Manitowoc : les grues connectées révolutionnent les chantiers

Partager

Créée en 1902, Manitowoc, leader mondial des grues tour, propose une vaste gamme de solutions de levage : grues sur chenilles, à flèche, télescopiques ou à tour. Ces engins gigantesques ont évolué pour tirer parti des nouvelles technologies : sous leur image de robustesse mécanique, elles cachent un système électronique et des technologies connectées.

Alliance de mécanique et d’électronique

Les grues sont souvent perçues comme des équipements mécaniques lourds. Pourtant, elles possèdent depuis des années une importante partie électronique, permettant un pilotage plus fin et un usage plus sûr. Depuis plus de 3 ans, les grues Manitowoc ont franchi une nouvelle étape : elles sont désormais connectées. « Aujourd’hui, nos grues peuvent transmettre à distance des informations sur leur fonctionnement. En 3 ans, plus de 2 000 grues connectées ont été mises en service », explique Xavier Claeys, qui supervise chez Manitowoc le développement des « nouveautés télématiques » (M2M, IoT) au sein des grues et promeut leur utilisation.

Cette connectivité installée au cœur des grues permet aux clients qui le souhaitent de bénéficier de nouveaux services tel que le dépannage à distance, première fonctionnalité développée par Manitowoc. Plus de 50 % des clients de ces machines ont souscrit à cette nouvelle offre.

 

Corriger et anticiper les pannes

« Une grue à l’arrêt sur un chantier entraîne une énorme perte de temps et d’argent. Or la grue a un fort enjeu de sécurité : la moindre anomalie impose de mettre en sécurité ou d’arrêter la machines. Par ailleurs nos grues sont utilisées partout dans le monde sur des sites parfois très éloignés des centres urbains. Le dépannage à distance est donc un véritable atout opérationnel. Depuis un bureau central, nos experts diagnostiquent la panne en se connectant à la grue. Le problème peut être simplement un mauvais réglage et peut alors être résolu immédiatement », précise Xavier Claeys.

Autre fonctionnalité, la grue connectée transmet en continu des informations de gestion et de fonctionnement aux clients de Manitowoc. « Aujourd’hui, nous sommes dans la phase de collecte des données, dans une logique de big data, pour comprendre les temps de fonctionnement, les usages des clients… Demain, ces données ouvriront la voie à de nouveaux usages, à commencer par la maintenance préventive. En clair, nous pourrons anticiper les pannes et résoudre les problèmes avant leur apparition », explique Xavier Claeys.

 

Demain, une connexion à tous les acteurs du chantier

Si, les grues connectées communiquent déjà entre elles pour une gestion sure des chantiers, notamment avec la mise en place de systèmes anticollision. À terme, elles échangeront encore d’avantage d’informations en direct avec leur environnement et tous les acteurs gravitant autour de l’organisation d’un site de construction.

Une interopérabilité qui serait organisée et partagée autour du BIM (Building Information Modeling). En effet cette technologie pourra avoir un impact considérable sur la manière d’organiser le travail quotidien :

« savoir à tout moment qui fait quoi, quel est le plan de charge de la machine, permettrait d’optimiser l’enchainement de certaines tâches et donc de réaliser des gains de productivité importants. La grue digitale jouera encore plus qu’aujourd’hui son rôle de métronome du chantier ! », explique Xavier Claeys

 

Un développement collaboratif et agile

Les données transmises par les grues faciliteront l’utilisation de nouveaux services comme le paiement à l’usage. En effet, les clients de Manitowoc sont des loueurs qui fournissent les grues à leurs clients utilisateurs. Mais d’un chantier à l’autre, les usages sont radicalement différents : en mettant à la disposition des loueurs les temps d’utilisation des grues, le constructeur leur offrirait une facturation plus équitable.

Pour cela, une véritable « révolution culturelle » doit s’opérer auprès de tous les acteurs de la construction.

« Nos équipes regroupent d’importantes compétences en électronique embarquée, développement et traitement des données. Nous nous appuyons également sur l’expertise de partenaires. Ainsi, pour concevoir une chaîne IoT performante, assurer une connectivité robuste, rendre nos grues connectées toujours plus efficaces et sûres, et proposer de nouveaux services, nous co-innovons en permanence avec notamment Orange Business Services. Les clients – loueurs, utilisateurs… – sont également impliqués dans le développement : les services connectés sont conçus en mode collaboratif, et par petits succès successifs, pour coller aux attentes du marché » insiste Xavier Claeys.