Livre Blanc Enovacom : comment remettre le patient et ses données au cœur du parcours de soins ?

Partager

Enovacom, filiale du groupe Orange et éditeur de logiciels spécialisés dans le partage et l’échange des données médicales, propose dans son dernier livre blanc une thématique d’actualité abordée notamment avec le nouveau programme gouvernemental « Ma Santé 2022 ». La question posée : comment remettre le patient et ses données au cœur du parcours de soins ?

Les professionnels de santé ont vocation à travailler à l’échelle du territoire, en équipe, en coordination, pour assurer un par¬cours de santé efficace aux citoyens ; et ils sont désormais à la recherche d’outils d’échange et de partage des données à la fois ergonomiques, efficients et sécurisés. L’objectif ? Être en mesure d’accéder, de suivre et de compléter les données autour du patient. Un socle de base pour ce faire doit être envisagé : l’interopérabilité des systèmes.

Les enjeux de l’interopérabilité dans le monde de la santé

Les services numériques en santé accompagnement désormais l’émergence des systèmes d’information de coordination, au service du parcours patient. Cette dernière évolution réclame une attention sans relâche portée aux enjeux de l’interopérabilité, c’est-à-dire à la capacité des systèmes à dialoguer sur la base de normes et de standards qui facilitent la gestion des données de bout en bout.

Interopérabilité et systèmes d’information de santé sont les pré-requis indispensables aux progrès du système de santé dans son ensemble. Solutions de santé connectée, hôpital numérique et flux d’information dématérialisés, dossiers patients accessibles en temps réel aident les professionnels de santé à coordonner leurs interventions et à se montrer réactifs. De même, les frottements, les barrières entre le sanitaire et le médico-social, l’hôpital et la médecine de ville, le public et le privé, s’atténuent grâce au déploiement de ces systèmes d’information de plus en plus centrés sur les patients / usagers / citoyens.

Transformation nécessaire de notre système de santé : en route vers le programme « Ma Santé 2022 »

Un second constat est positif : le processus de soins est aujourd’hui largement informatisé en ville comme à l’hôpital. Cependant, des efforts et des investissements restent à faire si l’on veut répondre aux exigences de qualité des systèmes de santé. En effet, les dossiers patients en ville comme à l’hôpital restent incomplets.

Inscrit explicitement au programme des pouvoir publics, le développement du partage et de l’échange de données entre professionnels de santé fait précisément partie de leurs aspirations.

Les premières mesures d’accompagnement sont lancées avec la perspective de consolider des pratiques de coordination des soins et la lisibilité des parcours patients.

Au-delà de l’interopérabilité, d’autres prérequis sont à considérer pour des systèmes d’information orientés partage

Le système d’information hospitalier est composé de briques hétérogènes. Le SI territorial issu de la mise en œuvre des GHT va accroître cette hétérogénéité et la complexité de l’ensemble. En outre, il devra être capable d’évoluer en suivant les changements que vont connaître, avec le virage ambulatoire, l’offre de soins, les filières et les parcours. Il devra aussi s’adapter en fonction du positionnement du GHT sur le territoire et de ses relations avec ses partenaires. Démarche d’urbanisation, référentiels patient et agents hospitaliers, cadre d’interopérabilité et politique générale de sécurité constituent, dans ce contexte, les fondations indispensables à des systèmes d’information orientés partage.

 

Pour aller plus loin

Livre Blanc e-santé: Le patient et ses données au cœur du parcours de soin

Orange Business Services renforce son leadership dans le domaine de la e-santé avec l’acquisition d’Enovacom

La digitalisation du parcours patient : regards des décideurs des établissements de santé

L'intelligence artificielle est-elle la clé pour métamorphoser la e-santé ?

Mélanie Dufrou
Mélanie Dufrou

Responsable de Communication et Marketing pour Enovacom pour les marchés Européens et Nord-Américain, je suis une véritable passionnée des nouvelles technologies autour de la santé et la e-santé. Equipements biomédicaux connectés, gestion des données avec l’IA, médecine prédictive, de nombreuses tendances sont à suivre de près aujourd’hui.