La réutilisation des données publiques (open data) : de grandes ambitions mais un chemin difficile

Partager

Depuis que la Commission Européenne a émis une directive sur la réutilisation des données publiques en 2003, la communauté des entités publiques et des réutilisateurs est en ébullition pour concrétiser le potentiel que cela représente (pour mémoire, la présentation faite par Orange Business Services en octobre 2010 lors de la conférence annuelle du World eGov Forum.)
Sous l’impulsion du groupe share-psi initié par l’ETSI et le W3C, un séminaire sous l’égide de la Commission Européenne s’est tenu les 10 et 11 mai à Bruxelles sur le thème « Removing the roadblocks to a pan European market for Public Sector Information re-use ». L’ambition de ce séminaire était de progresser sur la compréhension des barrières à l’édification d’un marché des données publiques, à la fois au niveau national et au niveau pan-européen. Aux côtés des activistes, qui militent pour un accès le plus libre possible aux données publiques, des légalistes, qui travaillent sur l’interopérabilité des licences de réutilisation des données publiques, et des praticiens, qui souvent à la force du poignet mettent en ligne et créent des services à fortes valeur ajoutée basés sur l’exploitation des données publiques, ce séminaire était l’occasion pour Orange Business Services de présenter le positionnement particulier de l’opérateur de données publiques, en tant qu’intermédiaire entre les producteurs de données publiques et les réutilisateurs afin de parvenir à une automatisation et une industrialisation des récupérations de données qui seules permettront de concrétiser le business prometteur de l’open data.
 

Marc Ribes

Je suis tombé dans le eGov il y a 12 ans maintenant. Voir comment les Technologies de l'Information et de la Communication peuvent impacter positivement le fonctionnement des Etats, le rôle des administrations et la relation qu'elles ont avec les citoyens est finalement passionnant. Sur la base de mes expériences en France mais aussi à l'international, j'interviens sur le sujet de l'administration électronique pour Orange Business Services, un des acteurs clés de ce domaine pour cette dernière décennie. Je suis somme toute un jeune bloggeur et je m'attache à donner une vision attractive d'un sujet qui peut sembler ardu. Ma dernière passion dans ce domaine : l'Open Data et les formidables promesses de transparence et d'impact économique que d'aucun nous annonce.