L’hybridation de l’espace de travail à l’Orange Business Summit 2021

Après un an de télétravail généralisé, de nombreuses entreprises souhaitent évoluer vers un mode de travail mêlant distanciel et présentiel. Entre partage d’expériences et solutions digitales d’avenir, cette hybridation de l’espace de travail fut l’une des cinq grandes thématiques de l’Orange Business Summit 2021.

Un nouveau rapport au bureau

En introduction, Vannina Kellershohn, VP Enriched Interactions & Collaboration d’Orange Business Services souligne qu’entrer dans cette nouvelle ère où se mêlent distanciel et présentiel nécessite une stratégie globale de la part des entreprises. Il s’agit en effet de considérer trois enjeux. Premièrement, pour faciliter le télétravail, il convient de digitaliser les processus métier et d’automatiser les tâches répétitives.

Deuxièmement, cette digitalisation doit s’accompagner de formations afin que les équipes s’approprient les outils. Troisièmement, les entreprises sont amenées à repenser les espaces de travail pour favoriser les échanges. Lors d’une des sessions « Pitch & Chat » , Véronique Karcenty, Directrice de l'Infogérance et du Service aux Utilisateurs (DISU), a par ailleurs ajouté que « la question n’est pas seulement de savoir quelle sera la proportion de télétravail et de travail sur place à l’avenir, mais plutôt de savoir comment recréer du collectif ? Pourquoi se rendre au bureau et pour quoi faire ? ». Le site de l’entreprise doit devenir le lieu de rencontres et d’échanges par excellence. Sur ce point, Séverine Legrix de La Salle, Directrice du projet Bridge, le nouveau siège social d’Orange, indique que dans ce bâtiment, les espaces variés seront facilement reconfigurables pour y accueillir toutes les nouvelles formes d’organisation du travail, du collaboratif et du nomadisme.

Digitaliser l’expérience du lieu de travail

La notion d’échanges est ainsi essentielle dans tout le travail de réflexion autour de l’hybridation entre présentiel et distance. Et la digitalisation de l’espace de travail doit être pensée pour les favoriser, explique Nicolas Ibrahim, Business Developer Smart Buildings, dans une démonstration des solutions d’Orange Business Services. Cela va des écrans d’accueil recensant les services disponibles dans les locaux, à des bureaux flexibles disposant d’équipements auxquels tout collaborateur se connecte en mode plug-and-play.

L’entreprise peut également proposer des applications mobiles pour programmer ses réunions et rendez-vous, ou encore des badges multifonctions accessibles depuis son smartphone, pour accéder aux sites, aux outils bureautiques et au restaurant d’entreprise. Autre solution pour faire du bureau un lieu humain et créatif avant tout : la Robotic Process Automation (RPA) pour automatiser des tâches répétitives et se concentrer sur celles à haute valeur ajoutée.

Vincent Pasquesoone, Directeur Financier chez Orange, a notamment partagé l’expérience du déploiement prochain de RPA pour automatiser les requêtes faites par des contrôleurs de gestion. Résultat attendu : près d’une heure par jour de travail fastidieux pris en charge par les machines, pour davantage de temps qualitatif. Autre exemple d’un client qui a fait évoluer un processus métier : Jérôme Désir, business développeur chez Orange Business Services a expliqué comment, grâce aux experts de l’Open Lab d’Orange Business Services, la Direction de la Qualité d’un leader de la grande distribution a automatisé la gestion des astreintes de ses collaborateurs

Des solutions pour un mode de travail pleinement hybride

In fine, les collaborateurs ont besoin de solutions fiables et adaptables pour leur assurer la meilleure expérience utilisateur des application 3D possible, au bureau comme à distance ou en mobilité. Ici aussi, la 5G a son rôle à jouer,explique Souheyla Belfquih, Responsable marketing opérationnel Workspace, en permettant l’accès au poste de travail en 24/7, y compris en mobilité.

La connexion 5G, couplée à la solution de virtualisation des postes de travail Flexible Workspace User Experience, assure la continuité et la résilience de l’activité en toutes circonstances. Parmi les autres démonstrations, nous pouvons retenir celle consacrée à la dynamisation du hub de collaboration Teams avec l’offre Flexible 365 d’Orange Business Services. Celle-ci inclut des services comme la création d’applications métier sur mesure, l’intégration et gestion des salles de réunions, la relation client en omnicanal et même la création de chatbots personnalisés. Quant à la démonstration de la solution Cisco Webex, elle dévoile des réunions si riches en services, qu’ils effacent les frontières entre physique et digital.

L’avenir est aux solutions inclusives

Dans cette nouvelle articulation entre présence et distance, il est absolument essentiel d’assurer une expérience utilisateur homogène pour les collaborateurs. Le dialogue « Cisco Webex, ou comment travailler avec fluidité en mode hybride », qui a réuni le Directeur Enriched Interactions Collaborations d’OBS Eric Monchy et Coralie Marion, Head of Collaborations Solutions France chez Cisco, est l’occasion de revenir sur le partenariat entre les deux groupes pour aider leurs clients à traverser la crise.

Comme l’indique Coralie Marion, « assurer la continuité d’activité requiert les bons outils, mais il faut aussi gérer la transformation en interne et rester à l’écoute des collaborateurs ». Une enquête auprès des utilisateurs Cisco en France a d’ailleurs révélé que 88 % d’entre eux souhaitent conserver un mode de travail hybride. D’où l’enjeu, explique Eric Monchy, de déployer une plateforme sécurisée et inclusive, qui puisse répondre à tous les besoins des collaborateurs, où qu’ils se trouvent. Et Coralie Marion de conclure que « la réunion hybride sera la nouvelle norme ! Il ne faut donc surtout pas négliger le confort des utilisateurs à la maison, » qui doivent disposer d’outils de travail bien spécifiques, voire des équipements entièrement dédiés aux réunions – encore un mode d’expression de cette hybridité de l’espace de travail, où l’espace professionnel s’invite dans l’espace personnel, et vice et versa.