Golf Up : la connectivité au service de la performance sportive

Partager

Lorsque l’Internet des Objets fait son entrée sur le green, c’est une connectivité sans trou dont les gérants et administrateurs de golf ont besoin. Direction le Sud de la France, chez Golf Up qui fait désormais swinguer ses objets connectés, pour le plus grand plaisir des golfeurs.

Une couverture fibre et wifi sans aucun trou

L’IoT et les services de connectivité enrichie ouvrent de nouvelles perspectives aux gérants et administrateurs de golfs, quelle que soit la taille de leur infrastructure. Golf Up, à Grimaud (Côte d’Azur), a pris en compte ces innovations très en amont en connectant l’ensemble des services qu’il propose à ses clients et employés. Son gérant Robert Roussille mise sur cette avancée technologique : « Nous avons déployé la fibre et le wifi sur l’ensemble du site, soit 9 hectares, pour proposer à notre clientèle un ensemble de solutions innovantes reposant sur les objets connectés, notamment l’analyse détaillée de leurs performances sur les parcours. »

Analyser son swing en un clin d’œil

Qu’il s’agisse de rendre le golf plus accessible au grand public ou d’aider les golfeurs chevronnés à améliorer leurs performances, les objets connectés ont déjà trouvé leur place sur le green. Reliés à des réseaux haut débit, ils aident les golfeurs à progresser en continu dans leur pratique et permettent aux professeurs de disposer de solutions high-tech pour améliorer leurs cours.

« Nous enseignons à l’aide des dernières technologies comme les radars Trackman et l’analyse vidéo. Au practice, nos clients peuvent analyser leur swing sur des écrans connectés, et consulter différentes données comme la puissance de la balle, avec la possibilité de se comparer aux meilleurs joueurs mondiaux. Une approche à la fois professionnelle et ludique ! », précise Robert Roussille.

Les objets directement placés sur les équipements se multiplient : des capteurs intégrés aux clubs analysent en temps réel chaque coup du golfeur. Fréquence, vitesse ou orbite du swing sont passés au crible, tout comme la rotation du manche ou encore la puissance de l’impact dans la balle. Connectés en Bluetooth, ils transmettent ces analyses directement sur le mobile du golfeur. Placé dans la poche de ce dernier, le smartphone pourra même évaluer les mouvements de ses poignets et de ses hanches !

 

De l’analyse du terrain au calcul de l’itinéraire, un parcours simplifié

Les montres et bracelets connectés, souvent utilisés dans le domaine de l’e-santé, pourraient bientôt se retrouver au poignet de tous les golfeurs ! Les dernières innovations de l’IoT permettent en effet de fournir de nombreuses informations facilitant le parcours sur le green. Certaines montres connectées affichent par exemple les distances du parcours, le chemin à suivre, et enregistrent les scores, tout en chronométrant la partie. Une montre haut de gamme est même dotée d’une mémoire incluant les données de quelque 40 000 parcours de golf à travers le monde… Les montres GPS permettent quant à elles de suivre la position de la balle pour pouvoir la localiser précisément sur le green. Du côté des bracelets connectés, les constructeurs proposent aux golfeurs des produits pour leur donner diverses informations comme la distance de la balle jusqu’au trou depuis n’importe quelle position sur du parcours.

Pour permettre l’utilisation de ces objets et la simplification du parcours client, les gérants de golfs vont devoir proposer des structures toujours plus connectées à notre monde numérique. À commencer par des réseaux ultrarapides qui relient l’ensemble des objets connectés, du green jusqu’aux services administratifs.

 

Le Grand Chelem administratif

L’IoT et la connectivité enrichie offrent également des perspectives intéressantes du côté de la gestion administrative et commerciale des golfs.

L’administration du réseau de Golf Up est entièrement hébergée dans le Cloud. Les équipes peuvent ainsi accéder aux informations qui les concernent à distance. « Les professeurs de golf ont accès à leur planning via leur smartphone », précise Robert Roussille. « Ils partagent aussi en temps réel des vidéos et le résumé des leçons avec leurs élèves ».

Certains objets connectés, comme la machine à balles reliée aux données logicielles des caisses, fournissent des statistiques sur l’activité du golf. Ces dernières permettent d’affiner les offres commerciales : aux heures creuses, le golf propose des offres de type « happy hours » visant à augmenter la fréquentation et donc le chiffre d’affaires. « Practice, magasin, restaurant, salle de séminaire, structure d'hébergement… Tous nos services sont connectés, pour une expérience client innovante », conclut Robert Roussille.