Orange Business Services et Sony au cœur de la transformation numérique du Ministère de l’Intérieur

Partager

  • 18 300 tablettes et 67 000 smartphones déployés en France en 4 mois
  • une connectivité performante offrant un accès en temps réel aux applications métiers en situation de nomadisme

Dans le cadre de leur transformation numérique, la Gendarmerie nationale et la Police nationale ont choisi Orange Business Services et Sony pour équiper leurs forces opérationnelles de terminaux sécurisés et connectés aux applications métier en tout lieu. Ce projet, baptisé NEO pour la Police et NEOgend pour la Gendarmerie, a été lancé par les directions générales des deux institutions, et soutenu par le Ministère de l’Intérieur. Il permettra aux deux forces de gagner en efficacité sur le terrain et de se rapprocher davantage des citoyens.

Grâce à la solution sur mesure répondant aux fortes exigences du cahier des charges, Orange Business Services a remporté l’appel d’offre lancé fin mai 2016. Sony, son partenaire a produit des terminaux spécifiques robustes, à l’autonomie supérieure et aux excellentes qualités en matière d’image (smartphones Xperia X et tablettes Xperia Z4). Livrés avec un système d’exploitation « Google Android Open Source Project », sans surcouche constructeur ni opérateur et certifiés par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information), ces terminaux permettent au Ministère de l’Intérieur d’installer sa propre couche de sécurité. L’objectif étant de chiffrer les communications et de sécuriser les applications mobiles présentes sur le terminal. En tant qu’opérateur-intégrateur, Orange Business Services conduit le projet de bout en bout avec la Gendarmerie nationale et la Police nationale, et plusieurs partenaires reconnus pour leur expertise : Sony, Mobilis, Elyctis et Idemia. Orange Business Services offre également la connectivité avec plus de 84 000 cartes SIM Orange et assure la formation d’une partie des utilisateurs à la prise en main et à la maintenance des équipements.

Avec ces services, les policiers et les gendarmes retrouvent sur leur tablette ou leur smartphone, tous les outils dont ils ont besoin au quotidien. Plus d’une dizaine d’applications métier sont d’ores et déjà disponibles. Ils peuvent vérifier en temps réel une identité ou la validité d’un permis de conduire, le scanner et partager l’ensemble des documents dans un cloud privé sécurisé. Ils ont la possibilité de prendre des notes, d’établir un procès-verbal et d’accéder aux bases administratives et judiciaires. D’autres applications sont en cours de développement, notamment la géo-localisation des interventions et les remontées anthropométriques.

« Le projet NEOgend est bien plus qu’un outil, il constitue l’un des pivots de cette transformation numérique dans laquelle la Gendarmerie s’est engagée avec Orange et Sony. En adoptant les nouvelles technologies, nous souhaitons faciliter le travail des forces opérationnelles de la Gendarmerie sur le terrain. Avec un accès ultra-sécurisé aux informations en temps réel, le gendarme perdra moins de temps, le citoyen aussi. Là où nous avons expérimenté NEOgend, nous avons multiplié par deux les contrôles. »

déclare le lieutenant-colonel Fumery, de la mission numérique de la Gendarmerie nationale au sein du Cabinet du directeur général de la Gendarmerie nationale.

« Les terminaux NEO, déployés massivement dans les services, contribuent à rendre la Police nationale plus efficace et plus proche des citoyens dans l'exercice de leurs fonctions en mobilité. NEO permet de saisir automatiquement l'identité d'une personne en plaçant sa pièce d'identité devant le capteur photo du terminal. Lors d'un contrôle d'identité, les fichiers de police sont consultables à distance ce qui représente un gain de temps et évite la saturation des ondes radios. Grâce à ces contrôles plus rapides et plus surs, les policiers se redéployent plus rapidement sur le terrain. Par ailleurs, l’application PVE modernisée (Procès Verbal Électronique) a permis d'accroitre sensiblement leur investissement en matière de sécurité routière. »

ajoute le commissaire Sylvain Brun, adjoint au conseiller technologies de sécurité intérieure du Cabinet du directeur général de la Police nationale.

« Orange Business Services est fier d’accompagner le Ministère de l’Intérieur dans sa transformation numérique. En combinant une approche partenariale innovante et la qualité de son réseau, Orange Business Services affirme son expertise en matière de management de projets innovants et exigeants.  Le projet NEO démontre qu’avec les nouvelles technologies, l’exploitation des données et un réseau performant, nous pouvons améliorer l’efficacité des brigades sur le terrain et mieux servir les citoyens. »

souligne Valérie Cussac, Vice-Présidente de la Business Unit Mobile d’Orange Business Services.

« C’est un honneur que la Police nationale et la Gendarmerie nationale aient fait confiance à Sony pour ce déploiement. Le succès de cet appel d’offre démontre notre capacité à proposer des solutions ultrasécurisées couplées à des produits haut de gamme et très performants »

explique Jean-Raoul de Gélis, directeur général Sony Mobile France.