Le CERT de Nouvelle-Zélande choisit Orange Cyberdefense pour optimiser sa stratégie de cyberdéfense

Partager

  • Orange Cyberdefense fournit des services de veille automatisés en matière de menaces au CERT (Computer Emergency Response Team) NZ, le service néo-zélandais de cyber sécurité

Orange Cyberdefense annonce aujourd’hui sa collaboration avec le CERT NZ, le département dédié à la cyber sécurité du gouvernement néo-zélandais. Celui-ci soutient les entreprises, les organisations et les individus touchés par des cyber incidents.

Les cyber attaques continuent de frapper les organisations du monde entier. Selon le « Global Risks Report 2018 » du Forum économique mondial, le coût de la cyber criminalité ciblant les entreprises devrait s'élever à 8 000 milliards de dollars américains (USD) sur les cinq prochaines années.

Fondé en avril 2017, le CERT NZ a reçu plus de 750 rapports d’incidents de cyber sécurité affectant des néo-zélandais au cours de ses six premiers mois d’existence. Ces incidents ont entraîné des pertes financières proches de 2 millions de dollars néo-zélandais (NZD).

Orange Cyberdefense, l’entité d’Orange spécialisée dans la cyber sécurité qui compte plus de 1 200 experts dans le monde, a été choisie par le CERT NZ pour fournir ses services de veille. Ainsi le CERT NZ est en mesure de croiser et analyser les menaces et les données de vulnérabilité remontées par Orange Cyberdefense avec des autres flux d’information. De son côté, le CERT NZ notifie Orange Cyberdefense des menaces qu’il détecte afin qu’il puisse les intégrer dans ses propres flux de renseignement et ses outils d’analyse.

« Aider les entreprises à se protéger des cyber risques de façon proactive est une priorité pour nous », déclare Thomas Gourgeon, Directeur du développement international d’Orange Cyberdefense. « C’est d’autant plus vrai à l’heure actuelle, alors que les cyber menaces sont en constante évolution. Notre collaboration avec CERT NZ souligne notre détermination à créer un cyber environnement solide et de confiance, à la fois pour les citoyens et les entreprises, et notre capacité à le faire partout dans le monde. »