L’intelligence artificielle pour créer les meilleurs parcours d’apprentissages

Partager

L’enjeu-clé de l’éducation est de préparer les jeunes générations à un avenir professionnel… qui devient de plus en plus difficile à cadrer et à imaginer. Alors que 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore, le marché de l’emploi est en pleine mutation. Les plus agiles seront donc ceux qui s’en tireront le mieux dans un contexte où l’intelligence artificielle (IA) va transformer en profondeur les habitudes et méthodes de travail.

Il nous faut ainsi dès maintenant intégrer l’IA dans les domaines de l’enseignement pour apprendre à travailler avec et à en tirer un maximum de valeur. Les applications possibles sont déjà très nombreuses : adéquation des compétences avec les besoins à moyen et long termes du marché du travail, orientation des élèves et des étudiants, amélioration continue de la qualité des formations, digitalisation des cours…

L’IA peut aussi rendre des services pour améliorer les processus et l’efficacité opérationnelle des services d’éducation. Au moment où des restrictions budgétaires sont demandées, les services doivent plus que jamais trouver les moyens de « faire mieux avec moins ». La data et l’IA sont au cœur de la réponse à ce challenge.

Plutôt que d’inventer une intelligence « artificielle », il faut créer de l’intelligence « augmentée » au service inclusif de l’intelligence humaine.

Pour aller plus loin, à lire l’ebook « Moderniser les apprentissages avec le numérique »

e-book
Moderniser les apprentissages avec le numérique
Le domaine de l’éducation est un territoire d’innovation par excellence. Développons ensemble les usages numériques d’aujourd’hui et inventons ceux de demain.

En savoir plus :

 300x300_portrait-mick-levy.png
Mick Lévy

Directeur de l’Innovation Business chez Business & Decision. Spécialiste des données et de l’IA, j’accompagne les organisations dans leur stratégie digitale depuis près de 20 ans.