mobilité et digital : la formation au cœur des enjeux

Partager

En amont de son évènement qui se déroulera à Deauville les 1er et 2 avril prochains, Roomn – Rendez-vous One to One de la Mobilité Numérique - publie une étude dédiée à la mobilité numérique. Il en ressort que la réussite de la transformation digitale de l’entreprise est avant tout un enjeu culturel plutôt que commercial ou technique.

Menée en ligne du 12 au 22 janvier 2015 auprès de 253 entreprises, l’étude Roomn confirme que la digitalisation de l’entreprise constitue un sujet stratégique pour 84 % des répondants. Néanmoins, et plus inattendu, la majorité (33 %) des personnes interrogées estiment que l’enjeu est avant tout culturel plutôt que technique ou commercial. Face ce résultat, Pierre Antoine, expert Roomn et fondateur de Smartpulse, société de conseil marketing, estime « qu’il ne s’agit plus de considérer le digital et le mobile comme des technologies à maîtriser, mais bien de savoir comment modifier en profondeur les processus et les manières de travailler en interne, mais aussi avec les clients et les fournisseurs ».

la transformation digitale concerne tous les collaborateurs

Première conséquence : le rapprochement inévitable entre la DSI et le marketing. Pour Pierre Antoine, « un DSI ne pourra pas maîtriser l’ensemble des possibilités offertes par les nouvelles données collectées via les applications mobiles dans le domaine de la connaissance clients et devra par conséquent collaborer plus étroitement avec le marketing dans ce domaine ».  Autrement dit, la révolution digitale s’opère avant tout dans les esprits, au point que « la stratégie numérique d’une entreprise est finalement l’affaire de tous les collaborateurs » comme l’affirmait par exemple Nathalie Balla, Pdg de la Redoute, lors du récent 01 Business Forum. Chacun, d’une manière ou d’une autre, est appelé à voir son métier évoluer, voire radicalement changer.

la formation est au coeur des enjeux

Voilà aussi sans doute pourquoi 76 % des répondants jugent pertinent de renforcer l’acquisition de compétences ou la formation pour mieux appréhender les enjeux du digital. C’est aussi probablement sur ce point que le principal effort reste à fournir. En effet, la majorité (36 %) des entreprises interrogées s’estiment en retard dans ce domaine. Et pour enfoncer le clou, 32 % d’entre elles considèrent que leur investissement dans la compréhension des usages mobiles par le client souffre lui aussi d’un certain retard. Une prise de conscience qui vient renforcer « la perception de la digitalisation de l’entreprise comme étant avant tout un enjeu culturel ».

Joévin

crédit photo : http://www.roomn-event.com/

Joevin Canet

Journaliste, passionné par le digital, j'ai couvert l’actualité numérique au sein de l’équipe digitale d’Orange Business Services et accompagné le déploiement du dispositif éditorial appliqué aux blogs et aux réseaux sociaux de l'entreprise.