau privé. Même si les performances seront améliorées, cela ne sera pas suffisant en raison de la latence très élevée entre la Chine et la France. Le résultat pour les utilisateurs chinois : des temps de réponse bien plus longs que leurs homologues français.

La solution ? Déployer son cloud public mondial au plus proche des utilisateurs finaux. « Pour répondre à ce type de besoin, l’entreprise pourrait notamment répliquer ce cloud sur la région de Shanghai et le synchroniser avec celui basé à Paris, au travers d’un réseau privatif. De cette façon, l’expérience des utilisateurs finaux sera la même dans les deux pays. Avec son partenaire Huawei, Orange Business Services a d’ailleurs une infrastructure cloud dans les grandes villes que sont Guangzhou, Beijing et Shanghai », détaille Christian Eychene.

Le cloud : pour des applications efficaces et flexibles à l’international

S’installer sur un nouveau marché exige de la rapidité et de la flexibilité. C’est la possibilité que donne le cloud aux entreprises. Mais encore faut-il choisir le bon opérateur !

Afin de sélectionner ce partenaire, il est essentiel de lister avec précision ses besoins fonctionnels, tout comme s’interroger sur les performances et l’accompagnement attendus. « L’entreprise ne doit pas baser son choix sur le seul critère du tarif des ressources cloud. Se dire que toutes les offres sont équivalentes car internet est accessible partout est une grave erreur : il faut prendre en compte le réseau, le support ou encore la langue parlée au sein du centre support client », rappelle Christian Eychene.

En effet, si de nombreux acteurs déploient des services cloud internationaux, trouver une offre homogène reste difficile : certaines régions du monde ne sont pas couvertes et les prestations demeurent inégales sur certains aspects techniques, tels que le SLA (Service Level Agreement).

En définitive, le meilleur opérateur cloud est celui qui détient une expertise avec des moyens opérationnels déjà existants dans la région visée. Autrement dit, un partenaire qui maîtrise les compétences techniques, juridiques ou financières de la région en question.

La stratégie d'Orange Business Services : un service de bout en bout

« Peu d’acteurs sont capables de proposer une offre « de bout en bout ». La stratégie d’Orange a toujours été d’offrir service, management et support dans tous les pays où nous opérons. Notre offre internationale de cloud s’appuie ainsi sur notre infrastructure propre, notre solide expérience réseau et cloud, des équipes systématiquement déployées sur place, ainsi que sur des partenaires locaux connaissant les spécificités du pays et les démarches légales à suivre », précise Christian Eychene.

Plus concrètement, Orange Business Services est aujourd’hui « capable d’opérer dans le monde entier, pratiquement dans tous les pays. Forts de notre activité historique sur le réseau, nous avons des cloud privés aussi bien en Amérique latine qu’en Asie du Sud-Est, mais aussi en Chine. Au niveau du cloud en lui-même, nous sommes par exemple en mesure de nous déployer en Amérique du Nord, en Europe et en Asie », conclut Christian Eychene.

 

Pour aller plus loin