4 exemples de PME transformées par le cloud et les technologies numériques

Partager

En 2018, selon Gartner, un peu plus d’un tiers des PME avaient mis en œuvre des services cloud. Dès 2022, cette proportion devrait passer à deux sur trois. Une stratégie payante à condition de bien se faire accompagner a expliqué Olivier Ménez, Head of Strategic Services chez Orange Business Services. Celui-ci nous a présenté quatre retours d’expérience de PME lors du Microsoft Envision The Tour 2019, au cours d’une conférence animée par Thomas Coustenoble, directeur du marché PME chez Microsoft.

En 2022, selon Gartner, 2/3 des PME utiliseront les services cloud

Des PME bientôt massivement dans le cloud

« Les 2/3 des entreprises seront utilisatrices du cloud en 2022 » a déclaré Olivier Ménez. Cette ruée vers le cloud est cependant modérée par une une étude menée par Konica et Opinium qui montre que les PME sont convaincues des apports des nouvelles technologies mais rencontrent quelques obstacles en termes de mise en œuvre. 57 % des répondants peinent, en effet, à recruter et à trouver les bonnes ressources et compétences en interne.

Réussir sa transformation digitale par le cloud grâce à l’accompagnement

« Les PME expriment des besoins d’accompagnement. Elles comprennent aisément les avantages du cloud, mais attendent des accompagnements de bout en bout et dans la durée. Ceci leur permet de mieux se concentrer sur leur métier », a expliqué Olivier Ménez, qui a démontré cela au travers de 4 cas concrets.

De gauche à droite, Thomas Coustenoble de Microsoft et Olivier Ménez d’Orange Business Services.

1 - Se faire accompagner pour bénéficier de la double compétence Azure et Citrix

Premier exemple, le DSI d’une collectivité locale désirait assurer une continuité de service pour ses 100 collaborateurs en cas de force majeure. Grâce à l’accompagnement dans sa migration IT sous un mode locatif, l’organisme public a pu s’approprier la double compétence Citrix et Azure. En outre, « grâce à la modélisation financière de paiement à l’usage mise en place dans le cadre de cette mission, la collectivité locale a pu tirer tous les bénéfices d’un modèle cloud ».

2 – Une PME devient autonome sur son projet Azure

Autre retour d’expérience avec un organisme de certification. Celui-ci accompagne les entreprises pour accélérer leur performance environnementale au travers de la certification, du conseil et de la formation. Orange Business Services avait développé, pour cet organisme, une application portée sur Azure. Le code fut livré à temps mais l’application ne fut pas mise en production. Interrogé sur ce point, le DSI confia avoir « éprouvé des difficultés, car ses collaborateurs n’avaient pas les compétences requises ». L’organisme ne pouvait, en outre, se permettre de former les 5 personnes de sa DSI à Paris. Une formation de 3 jours a donc été organisée sur place autour de la sécurité et de la conduite du projet, le modèle cloud, les spécificités Azure et la prise en main du portail. Grâce à cet accompagnement, le client est devenu autonome sur son projet.

3 – Réussir une migration vers SAP Hana en douceur sans perte d’exploitation

Troisièmement, une entreprise industrielle cliente de SAP désirait améliorer sa performance grâce au recours au temps réel. Ceci imposait une révision complète de l’infrastructure IT. Cette entreprise était disposée à faire des économies et à se séparer de ses serveurs, mais restait très exigeante dans l’expression de son besoin (supervision 24/7 et protection contre la perte d’exploitation). Avec un accompagnement SAP, Azure et réseau, cet industriel a pu mener son projet à bien sans perte d’exploitation. L’expertise d’un partenaire Microsoft comme Orange Business Services, quand il a en plus la compétence SAP, permet de sécuriser la PME avec une haute disponibilité du système, dans le cadre d’une migration en douceur vers SAP Hana.

4 – Refondre sa messagerie et rentrer dans l’ère collaborative

Dernier exemple, un fabricant d’articles funéraires, a voulu refondre complètement son informatique, à commencer par sa messagerie, au travers de l’offre Microsoft Office 365. Les compétences manquaient en interne dans la PME. Une démarche d’accompagnement lui a permis de réussir sa migration, y compris la récupération de tout son historique. Ce travail a mis à disposition tous les outils modernes du travail collaboratif (partage d’agendas, SharePoint, Teams, Onedrive, etc.) pour 22 collaborateurs de l’entreprise. « En 2019, beaucoup de petites entreprises ont encore une marge de progression dans la mise à profit de la puissance des outils coopératifs » a conclu Olivier Ménez, et de telles missions d’accompagnement permettent à des PME comme celle-ci de rentrer dans l’ère collaborative.

En conclusion : le cloud est un atout pour les PME qui choisissent de se faire accompagner

Les principaux bénéfices du cloud pour les PME sont ainsi :

  • Pouvoir dégager du temps nécessaire à leur activité
  • De l’agilité dans les déploiements, avec la mise à disposition de ressources auparavant inaccessibles
  • La mobilité, y compris pour les applications métiers
  • La réduction drastique des investissements IT.

Au-delà de ces bénéfices, le cloud va permettre des avancées spectaculaires en matière d’IT, avec des outils révolutionnaires, sans codage, comme les PowerApps, déjà accessibles aux clients PME d’Office 365.

« Demain, nous aurons des “ citizen developers ” » a déclaré Thomas Coustenoble. Le cloud sera sans cesse plus abordable pour les PME, à condition de maîtriser quelques compétences de base, d’adapter la culture de l’entreprise à ces changements et de se faire accompagner.

 

Pour aller plus loin

Yann Gourvennec

Je suis spécialiste en systèmes d'information, marketing de la highTech et Web marketing. Je suis auteur et contributeur de nombreux ouvrages et Directeur Général de Visionary Marketing. A ce titre,  je contribue régulièrement sur ce blog pour le compte d'Orange Business Services sur les sujets du cloud computing et du stockage dans le cloud.