Le sujet de la cybersécurité parle-t-il aux dirigeants ?

Partager

La cybersécurité se place au 5e rang des enjeux prioritaires pour les dirigeants d‘entreprises

Source : La perception des dirigeants d’entreprises sur les enjeux de la cybersécurité, Orange Business Services et OpinionWay, janvier 2016.

Lors du FIC 2016, Stéphane Richard rappelait que « la question n’est pas de savoir si on va se faire attaquer mais quand ! ». Cette menace impose l’établissement d'une politique de cybersécurité impliquant jusqu’aux équipes dirigeantes de l’entreprise.


Cybersécurité : jamais sans les dirigeants !
Les cyberattaques sont susceptibles de déstabiliser l’entreprise dans son fonctionnement interne mais aussi vis-à-vis de sa réputation. En conséquence, elles ne peuvent rester le souci de la seule DSI  !

Preuve de l’importance prise par la cybersécurité : de grandes agences de notation tiennent désormais compte, dans leurs critères d’évaluation, de l’existence d’une politique de sécurité au sein de l’entreprise.

Une prise de conscience progressive…
Une majorité des dirigeants d’entreprises est désormais consciente de la montée en puissance du risque lié aux cyberattaques. D’après une récente étude menée par OpinionWay pour Orange Business Services, 83 % d’entre eux sont désormais conscients de l’exposition de leur entreprise aux cyber-risques(1).

Il est désormais accepté que tous les domaines de l’entreprise sont susceptibles d’être affectés : la relation avec les clients, l’image de marque, l’activité des métiers et les ressources financières, pour respectivement 78 %, 86 %, 84 % et 83 % des dirigeants.

… qui peine à se traduire en actes
Bien que la menace soit reconnue, son importance semble néanmoins sous-évaluée par les équipes dirigeantes. En effet, la cybersécurité n'arrive qu'en 5e position des enjeux prioritaires pour l'entreprise (23 %). Elle est placée derrière la satisfaction des clients (58 %), les résultats financiers (53 %), l’image de l’entreprise (26 %) et enfin la R&D (24 %). Conséquence : la progression des politiques de protection se fait trop lentement.

Parmi les raisons invoquées, le coût des dispositifs à déployer constitue le frein le plus important : 41 % des dirigeants d’entreprises le mettent en avant. Bien avant la complexité technique du sujet ou les difficultés à transmettre les bonnes pratiques de sécurité en interne.

Un effort de pédagogie envers les équipes dirigeantes doit donc être fait pour que l’entreprise engage une lutte efficace contre le risque numérique.
 

(1) Source : La cyber sécurité vue par les dirigeants d'entreprise, Orange Business Services, janvier 2016.



Pour aller plus loin

>> Tous concernés par la cybersécurité
>> [Infographie] Les dirigeants d'entreprises face à l'enjeu de la cybersécurité