structurer son projet pour être efficace !

Partager

 
Pour mon premier article sur le management de projet sur ce blog, j'ai décidé de commencer par une leçon apprise au fil de mes années dans ce métier et que j'utilise pour construire la décomposition de mon projet en tâches. J'utilise aussi ces principes très simples dans les revues initiales de planning de projet avec les Chefs de projet. Ces règles portent sur le niveau de détails requis pour la structure de découpage du projet (Work Breakdown Structure, WBS):
 

1. une tâche devrait être nommée avec un unique verbe actif

 
Exemple: Réaliser le design et développer un bout de code informatique devrait être séparé en 2 tâches: une pour le design et une pour le développement.
 
La réponse à la question : "qu'est-ce qui sera exactement réalisé ?" devrait être évidente et simple. C'est la clef d'une compréhension commune des deux côtés de ce qui est à faire: chef de projet et propriétaire de la tâche.
 

2. une tâche devrait résulter en la production d'un unique livrable (une documentation de logiciel, un document d'analyse, un programme informatique...)

 
"Qu'est-ce qui sera produit ?" Si plusieurs livrables (A, B et C) sont inclus dans une seule tâche quel sera le progrès réalisé quand seulement le livrable A est disponible ? Sommes-nous à 33 % de complétude ?  Les deux autres livrables pourraient prendre une fraction du temps dépensé sur A. Ou inversement. S'il y a des dépendances entre cette tâche et d'autres : est-ce une dépendance sur les 3 livrables ou seulement un de ceux-ci ?...
 

3. une tâche devrait être la responsabilité d'une seule personne.

 
Nous devons être clairs sur la responsabilité. Si vous ne pouvez pas diviser la tâche de manière à refléter le travail de chaque personne contribuant à la production du livrable, assurez-vous s'il vous plaît qu'il y a seulement une personne responsable pour toute la tâche.
 

4. une tâche devrait permettre une évaluation d'effort/de temps avec un niveau de confiance très élevé

 
Quand est la décomposition du projet en tâches est-elle suffisante ? Toujours sujet à  discussions. La simple règle ci-dessus a prouvé dans mon cas sa grande efficacité. Quand nous pouvons avec un haut niveau de confiance évaluer l'effort requis et la durée de la tâche: nous sommes allés assez loin dans le découpage du travail.
 
J'espère que vous trouverez ce modeste article utile, envoyez-moi vos commentaires et suggestions supplémentaires.
 

Michel Operto

I've been leading IT projects for more than 20 years at telecom and computer manufacturers: Thomson Sintra, Digital Equipment, NCR, Nortel Networks, Orange Business Services. My passion is Project Management and leadership and I run a blog on the PM best practices at http://dantotsupm.com/