3 bonnes pratiques pour le travail hybride

Vous le connaissez peut-être sous le nom de travail hybride ou d’expérience phygitale. Bien qu’il existe depuis plusieurs années, ce mode de travail permettant de travailler de manière identique depuis son bureau ou son domicile grâce aux technologies numériques n’a jamais fait autant parler de lui. De fait, la crise a obligé les entreprises à envisager de nouvelles modalités de collaboration. Je vous propose quelques bonnes pratiques pour sa mise en place en complément de notre livre blanc sur cette même thématique.

Repérons quelques bonnes pratiques côté salariés

Côté salarié, communiquer régulièrement avec son manager pour partager l’avancée des différents projets est essentiel. Mais une équipe hybride doit mettre en place une culture de l’écrit pour tracer les échanges et s’assurer que les informations et décisions soient partagées par tous. Je pense qu’il est également important de discuter régulièrement avec ses collègues pour rester informé des dernières actualités de l’entreprise.

Le travail collectif s’exercera de préférence sur site dans des espaces de travail réaménagés. Moins de bureaux et plus d’espaces de collaboration désignés et équipés de façon optimale favoriseront l’expérience collaborateur. Ces nouveaux espaces allieront à la fois allier les attentes des collaborateurs et les besoins des entreprises.

En télétravail, pas d’interruption toutes les 12 minutes* et plus de concentration accroissent la productivité individuelle de 13%*. Cette flexibilité nous permet à nous, salariés de mieux nous organiser. Attention toutefois à veiller à bien séparer sa vie privée et sa vie pro en planifiant ses horaires de travail et en s’aménageant des temps de pause.

* Apec, Le télétravail des cadres en temps de crise, décembre 2020
** Baromètre Télétravail 2021 de Malakoff Humanis

Découvrons les bonnes pratiques côté outils

Il appartient aux entreprises de proposer des outils sécurisés, adaptés aux nouveaux usages des collaborateurs, et permettant de communiquer et de collaborer à distance. La simplicité sera également la clé d’une bonne adoption de ces outils. Je passe en un clic d’un appel téléphonique à une visioconférence, je discute dans une bulle de réunion dans le cloud et retrouve ensuite tous mes documents de travail en ligne… L’expérience collaborateur se veut désormais sans couture et efficace. De nombreux cas d’usages autour de la collaboration sont décrits au travers des différents personae de notre livre blanc.

Un grand nombre de collaborateurs admettent utiliser des solutions informatiques sans l’accord de leur DSI**. Il en revient au DSI de s’assurer que les collaborateurs ont tout ce dont ils ont besoin pour travailler efficacement et de manière sécurisée, peu importe où ils se trouvent. Accompagner et former les collaborateurs à la cybersécurité peut être un bon moyen d’enrayer ce phénomène.

Testons quelques bonnes pratiques côté employeurs

Pas facile de manager à l’ère du travail hybride… Il est recommandé d’adapter son management en évaluant ses équipes en fonction de la qualité du travail produit, et non selon le nombre d’heures passées au bureau. Mais également promouvoir le droit à la déconnexion pour éviter le surmenage et l’isolement social des salariés.

Les managers profiteront des moments passés sur site pour privilégier les interactions physiques et organiser les réunions de suivi de projet ou les points individuels. Mais où qu’elles se trouvent, les équipes auront besoin de renforcer leur communication par des outils de collaboration que ce soit dans le cadre du travail ou pour des moments plus informels de team building en visio par exemple.

Ne négligez pas non plus l’attractivité que représente le travail hybride pour vos futures recrues. Le recours à quelques jours hebdomadaires de télétravail améliore sensiblement votre attractivité en tant qu’entreprise, ce qui facilite le recrutement mais aussi la rétention de vos talents.

Pour bien intégrer ces nouveaux modes de travail dans votre organisation, découvrez l’intégralité de notre livre blanc « Comment adapter sa collaboration aux nouveaux modes de travail hybrides ».

* étude menée par l’entreprise Ctrip auprès de 1 000 employés ** étude du cabinet de conseil Frost & Sullivan

Elisabeth Laude
Elisabeth Laude

Chargée de communication externe chez Orange Business Services, je mets en lumière les solutions permettant aux entreprises des interactions enrichies et m’intéresse à la façon dont les outils de collaboration digitaux facilitent la vie des collaborateurs. Des outils simples et efficaces, la clé pour embarquer tous les métiers de l’entreprise dans la transformation digitale.