Industrie : la convergence IT/OT passe aussi par la supervision du SI

Dans l’industrie, processus de production et sécurité des opérateurs dépendent de plus en plus de la performance des services IT. Les entreprises ont donc besoin d’outils de supervision offrant une visibilité transverse sur les SI entreprise et industriel afin de mieux atténuer les risques.

Isoler les incidents au plus vite pour limiter les risques

Pour la DSI, le temps est déterminant. Elle doit repérer au plus vite la cause de l’incident au sein d’une architecture complexe aux multiples services interconnectés. Les risques à atténuer sont nombreux et variés. En voici quelques exemples :

  • Une perte de connectivité sur un équipement protégeant un opérateur peut le mettre en danger
  • Un arrêt sur la chaîne de fabrication d’une usine automobile suite à une cyberattaque peut engendrer un coût d’un million de dollars par jour pour l’entreprise
  • Un problème de base de données dans une usine de cosmétique peut stopper sa production quotidienne de millions de flacons, avec l’impact commercial qui en découle
  • Dans une usine pétrochimique ou d’industrie lourde, la reprise de la production coûtera encore plus cher. Le temps de redémarrer les lignes, réchauffer les fours, les stocks de matières premières périssables seront perdus, et s’ajouteront des contrôles qualité supplémentaires

Les DSI dans l’industrie sont en quête perpétuelle d’outils à même d’anticiper, agir au plus vite et réduire les risques internes (comme les arrêts non-planifiés par exemple ou le développement du shadow IT1 ) et les menaces externes (cyberattaques, mauvaises manipulations d’un sous-traitant, etc.).

Remédier à une organisation en silos des systèmes informatiques

Dans l’industrie, le suivi de la performance du SI reste, à l’heure actuelle, très siloté. Il est coutume de distinguer l’informatique d’entreprise (IT), en charge de la bureautique, des CRM ou des ERP, de l’informatique industrielle (OT) dédiée au fonctionnement de l’outil de production.

La DSI est de plus en plus sollicitée pour s’occuper des problématiques industrielles dans leur globalité. Si IT et OT ont deux cultures bien distinctes, beaucoup d’applications de production remontent aujourd’hui des informations dans les plateformes cloud dont l’IT assure l’accessibilité. Une collaboration entre IT et OT est notamment indispensable en matière de cybersécurité, afin de déployer une stratégie de protection commune.

Mais il reste difficile d’avoir une supervision globale de la performance des services. Chaque usine possède ses spécificités et la DSI doit s’y adapter. C’est d’autant plus vrai en cas de rachat de site industriel : il est nécessaire de gérer des applications ayant leur propre système de supervision et de maintenance. L’un de mes clients a récemment cartographié l’ensemble des applications et serveurs installés dans ses usines et évalué leur niveau de risque pour prioriser leur supervision.

1 Utilisation de systèmes informatiques, d’appareils, de logiciels, et d’applications sans l’approbation explicite du département informatique

Une supervision transverse du SI, sans ajouter de nouvelle couche applicative

Comment avoir cette supervision transverse sur les différents systèmes IT-OT ? C’est ce que propose Supervision Watch, qui s’interface avec les multiples outils de monitoring déjà en place et centralise leurs données dans un seul outil de supervision. Les avancées de l’intelligence artificielle permettent à Supervision Watch de corréler les données des applications métiers afin de mieux comprendre les différentes sources de ralentissement ou de blocage, voire d’anticiper les incidents potentiels. Cette vision globale sert les métiers et contribue à anticiper l’obsolescence de certains éléments du SI, à l’image des licences de système d’exploitation datés pouvant mettre à mal le fonctionnement d’une machine.

Autre atout de Supervision Watch : la DSI s’appuie sur nos experts pour analyser ses données de supervision. Elle bénéficie également de leur expérience acquise auprès d’autres entreprises aux problématiques communes, avec la confidentialité et l’anonymisation des données bien-sûr.

300x300_benjamin-spund_0.png
Benjamin Spund

Business Developer Sectoriel chez Orange Business Services, j’apporte à mes clients de l’Industrie le meilleur des technologies et des innovations issues du monde de l’IT et de l’OT. Ensemble, nous cherchons à améliorer la sécurité, la qualité et la productivité de leurs activités industrielles en plaçant le numérique au service de l’humain.