IT Flexible : faut-il choisir entre flexibilité et sécurité ?

Partager

L’évolution rapide des technologies et les fluctuations continues des marchés imposent aux entreprises un modèle IT à la fois flexible et sécurisé. Une exigence à laquelle répond pleinement le Cloud computing.

Le Cloud prend possession des usages stratégiques des DSI

Après avoir assisté à une succession d’attaques envers les Clouds publics inabouties, et grâce aux bons résultats des POC (preuves de concept) qu’ils ont menés ces dernières années, 65 % des DSI considèrent aujourd’hui le Cloud comme aussi sécurisé, voire davantage, que les solutions sur site*. En matière de business et de sécurité, la flexibilité offerte par le Cloud computing constitue un atout majeur pour les grandes entreprises comme pour les PME, qui bénéficient à moindre coût d’un accès aux dernières technologies en toute sécurité.
 

Stocker et partager ses données sans faille

Alors qu’il y a encore quelques années, les entreprises étaient réticentes à placer leurs données critiques dans le Cloud, elles le font aujourd’hui avec confiance. D’après une étude Gartner de 2016, la moitié des applications hébergées dans le Cloud public en 2018 seront considérées comme critiques.

Pour une entreprise, adopter une solution de stockage flexible est ainsi un levier d’efficacité, qui permet de :

  • partager et collaborer plus efficacement, en combinant confidentialité, très haute disponibilité, performance et capacité sans limite de croissance,
  • synchroniser les données et documents dans le Cloud, y accéder par n’importe quel moyen (internet ou VPN) et depuis n’importe quel terminal (ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.),
  • sauvegarder et restaurer simplement et rapidement les données (versioning).

 

Pour aller plus loin

>> Peut-on mettre dans le Cloud les applications et données critiques ?
>> Flexible Storage : partage et sauvegarde des données dans le Cloud en toute sécurité