L’industrie de l’emballage est confrontée à un double défi alors que les pays à travers le monde mettent en place des mesures de confinement afin d’endiguer la propagation du COVID-19. Elle doit gérer les perturbations des chaînes d’approvisionnement et axer ses activités d’emballage sur les consommateurs.

Alors que la pandémie touche les pays les uns après les autres, les consommateurs, inquiets des risques d’infection et de contamination croisée, se méfient des produits sans emballage et des produits frais proposés par les supermarchés. Par exemple, dans les pays où les cafés sont encore ouverts, la plupart de ces établissements ont exclu désormais les tasses réutilisables. L’emballage est donc devenu une priorité pour de nombreux fournisseurs.

L’industrie de l’emballage ne compte plus ses heures et met tout en œuvre afin de continuer à fournir des emballages optimisés pour livrer en toute sécurité des articles allant des produits d’épicerie aux fournitures médicales. Et l’industrie doit, en prime, faire tout cela à distance, la plupart des employés étant contraints de travailler depuis chez eux en raison des mesures de confinement prises par les gouvernements.



Orange a mis à niveau la solution Microsoft Skype Entreprise de la société pour permettre à cette dernière d’organiser des réunions de 250 personnes.

 

Adopter rapidement le télétravail

Face à l’arrivée du COVID-19 il y a quelques mois, ce fournisseur et fabricant mondial d’équipements d’emballage a été contraint de fermer ses sites en Chine afin d’assurer la sécurité de ses employés. L’entreprise devait donc fournir à 2 000 employés supplémentaires les outils nécessaires pour leur permettre de travailler depuis chez eux. Un projet énorme si l’on tient compte du fait que l’entreprise ne compte habituellement que 400 utilisateurs distants simultanés. L’entreprise a dû, dans un premier temps, faire face à des problèmes de performance. Son DSI a donc demandé à Orange Business Services de prendre toutes les mesures nécessaires pour remettre la société sur les rails.

Le client utilisait la plate-forme Flexible SSL d’Orange, une solution cloud simple et sécurisée qui permet aux utilisateurs de travailler à distance comme s’ils se trouvaient au bureau. L’entreprise disposait de trois passerelles dans le monde. Pour garantir la sécurité du dispositif de télétravail, les utilisateurs sont authentifiés sur le VPN et les transactions entre les utilisateurs et l’entreprise sont chiffrées.

Afin de répondre à ses besoins immédiats en télétravail, le client a augmenté le nombre de ses utilisateurs via le portail d’autogestion. Pour permettre aux employés de travailler dans de bonnes conditions, Orange a augmenté le nombre de licences et doublé la bande passante sur la passerelle desservant la région Asie-Pacifique. Cette initiative a permis aux utilisateurs de bénéficier d’un niveau de performance satisfaisant et de limiter l’impact de la mise en œuvre du dispositif sur les activités de l’entreprise.

Un impact plus large

Lorsque la pandémie mondiale a été déclarée, l’entreprise a été contrainte de fermer ses sites en Italie et dans d’autres pays européens. Cette décision a, là aussi, nécessité la mise à niveau de l’infrastructure de la passerelle SSL desservant la région et l’augmentation du nombre de licences.

Orange a doublé la bande passante de l’entreprise dans la région Asie-Pacifique. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, la bande passante a été augmentée pour passer de 30 Mb/s à 200 Mb/s. Une deuxième passerelle en Europe sera utilisée principalement pour la redondance en cas de panne, et Orange est en train de doubler la bande passante sur la passerelle de la région Amériques de l’entreprise. Grâce à cette initiative, le client peut désormais mobiliser jusqu’à 6 000 utilisateurs en télétravail si nécessaire. Orange a également conseillé au client d’utiliser le tunneling fractionné sur son réseau. Cette approche lui permettra de choisir le trafic spécifique devant être acheminé sur le réseau privé, tandis que le reste du trafic sera redirigé vers Internet.

Orange a également mis à niveau la solution Microsoft Skype Entreprise de la société pour permettre à cette dernière d’organiser des réunions de 250 personnes. Cette mise à niveau devait se faire en quelques jours seulement afin que l’entreprise puisse informer ses services de la stratégie à mettre en œuvre face à la pandémie.

Garantir le niveau de productivité à distance

La pandémie a eu un impact sans précédent sur l’organisation de l’environnement de travail. De nombreuses entreprises doivent donner à l’ensemble de leurs effectifs les moyens de travailler depuis chez eux. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec notre client depuis le début de la crise afin de garantir la productivité de ses employés en télétravail et le bon fonctionnement des services essentiels pendant cette pandémie, de manière à ce qu’il puisse répondre aux besoins de ses propres clients en leur fournissant des emballages hygiéniques et sûrs.

capacités suffisantes pour
permettre à
6,000 employés de travailler depuis chez eux