Pourquoi la RSE est tout aussi essentielle en B2B

Les clients, partenaires et employés s’orientent de plus en plus vers des entreprises soucieuses de l’humain et de l’environnement, et plus seulement de leur rentabilité économique. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est ainsi devenue essentielle, même dans le secteur du B2B. La RSE définit l’approche de développement durable d’une organisation en prenant en compte les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques de ses activités.

Cette année, le secteur de la technologie dans lequel nous évoluons s’est vu offrir une très belle opportunité : celle de contribuer de manière durable au bien commun. Michelle Bailey, Vice-présidente Groupe et Directrice générale d’IDC, a déclaré : « En cette période inédite, les clients, les employés et l’écosystème de partenaires se souviendront des entreprises qui ont réagi avec leurs technologies, leur expertise et en faisant preuve d’altruisme pour protéger les initiatives de développement durable, encourager la diversité et l’inclusion sur le lieu de travail et changer les choses dans les communautés à risque. »

La RSE, une nouvelle priorité pour le B2B

Les entreprises du B2B doivent désormais démontrer qu’elles ont une raison d’être au-delà du profit, et prouver qu’elles sont durables du point de vue social et environnemental. Les clients veulent connaître la provenance des produits qu’ils achètent : où et comment les matières premières telles que l’or et le titane sont extraites, l’empreinte carbone du cycle de vie d’un produit, comment sont traités les employés dans les usines, etc.

Nous sommes à l’écoute de nos clients, de nos employés et de nos investisseurs, c’est pourquoi nous nous engageons à être une vraie entreprise citoyenne. Dernièrement, nous avons annoncé The Green Act, un programme de transformation pour l’environnement. Notre objectif est d’accélérer notre transition vers une croissance responsable et de nous positionner en tant que référence dans le domaine de la transformation numérique durable. Nous faisons d’ailleurs partie des 1 % d’entreprises les plus éco-responsables selon EcoVadis, l’agence leader de notation de la durabilité.

Ces valeurs sont communes à tout le Groupe. Notre maison-mère, le Groupe Orange, a récemment annoncé une émission inaugurale d’obligations durables afin de financer plusieurs projets de RSE. Dans cet investissement d’un montant de 500 millions d’euros, 40 % des recettes seront consacrées à des projets d’inclusion numérique et sociale et 60 % à des projets relatifs à l’efficacité énergétique et à l’économie circulaire. Nous nous engageons à progresser dans trois domaines :

Un engagement environnemental

Si la technologie ne peut résoudre la question du réchauffement climatique à elle seule, nous nous efforçons de réduire notre empreinte carbone. Cela signifie qu’en 2025, Orange Business Services aura réduit son empreinte carbone de 30 % par rapport à 2015. D’ici là, nous avons par exemple pour objectif que tous nos appareils Orange soient éco-conçus. Nous contribuerons également à l’un des objectifs du Groupe, qui est de s’approvisionner à 50 % auprès de sources d’énergie électrique renouvelables.

Le Groupe Orange s’engage à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, un objectif ambitieux avec dix années d’avance par rapport aux engagements pris par le reste du secteur. Pour ce faire, nous respectons une politique d’efficacité énergétique stricte avec notamment des investissements dans les solutions de capture du carbone pour réduire nos émissions résiduelles.

Nous souhaitons également innover de façon collective avec des partenaires et des clients sur la base de nos objectifs environnementaux. En France, par exemple, nous avons aidé une entreprise de gestion de l’eau à déployer une solution de compteur intelligent qui a entraîné une réduction importante des fuites et donc du gaspillage de l’eau, soit un million de mètres cubes par an.

Réduire la fracture numérique

Pour le B2B, cela signifie avant tout répondre aux inquiétudes soulevées par nos clients au sujet de la confiance et de la sécurité liées à l’utilisation des technologies numériques et des impacts de l’adoption croissante de l’intelligence artificielle (IA) sur la société. Cela signifie également répondre aux questions concernant le déficit de compétences et les capacités nécessaires pour adopter de nouvelles méthodes de travail numériques.

Notre filiale Business & Decision a recruté un responsable de l’éthique pour élaborer des codes d’éthique et évaluer la conformité de leur mise en œuvre. Elle vient également de signer la charte pour une IA éthique et responsable créée par le Groupe Orange en partenariat avec Arborus, un organisme sans but lucratif.

Favoriser l’engagement et la diversité des employés

Une étude récente publiée par Gartner a révélé que seuls 12 % des responsables RH pensent que leur entreprise parvient à développer la diversité. Leur analyse fait ressortir plusieurs problèmes majeurs tels que des plans de carrière flous, une visibilité insuffisante des hauts dirigeants et l’absence de mentors.

Nous avons depuis longtemps fait le lien entre engagement des employés, diversité et innovation. Une étude du Boston Consulting Group a par exemple démontré que les entreprises favorisant la diversité sont plus innovantes et génèrent 19 % de revenus supplémentaires.

Nous sommes fiers d’avoir obtenu la certification Gender Equality European and International Standard (GEEIS) dans 20 pays. Notre Groupe est persuadé que son engagement en matière de développement commercial durable et d’implication des employés, au travail comme dans leurs communautés, favorisera la création d’une culture fondée sur l’ouverture et l’inclusion.

Passer à l’étape suivante

La pandémie de COVID-19 nous aura pour le moins permis de réfléchir. La santé et la sécurité, la lutte contre les inégalités sociales et la protection de notre planète sont devenues des priorités. Nous pouvons tous participer à la création d’un monde plus juste et plus résilient.

La dernière Semaine Européenne de Développement Durable a été pour nous l’occasion de rappeler que le Groupe Orange a adopté des objectifs de développement durable pour évaluer l’impact de sa stratégie RSE.

Jean-François Cognet
Jean-François Cognet

Directeur de la Responsabilité Sociale d’Entreprise d’ Orange Business Services depuis 2018, je possède une solide expérience dans les domaines du conseil et de l’industrie, majoritairement acquise dans les opérations. Basé à Paris, je suis un joueur de tennis passionné et un fervent amateur de bons vins.